Louise Ebel aka Miss Pandora : entre art et histoire

Depuis sa création, en 2009, le blog de Miss Pandora se consacre à sa passion : l'histoire du costume. Place à un présent qui s'inspire du passé !

Louise Ebel aka Miss Pandora : entre art et histoire
© Misspandora.fr

Sa chevelure rousse et ses séries photos très inspirantes ne vous auront sans doute pas échappé. Il faut dire que Louise Ebel n'est plus une novice dans l'univers des réseaux sociaux. Son blog Miss Pandora a vu le jour en 2009. Une aventure qui débute un peu par hasard par le biais de sa mère, Sylvie Ebel, directrice adjointe de l'Institut français de la mode (IFM) à Paris (elle posera notamment avec elle pour la campagne automne/hiver 2010-2011 de la marque Comptoir des Cotonniers).

  • Date de naissance : née en 1988
  • Taille : NC
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Louise Ebel (@louiseebelpandora) le

Le pied à l'étrier

A l'époque, la jeune étudiante en histoire de l'art rencontre l'historienne de la mode Florence Müller grâce à sa mère.  "Elle m'a très gentiment prise sous son aile. Elle a vu que j'étais intéressée par l'histoire du costume. Je l'ai accompagnée à des défilés lors de la fashion week de Paris et j'ai commencé à être prise en photo pour les sites de street style comme The Sartorialist et celui de Garance Doré. On m'a dit qu'il fallait que je lance un blog. C'est ce que j'ai fait et ça a plu rapidement", raconte Louise Ebel sur le site Le Temps. Alors passionnée par la mythologie et les femmes fatales, elle utilise son pseudo de DJ – son loisir d'alors – pour intituler son blog. Miss Pandora est né ! Depuis, la jeune femme, qui a délaissé les platines, est diplômée de l'Ecole des hautes études en sciences sociales à Paris et a rédigé son mémoire sur l'image de la femme au XIXe siècle. Le blog est devenu son quotidien auquel elle se consacre corps et âme en exploitant, dans chaque série photo, un univers bien particulier.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Louise Ebel (@louiseebelpandora) le

Comme un personnage de roman

Ainsi, au fil des années, on a pu voir Louise Ebel incarner des personnages réels ou de fonction dans des séries d'images à thèmes. En préraphaélite, David Bowie, en groupie rock ou Brigitte Bardot : la jolie rousse s'essaie à tout. Cerise sur le gâteau, chaque shooting est toujours accompagné d'un long texte informatif qui montre à quel point la blogueuse pousse loin l'exercice du détail. Et le travail de cette boulimique d'histoires a tapé dans l'œil des Japonais. Au pays du soleil levant, elle travaille depuis 2012 pour l'émission Zip ! en collaboration avec Marie Claire. Mieux, depuis février 2019, elle écrit une rubrique dans le magazine Marie Claire Japon qui fait découvrir la French culture.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Louise Ebel (@louiseebelpandora) le

Louise la rousse

Si elle joue à chaque fois un rôle différent lorsqu'elle se fait photographier, au fil des années, cette esthète s'est aussi créé un personnage reconnaissable au premier coup d'œil. Il y a d'abord sa chevelure. Naturellement châtain clair, Louise Ebel a multiplié les expériences capillaires avant de s'arrêter sur le roux. "Je suis passée par toutes les couleurs possibles, du blond platine à l'orange fluo en passant par le violet. Je suis arrivée au roux par accident. Quelques temps après j'ai découvert la peinture Préraphaélite et Rita Hayworth dans Gilda, ça m'a donné envie de rester rousse", raconte-t-elle sur le blog Café Mode de Géraldine Dormoy. Pourtant, étonnamment, elle avoue être introvertie et détester poser. "Plus vite un photoshooting est terminé, mieux c'est", dit-elle en riant. Enfin, l'autre façon de la reconnaître ce sont ses looks. Loin des diktats de la mode, Louise Ebel vit hors du temps. Loin d'être accro au shopping, elle ne court pas frénétiquement les fashion weeks. Mieux, elle privilégie l'éclectisme. "Je cherche des vêtements avec patience et passion. Mais aujourd'hui, les boutiques vintage de Paris me déçoivent, alors je chine plutôt sur Internet", assure-t-elle sur le site Le Temps. Demandez lui de définir son style, elle vous répondra : "Il est inspiré."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Louise Ebel (@louiseebelpandora) le

Où retrouver Miss Pandora ?

Louise Ebel aka Miss Pandora : entre art et histoire
Louise Ebel aka Miss Pandora : entre art et histoire

Sa chevelure rousse et ses séries photos très inspirantes ne vous auront sans doute pas échappé. Il faut dire que Louise Ebel n'est plus une novice dans l'univers des réseaux sociaux. Son blog Miss Pandora a vu le jour en 2009. Une aventure...