Le dry humping : la technique sexo en pyjama à tester facilement

Pour faire monter la tension sexuelle entre nous et prendre du plaisir, on peut se caresser, se dire des mots doux ou encore partager quelques fantasmes. Mais on peut aussi garder (et utiliser) ses sous-vêtements, surtout en période de confinement. Explications.

Le dry humping : la technique sexo en pyjama à tester facilement
© 123RF

Le dry humping, en français, c'est un peu le frotti-frotta… à des fins sexuelles s'entend (on ne parle pas ici de casseroles à récurer). En d'autres mots, celle ou celui qui pratique le dry humping se frotte à son partenaire… en gardant ses vêtements. Pourquoi c'est bien ? Parce que les zones érogènes sont tout aussi stimulées avec ce type de caresses.
D'ailleurs, les glands (du clitoris et du pénis) ne sont jamais contre un peu de mystère étant donné leur sensibilité. Le contact trop direct est parfois décevant, voire douloureux. Prendre son temps et garder sa culotte, son slip ou son pyjama - confinement oblige - pour faire monter la température, c'est donc agréable, d'autant que ça active notre imaginaire érotique (mais que se passe-t-il derrière ce bout de tissu ?).
L'image vous rappelle peut-être vos premiers émois sexuels avec l'oreiller, le traversin ou Kévin de la 3ème B ? En effet, le principe est exactement le même. D'ailleurs, le dry humping se pratique seule ou à deux et peut mener à l'orgasme. 

Le dry humping : une pratique sexuelle à part entière

Quand on creuse, on comprend que le dry humping n'est pas seulement une pratique préliminaire. L'idée, ce n'est pas de se frotter trois secondes puis de se déshabiller (sinon, c'est un peu ce que l'on fait déjà…) mais plutôt de faire de ces frottements une pratique à part entière.

Pourquoi, après tout, on ne pourrait pas s'exciter de longues minutes ainsi ? Pourquoi devrait-on finir (enfin commencer) tout nu et courir après la pénétration ? Parce que c'est comme ça qu'on a "appris" à faire l'amour, sans doute.

Pourtant, si on regarde bien, quand on se masturbait plus jeune, c'était de l'apprentissage et ça nous procurait beaucoup de plaisir que d'investir le coin du matelas… Alors pourquoi ne pas réveiller ces vieux souvenirs et… en jouir ?

De toute évidence, la méthode s'inscrit dans la reconquête actuelle du plaisir - loin des injonctions et loin des schémas qui nous guident vers une sexualité prétendument acquise - et nous va très bien en cette période de confinement, où le pyjama (legging, jogging...) reste roi. On essaie ?

Autour du même sujet
  • Humping def > Guide