Kamasutra de la grossesse : le top des positions pour la femme enceinte

Quelles sont les positions du Kamasutra pour faire l'amour à toutes les étapes d'une grossesse ? On vous dit tout. Pour le plaisir des amants mais aussi le confort de la future maman et, bien sûr, de bébé !

Kamasutra de la grossesse : le top des positions pour la femme enceinte
© Mathilde Morieux

Attendre un bébé ne signifie pas mettre de côté tout ébat sexuel, tout partage sensuel, bien au contraire ! Mais le ventre de la future maman, en grossissant, peut être un frein à certaines galipettes. C'est pourquoi nous vous proposons ici d'exposer quelques positions du Kamasutra qui peuvent être pratiquées durant le premier, deuxième, puis troisième semestre de la grossesse. Evidemment, nous nous attarderons davantage sur celles praticables lors des six derniers mois.

Les positions du Kamasutra lors du premier trimestre de grossesse

Pendant le premier trimestre de grossesse, le corps de Madame ne connaît pas beaucoup de changement. Il est donc possible d'envisager le Kamasutra dans son intégralité ou presque ! Il faut juste prendre en considération (n'est-ce pas Messieurs) les nausées (absence éventuelle de fellation au menu pendant quelques temps), une sensibilité exacerbée au niveau des seins (attention aux caresses et succions trop appuyées) et une éventuelle fatigue de la part de la future maman. Quant aux folles envies de cornichons, de fraises et de beurre de cacahuètes, ça ne devrait pas poser de problème…

kamasutra-femme-enceinte
Kamasutra de la femme enceinte © Mathilde Morieux

Les positions du Kamasutra au deuxième trimestre de grossesse

En cette période, la future maman se sent généralement mieux. Les nausées ne sont plus qu'un vilain souvenir. D'ailleurs Madame, pour la plus grande joie de Monsieur, se sent davantage concernée par les joies de l'alcôve (merci les hormones !). Certaines, avec leur petit bidon qui s'arrondit de plus en plus, ressentent même un appétit décuplé ! Autant en profiter. Parmi les nombreuses positions encore praticables, on mettra en exergue :

La position de l'enclume

La femme est allongée sur un lit, ou sur un tapis, une couverture, une couette à même le sol, face à son compagnon qui, à genoux, lui relève les jambes pour faire reposer les mollets sur ses épaules et ainsi exposer sa vulve à la pénétration.

position-sexuelle-enclume
Position sexuelle de l'enclume © Mathilde Morieux

Cette position est particulièrement intense pour les deux amants et le ventre de Madame n'est pas encore assez volumineux pour interdire sa pratique. Au-delà de toute considération sensuelle, la position de l'enclume est intéressante car elle permet à la femme de remédier aux sensations de jambes lourdes très fréquentes pendant la grossesse en facilitant la circulation du sang.

Le deuxième trimestre est la dernière période de la grossesse où Monsieur pourra "jouer les mâles dominants". Or cette position lui permet, justement, de prendre les choses en main. De plus, l'homme se sentant parfois exclu de la relation qu'entretient la femme avec son bébé en devenir, nous lui accordons, à travers cette position, une ultime possibilité de mener les ébats. Quant à la femme, nous parions que son état d'esprit, en cette période, lui donnera davantage envie d'être un peu moins active.

  • Les plaisirs physiques de cette position : il est possible de varier la pénétration. Plus les cuisses de la femme seront proches de son corps, de sa poitrine, plus la pénétration sera profonde. Ce qui facilite l'orgasme pour les deux tourtereaux. De plus, les échanges de regard peuvent être intenses. Si cela est plaisant en toute circonstance, en période de grossesse, reconnaissons-le, l'acte de s'aimer avec les yeux est encore plus émouvant.
  • Les défauts de la position : il peut y avoir une pression plus ou moins forte sur le ventre de la femme. Il faut le savoir même si, à ce stade de la grossesse, elle n'est en aucun cas gênante pour la maman et le bébé. Il appartiendra donc à Monsieur de maîtriser ses ardeurs et surtout d'être à l'écoute de sa compagne. Notons également que Madame doit savoir faire preuve d'une certaine souplesse…

La position de l'amazone

L'homme est assis ou allongé et la femme s'assoit sur son sexe en ayant les jambes positionnées du même côté, telle une amazone chevauchant sa monture.

position-sexuelle-amazone
Position sexuelle de l'amazone © Mathilde Morieux

Nous aurions pu exposer de nombreuses positions du Kamasutra praticables au deuxième trimestre de grossesse mais nous choisissons celle de l'amazone pour illustrer une façon de faire l'amour qui s'éloigne radicalement de la position de l'enclume exposée précédemment. En effet, ici, c'est la femme qui est sur l'homme. Et c'est elle qui peut choisir le rythme qu'elle veut donner à la pénétration. De plus, le ventre, même s'il n'est pas encore très proéminent, ne subit aucune pression.

Cette position est également particulièrement indiquée pour un couple attendant un enfant dans le sens où elle permet d'exposer le corps de la femme (et donc son ventre grossissant) aux caresses manuelles de l'homme. La femme peut également se manifester en caressant son amant. L'échange de baisers est aussi facilité, surtout si l'homme est assis. C'est plutôt une position propice à la tendresse, à l'osmose entre les futurs parents.

