Comment faire l'amour debout ? (Vraiment bien)

Parce que nous passons nos journées assis et nos nuits allongés, pourquoi ne pas faire l'amour debout ? Réputée pour être galère, cette option mérite d'être explorée. Nos conseils pour passer de l'horizontal à la verticale et jouir sur ses deux pieds.

Comment faire l'amour debout ? (Vraiment bien)
© 123RF

La plupart des positions du Kamasutra avec lesquelles nous composons exigent un lit. Quelque part, tant mieux : on n'a pas envie de se fatiguer, d'onduler sur une moquette râpeuse et de péter le lavabo. C'est évident, le confort est une composante du plaisir, raison pour laquelle nous courons guère après les acrobaties sexuelles, encore moins après le sexe en position debout. Pourtant, il suffit d'une dose de curiosité et de quelques astuces pour découvrir de nouveaux plaisirs… verticaux et vertigineux. On vous dit tout, et surtout comment passer au-delà des difficultés du sexe debout.

Force et souplesse, les deux ingrédients du sexe debout

Pour faire l'amour debout, il faut commencer par se mettre... debout. On s'embrasse – façon french kiss en plein slow – et nos mains poursuivent la danse. Très bien. Mais que faire pour aller plus loin ? Convoquer force et souplesse. Si notre partenaire a deux cuisses à la place des bras, il nous porte et ainsi va la fête, c'est la position de la chaise à porteur.  On l'aime beaucoup puisqu'elle permet d'être à la bonne hauteur et de gérer l'angle de pénétration. On peut aussi essayer la position bras dessus bras dessous : l'homme, debout, pénètre la femme qui se plie en deux et pose ses mains au sol. Pour les plus fous, il y existe également la cavalière : l'homme fait le pont et nous, nous l'escaladons. A-dada-c'est-pas-facile. 

S'appuyer, c'est tricher ?

Soyons réalistes : le sexe debout, c'est difficile. Arrive un moment où il devient essentiel de prendre appui. Et prendre appui, ce n'est pas tricher (mais s'asseoir, si). Il s'agit alors de placer nos mains sur une table (haute, c'est mieux) ou une machine à laver, ou bien de les plaquer contre un mur tandis que notre partenaire nous surprend par derrière et nous tient par les hanches. Il peut aussi nous soulever et nous plaquer au mur, ce qui rend le sexe debout plus aisé pour tout le monde, enfin pour nous deux.

Faire l'amour debout : une question d'entraînement

Dites-vous que le sexe debout, c'est comme la pole dance : au départ, impossible de s'accrocher à la barre, mais au bout de plusieurs séances, l'entrainement finit par payer. Nous planons (presque). Pour ne pas rejeter le sexe debout à cause d'une chute, d'une crampe, d'une courbature, il est conseillé de ne pas y consacrer son rapport. On commence par une position confortable qui fait grimper l'excitation, puis on tente de se mettre debout, on initie quelques caresses ou va-et-vient, puis on retourne à notre terrain douillet. Petit à petit, tout ira mieux.

Respirez, c'est gagné

On ne le dit pas assez : respirer pendant l'amour est gage de plaisir. C'est ainsi que nous ressentons davantage de sensations. C'est également un moyen d'être présente à son corps et au rapport sexuel. Debout, respirer prend tout son sens pour mieux maîtriser la position, garder l'équilibre et vibrer autrement. Le petit plus, évidemment, contracter son périnée et sa ceinture abdominale profonde. C'est bon pour le plaisir, pour le maintien, mais c'est aussi idéal pour conscientiser les mouvements de la pénétration. En étant active de la sorte, nous déchargeons du même coup notre partenaire puisque nous partageons les efforts. A l'inverse, plus notre corps dort, plus il est lourd.

L'étonnant (et impossible) 69 debout

Un sondage réalisé par Zava en 2017, une plateforme de consultations en ligne, nous apprend que le 69 debout est la première position que les hommes souhaitent tester pour briser la routine, position qui arrive en numéro trois chez les femmes. Un attrait certain, pourtant contredit l'année suivante par une étude menée par le site Superdrug Online Docteur, qui révèle que le 69 debout est source de stress pour 42,7% des hommes et 56,8% des femmes. Bon, l'appréhension et le plaisir font parfois bon ménage, après tout. Mais voyez un peu : pour réaliser un 69 debout, un des partenaires se met donc debout et saisit les chevilles de l'autre, qui, en poirier (rires) caresse oralement le sexe de son partenaire. Sachez qu'il est préférable de commencer assis, et qu'une fois tout le monde en place, la personne à l'endroit (la plus forte, de préférence) prend de l'impulsion et se lève. Sinon, vous voulez un vrai conseil pour y arriver ? Allongez-vous.

Comment faire l'amour debout ? (Vraiment bien)
Comment faire l'amour debout ? (Vraiment bien)

La plupart des positions du Kamasutra avec lesquelles nous composons exigent un lit. Quelque part, tant mieux : on n'a pas envie de se fatiguer, d'onduler sur une moquette râpeuse et de péter le lavabo. C'est évident, le confort est une...