5 positions du Kamasutra pour une sodomie sans douleur

La sodomie est une pratique sexuelle qui peut mener les amants à des hauteurs insoupçonnées en termes de plaisir. Encore faut-il la pratiquer sans douleur ! Voici les 5 positions du Kamasutra qui vous permettront de jouir pleinement du sexe anal.

5 positions du Kamasutra pour une sodomie sans douleur
© Mathilde Morieux

Il va de soi que pratiquer la sodomie implique une connivence entre les amants. La femme doit avoir confiance en celui qui lui fait l'amour. Quant à l'homme, il doit se montrer délicat et très à l'écoute, surtout s'il s'agit d'une première fois pour sa partenaire. Sachez que la sodomie n'est pas un passage obligé pour avoir une sexualité épanouie. Certaines femmes la rejettent catégoriquement et c'est leur droit. On trouve également des hommes peu friands de cette pratique du fait que l'idée de pouvoir éventuellement faire du mal à leur partenaire va totalement à l'encontre de leur vision du sexe. Enfin, d'aucuns penseront que cette pratique n'est pas hygiénique Sachez qu'il est préférable d'utiliser un lubrifiant pour mieux profiter de la sodomie. Passons maintenant aux 5 positions du Kamasutra qui vous permettront de vivre pleinement cette pénétration si particulière.

La position des cuillères ou la sodomie romantique

La femme s'allonge sur le côté et l'homme se place derrière elle dans la même position. Les corps sont ainsi fusionnés.

position-cuillere-pour-pratiquer-sodomie
La position des cuillères pour pratiquer la sodomie © Mathilde Morieux

Cette position a quelque chose de tendre et de romantique. Certes les amants ne peuvent échanger de regards mais leurs corps étant en contact (on pourrait même parler d’emboîtement, de fusion) cette position peut rassurer, surtout si c'est une première fois. L'homme pourra caresser sa partenaire, l'embrasser dans le cou pour la détendre. La femme, si elle le souhaite, pourra elle-même se charger de guider le pénis de son compagnon vers son orifice.

La position de la chaise

Monsieur s'assoit sur une chaise et madame vient sur lui en lui tournant le dos et en s'appuyant avec ses mains qu'elle aura positionnées sur les cuisses de son amant.

position-de-la-chaise-pour-pratiquer-sodomie
La position de la chaise pour pratiquer la sodomie © Mathilde Morieux

Avec cette position, la femme dirige les opérations. C'est elle qui guide le sexe de monsieur et décide de la profondeur de la pénétration. Cette position, à l'instar de la précédente, peut rassurer les femmes peu expérimentées ou craignant une attitude maladroite de leur amant. L'homme, de son côté, aura toute liberté pour caresser les seins, le ventre, le sexe de sa partenaire. Une fois que la pénétration sera effective, l'homme aura la possibilité de varier sa position sur la chaise et ainsi accentuer ou diminuer la profondeur de la sodomie.

La position de la levrette

La femme se met à genoux, puis s'allonge mais en gardant les fesses en hauteur. L'homme à genoux derrière elle peut la pénétrer en la tenant par les hanches. Cette position peut également être pratiquée debout. Dans ce cas, la femme s'appuiera contre un mur, un meuble, etc.

position-de-la-levrette-pour-pratiquer-sodomie
La position de la levrette pour pratiquer la sodomie © Mathilde Morieux

On ne présente plus la levrette. Cette position, très troublante pour les amants, permet également une sodomie dans les règles de l'art. L'homme y trouve un plaisir évident en voyant les fesses de sa partenaire littéralement offertes et en pouvant regarder son sexe pénétrer l'orifice anal. Pour la femme, c'est l'occasion de s'abandonner, de laisser monsieur prendre les choses à bras-le-corps. Si du moins elle lui manifeste son entière confiance. Avec cette position, il sera possible de varier l'intensité de la pénétration. L'homme se sentira certainement puissant mais il devra être très à l'écoute des sensations de son amante pour s'assurer qu'ils sont tous les deux en phase.

La position de l'éléphant ou la pénétration anale langoureuse

La femme est totalement étendue sur le ventre. L'homme s'allonge sur elle et prend appui sur ses avant-bras pour diminuer son poids.

position-elephant-pour-pratiquer-sodomie
La position de l'éléphant pour pratiquer la sodomie © Mathilde Morieux

A travers cette posture, on retrouve la fusion des corps de la position des cuillères. Madame aura le plaisir de sentir la respiration de son amant contre sa joue et sa nuque. Monsieur pénétrera sa partenaire en bougeant le bassin, ce qui permettra des mouvements moins brusques mais plus langoureux que ceux de la levrette. Les amoureux ne pourront pas se caresser mutuellement mais le contact des corps pourra palier ce petit manquement.

La position d'Andromaque où les amants - enfin - peuvent se regarder

L'homme est allongé sur le dos et la femme le chevauche. Elle peut se mettre accroupie pour faciliter la pénétration anale.

position-andromaque-pour-pratiquer-sodomie
La position Andromaque pour pratiquer la sodomie © Mathilde Morieux

Pratiquer la sodomie n'impose pas, heureusement, que l'homme soit derrière la femme. Avec la position d'Andromaque, les amants peuvent se regarder les yeux dans les yeux et voir le plaisir de l'autre se manifester. Ce qui peut donner une toute autre intensité à la pratique anale ! A travers cette position c'est madame qui aura la joie d'être active. Monsieur, lui, ne s'en plaindra pas car il pourra contempler sa partenaire et lui caresser les seins pendant l'acte.   

Voilà pour ce petit exposé de positions du Kamasutra permettant de pratiquer le sexe anal. En conclusion, il convient de rappeler la connivence qui doit exister entre deux amants pour qu'ils puissent s'épanouir, tous les deux, à travers cet acte sexuel. Oui, il faut être détendus, en confiance pour en jouir pleinement.

Positions sexuelles du Kamasutra