  • Les plaisirs physiques de la position : ce n'est pas véritablement la pénétration en elle-même qui est l'atout de cette position mais plutôt, nous l'avons dit, l'échange de regard, de tendresse, d'attention. Notons aussi que pour une femme qui aurait des appréhensions au sujet de la profondeur de la pénétration du fait qu'elle soit enceinte, cette position lui permet d'être plus rassurée.
  • Les défauts de la position : les sensations lors de la pénétration sont moindres. Les jambes de la femme étant du même côté, la pénétration est peu profonde. On ajoutera que cette position n'est pas conçue pour durer. Il faut peut-être l'envisager comme une introduction à d'autres galipettes.

On peut également citer d'autres positions praticables au deuxième trimestre de grossesse : la position de l'approche du tigre, la position de la balançoire, la position de l'union du papillon, la position de la levrette

Les positions du Kamasutra au troisième trimestre de grossesse

Le troisième trimestre de grossesse est la période qui est la plus délicate pour faire l'amour. Le ventre de Madame est très volumineux et bébé ne cesse de donner des coups pour rappeler qu'il arrive bientôt. Aussi, Monsieur, au milieu de tout ça, a peur de mal faire. C'est pourquoi les deux positions que nous partageons ici ne permettent pas la moindre pression sur le bidon de la future maman.

La position en cuillère ou la position 99

La femme est allongée sur le côté et l'homme se place derrière elle dans une position similaire. Ils s’emboîtent comme deux cuillères, se juxtaposent comme deux 9, d'où l'appellation figurative 99.

position-sexuelle-de-la-cuillere
Position sexuelle de la cuillère © Mathilde Morieux

Cette façon de faire l'amour est peut-être la plus commode quand la femme est enceinte depuis plus de 6 mois. En effet le ventre, très proéminent, ne subit aucune pression du partenaire comme nous l'avons dit et ne gêne pas les ébats. Les deux amants peuvent s'aimer en toute quiétude.

Cette position a quelque chose de particulièrement émouvant car l'homme peut caresser le ventre de la mère en devenir. La fusion est totale entre les deux futurs parents et bébé. Un homme se sentant toujours un peu exclu dans un processus de grossesse, il peut, à travers cette position, se définir comme impliqué, responsable, protecteur. Oui, pour lui, cette position a une très forte connotation symbolique. Quant à Madame, elle se sent protégée, un sentiment dont elle a besoin en période de grossesse.

  • Les plaisirs physiques de la position : Madame peut sentir les baisers de son compagnon lui parcourir la nuque. La main libre de l'homme peut également caresser son corps, ses cuisses, son ventre, ses seins et son visage. De plus, la pénétration permet des modulations, des variations. L'homme peut pénétrer profondément sa compagne ou caresser avec sa verge l'orée du vagin ou le clitoris. Pour le contentement des deux parties. La position des cuillères est également connue pour freiner l'éjaculation de Monsieur ; un détail qui n'en est pas un si l'amant ressent habituellement des difficultés à se retenir.
  • Les défauts de cette position : on a mis en avant le côté fusionnel des corps et la symbolique que peut signifier cette position. Hélas, dans cette perspective, il faut reconnaître que les amants ne peuvent se contempler, s'aimer avec le regard. A moins de positionner un miroir devant Madame… De plus, Monsieur, lui, ne pourra jouir d'aucune caresse corporelle de la part de sa compagne. Mais puisqu'on a vu que ce dernier trouvera du plaisir dans le fait d'être le "responsable des opérations", cela ne le frustrera pas…

La position du vol des mouettes

La femme est allongée sur le dos. Ses fesses reposent au bord du lit et ses pieds touchent le sol. L'homme, à genoux devant elle, la pénètre.

position-sexuelle-vol-des-mouettes
Position sexuelle du vol des mouettes © Mathilde Morieux

Tout comme la position des cuillères, celle appelée vol des mouettes permet de faire l'amour sans exercer de pression sur le ventre de madame. Elle peut donc être pratiquée à tous les stades de la grossesse et en particulier lors des derniers mois. 

Cette position, contrairement cette fois à la position des cuillères, permet aux amants de se regarder. De plus, le ventre est là, au centre des ébats, à la vue de tous et cela participe à la symbolique de fusion exposée pour la position précédente. En ce sens, elle est particulièrement jouissive.

  • Les plaisirs physiques de cette position : Madame peut être caressée sur tout le corps. De plus, comme nous l'avons dit, les amants ont l'opportunité de se regarder. L'homme appréciera de contempler sa compagne totalement exposée et la femme pourra s'émoustiller en observant la montée en puissance de son amant. Cette position permet également de varier la profondeur de la pénétration par rapport à la position des jambes. Madame peut en effet les lever et encercler la taille de Monsieur ou les caler sur ses épaules.
  • Les défauts de cette position : cette position fait plutôt l'unanimité. Pas de défaut ou presque. En effet, l'homme étant à genoux, il doit penser à les protéger (attention aux brûlures causées par le frottement sur un tapis !). Pour ce faire, un coussin fera l'affaire. On peut aussi signaler qu'il faut avoir un lit dont la hauteur est adaptée pour permettre une pénétration aisée. Dans le cas contraire, l'amant peut vouloir se pencher et appuyer sur le ventre de sa compagne.

On peut également citer parmi les positions du Kamasutra adaptées au dernier trimestre de grossesse : la position de l'union de l'abeille, la position perpendiculaire…

Kamasutra de la grossesse : le top des positions pour la femme enceinte
Kamasutra de la grossesse : le top des positions pour la femme enceinte

Sommaire Positions du Kamasutra au 1er trimestre de grossesse Positions du Kamasutra au 2e trimestre de grossesse Positions du Kamasutra au 3e trimestre de grossesse Attendre un bébé ne signifie pas mettre de côté tout ébat...