Gucci : shows 2022, créateur, collaborations, pièces culte

Maison emblématique du luxe italien, Gucci revendique 100 ans d'histoire. Un passé à (re)découvrir.

Gucci : shows 2022, créateur, collaborations, pièces culte
© Jordan Strauss/AP/SIPA

Une histoire centenaire, une fabrication italienne et un attrait international, la maison transalpine Gucci fait parler d'elle depuis 1921. Défilés, origines, créateurs et pièces phare, la marque n'aura plus de secrets pour vous !

À quoi ressemble le défilé Gucci printemps-été 2022 ?

Est-ce parce que le biopic de Ridley Scott sur la maison italienne, justement intitulé House of Gucci, sera en salles le 24 novembre 2021 ? Toujours est-il que pour son défilé printemps-été 2022 intitulé "Gucci Love Parade Show", la marque transalpine a choisi la plus cinématographique de toutes les destinations : Los Angeles et son fameux Hollywood Boulevard. C'est là qu'Alessandro Michele a dévoilé sa vision de la prochaine saison. "Ma mère travaillait dans l'industrie du film en tant qu'assistante dans une boîte de production. Je me souviens de toutes les histoires qu'elle me racontait, des détails et des miroitements de cette industrie de rêve", confie le directeur artistique de Gucci dans un communiqué. "Hollywood est, finalement, un temple grec peuplé de divinités païennes", poursuit-il. 

Ce sont aux acteurs et actrices que la maison italienne a ainsi rendu hommage au cours de son show où trônaient parmi les invités Billie Eilish, Miley Cyrus, Serena Williams, Jared Leto ou encore Gwyneth Paltrow. Au programme, des costumes poudrés en satin, des vestes en fausse fourrure, des chapeaux de cowboys... Bref, une collection fleuve de 115 silhouettes qui semble évoquer l'âge d'or d'Hollywood autant que les films qui ont marqué l'histoire de la cité des anges.

Quelle est l'histoire de la maison Gucci ?

Derrière la maison Gucci se cache plus d'un siècle de mode à l'italienne. Son fondateur s'appelle Guccio Gucci et naît le 26 mars 1881 d'un père artisan du cuir auprès de qui il travaille alors qu'il n'est qu'un adolescent. Jeune homme devenu maître d'hôtel au Savoy de Londres, il remarque l'intérêt grandissant des riches de ce monde pour le voyage (en train, bateau, voiture et bientôt avion). Il constate aussi l'élégance et le raffinement de leurs malles et bagages en cuir, beaux objets marqueurs d'une classe sociale particulièrement fortunée. Après avoir travaillé pour Franzi, fabricant spécialisé dans la bagagerie, Guccio Gucci ouvre sa première boutique multimarque en 1921 à Florence à destination des touristes. Son credo : les accessoires en cuir. Les selles de chevaux sont alors ses produits les plus populaires. Dès 1930, l'entrepreneur passe à la création et fabrique dans l'arrière-boutique des pièces en cuir. C'est un succès qui permet l'ouverture d'une deuxième boutique à Rome en 1938. 1938, c'est aussi l'année où Gucci devient une affaire familiale avec l'arrivée des fils de Guccio, Aldo, Vasco et Rodolfo dans l'entreprise. La marque s'essaye alors à d'autres matériaux comme la toile Diamante signature de la maison ou le bambou, en raison des restrictions qui frappent l'Italie à la veille de la seconde guerre mondiale, puis des pénuries à l'issue de celle-ci. Direction New York en 1953 : Gucci s'internationalise. Les Américains s'entichent de la griffe, adoptée par les célébrités, d'Elizabeth Taylor à Jackie Kennedy en passant par Grace Kelly. Cette dernière se voit même créer un motif surmesure, le Flora, qui habille son foulard fétiche en 1966.

Quelques années plus tard, en 1974, la marque dispose déjà de quatorze boutiques en propre et de cinquante adresses en franchises dans le monde. Mais alors que Gucci tente de s'implanter en Asie, la marque commence à vivre des moments difficiles. En 1981, elle lance une ligne de prêt-à-porter et organise son premier défilé dans la foulée. Mais entre les frères Gucci, c'est la guerre a couteaux tirés et le fils de Rodolfo, Maurizio, a pris la tête de la marque au bord de la faillite en 1986, trois ans après la mort de son père. En 1987, Investcorp, une société d'investissement émirati achète partiellement la maison, puis totalement en 1993. Une opération qui permet à Gucci de s'offrir les talents de créateurs renommés.

Quels sont les créateurs qui ont façonné la marque ?

Défilé Gucci printemps-été 2003 par Tom Ford © Antonio Calanni/Sipa/AP/Sipa

Pour marquer le début d'une nouvelle ère, Gucci fait appel à Dawn Mello. Cette femme d'affaires, qui officiait dans les hautes sphères du grand magasin américain Bergdorf Goodman, accède au poste de directrice artistique en 1989. Pour l'épauler, elle nomme Neil Barrett à la tête des collections homme et charge Thomas Carlyle aka Tom Ford du style féminin. C'est le créateur américain qui prend la suite de Dawn Mello quand elle quitte Gucci en 1994. Il lance alors le porno chic, un genre esthétique très sexy immortalisé par le photographe Mario Testino et diffusé dans les pages de Vogue Paris alors dirigé par Carine Roitfeld. En 1999, le groupe PPR (devenu Kering au fil des ans) achète Gucci. Tom Ford quitte la maison cinq ans plus tard, remplacé par Alessandra Facchinetti. La créatrice ne fait pas long feu et laisse sa place à Frida Giannini deux saisons plus tard. La nouvelle directrice artistique prend le temps de développer sa vision de l'homme et de la femme Gucci et fait l'objet d'un documentaire nommé The Director. En 2015, c'est Alessandro Michele qui reprend les rênes de la maison. Le créateur se fait remarquer dès son premier défilé, qu'il monte en cinq jours top chrono. Sous son égide, la mode Gucci devient fantasque. Ses collections, qui réfutent toutes notions de genre depuis 2016, sont riches de couleurs, de matières chatoyantes et d'imprimés psychédéliques. L'art du créateur ? Faire du kitsch qui a bon goût et se moquer de la mode avec humour. Son dada : entremêler le faux et le vrai. Copie de copie pour rendre hommage au tailleur américain Dapper Dan, Guccy avec un "y" façon contrefaçon du marché de Vintimille, ou plus récemment, lors du défilé Aria de la marque en avril 2021, puis Balenciaga en juin de la même année, une collaboration étonnante surnommée The Hacking Project où les logos de ces maisons. Sur les pièces phares des deux griffes, propriétés du groupe Kering, s'épanouissent côte à côte leurs logos respectifs.

D'où vient le logo aux deux G ?

Les héritiers de Guccio Gucci auraient créé le logo au double G en hommage à leur père, dont la septième lettre de l'alphabet constituait les initiales. La bande web, alternance de rayures verte, rouge et verte est aussi devenue l'un des emblèmes de la marque, présente sur de nombreuses pièces signées Gucci.  Parmi les autres symboles de la maison italienne, on retrouve le serpent ou l'abeille, deux signatures stylistiques qui apparaissent sur beaucoup de créations Gucci depuis qu'Alessandro Michele assure la direction artistique de la maison.

Quelles sont les pièces phare de Gucci ?

Parmi les hits de la marque, les baskets, des chaussures de ville comme les mules à fourrures, les mocassins qui arborent le fameux mors signature, passé à la postérité en 1985 en entrant dans les collections du Moma... Mais aussi une myriade de sacs à main : le Jackie lancé en 1963, le Bamboo, le Diana, le Dyonisos ou encore le sac 1955. Depuis 1975, Gucci propose aussi des parfums à ses clients et clientes. Parmi les plus populaires, Gucci Bloom et Flora by Gucci. Par ailleurs, la marque aujourd'hui dirigée par Marco Bizzarri est l'une des seules à pouvoir se targuer d'une production made in Italy. Brava !

Des collaborations en cascade

Gucci a l'habitude des collaborations. En 2017, la marque travaillait par exemple avec Dapper Dan. En 2021, la maison dévoilait une collection virale avec The North Face, une autre avec Balenciaga et une dernière avec le label californien spécialiste du gaming 100 Thieves. Entre temps, les équipes de la griffe transalpine ont aussi collaboré avec Fiat, Disney ou encore Hello Kitty. Sans compter les rumeurs grandissantes d'une collection Gucci x Adidas pour le Real de Madrid à l'occasion de la saison 2022-2023. 

House of Gucci, le film qui revient sur l'histoire sulfureuse de la griffe

27 mars 1995. Maurizio Gucci, héritier de la maison qui porte son nom, fils de Rodolfo et petit-fils de Guccio Gucci, meurt en pleine rue à Milan sous les balles d'un tueur à gages. C'est son ex-épouse, Patrizia Reggiani, qui a mis sa tête à prix.

Un acte qui lui vaut une condamnation à 26 ans de prison et qui fait l'objet d'un film tourné par Ridley Scott. Intitulé House of Gucci, il compte au casting Adam Driver, Lady Gaga ou encore Camille Cottin et devrait arriver en salle le 24 novembre 2021.