Chèque énergie exceptionnel : qui a droit au chèque de 100 € ?

"Chèque énergie exceptionnel : qui a droit au chèque de 100 € ?"

Un nouveau chèque énergie de 100 ou 200 euros sera envoyé d'ici la fin de l'année pour permettre de faire face à l'inflation sur les ressources énergétiques. Conditions d'attribution et d'utilisation de cette aide.

[Mise à jour du 7 octobre 2022 à 14h17] Cette année, l'hiver s'annonce particulièrement chaud pour les bourses des ménages, mais bien froid côté thermostat des chauffages. Si un effort à la sobriété énergétique et au port du col roulé est clairement demandé par le gouvernement, ce dernier prévoit quand même de verser un second chèque énergie aux "40% de foyers les plus modestes", comme l'indique le site du Service Public. Sur quels critères précisément va-t-il être distribué, et comment les bénéficiaires vont pouvoir l'utiliser ? Détails.... Car attention ! Ce chèque n'a rien d'un chèque classique et ne permet qu'un seul type de financement.

Qui est éligible au chèque énergie ? 

"Cette aide concernera les 12 millions de foyers les plus modestes, soit 4 foyers sur 10, pour un montant de 100 à 200 euros selon le revenu", a déclaré la Première ministre en conférence de presse. Les ménages se chauffant au fioul et au bois pourront également en bénéficier, a affirmé Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. Le coût de cette aide est estimé à  1,8 milliard d'euros, selon le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.  

Quel est le montant du chèque exceptionnel énergie 2022 ?

Grâce au bouclier tarifaire :

- gaz : + 25 euros par mois au lieu de 200

- électricité : + 20 euros par mois au lieu de 180 

Le montant du chèque exceptionnel énergie sera de 100 ou 200 euros, en fonction du niveau de vie du foyer. 40% des familles, considérées comme les plus modestes, sont concernées par cette aide, soit 12 millions de familles au total. 20% de ces familles les plus défavorisées toucheront 200 euros, et les foyers des déciles 3 et 4 (entre les 20% les plus pauvres et les 60% les plus aisés) percevront 100 euros. "Par exemple une mère seule avec deux enfants qui gagne le Smic touchera un chèque énergie exceptionnel de 200 euros et un couple de travailleurs avec deux enfants qui gagne 3000 euros nets en cumulé touchera 100 euros", a expliqué Elisabeth Borne. Cette aide est censée juguler la hausse annoncée du gaz et de l'électricité en 2023, qui malgré le bouclier tarifaire augmenteront tout de même de 15%. Il n'empêche, certains foyers auront du mal à assumer cette augmentation, d'où cette nouvelle aide exceptionnelle, pour les aider notamment à se chauffer et à s'éclairer décemment cet hiver.

Faut-il adapter le montant à la région ?

En l'état actuel, le dispositif de distribution du chèque exceptionnel énergie n'est pas juste. C'est en tout cas ce que déplore le sénateur socialiste de Moselle, Jean-Marc Todeschini. "Donner la même aide à un foyer de Metz ou de Nice, avec une différence de température moyenne en hiver de +10°C, n'est pas juste", s'indigne l'élu sur Twitter. Sur ce sujet, il a interpellé la Première Ministre, Elisabeth Borne dans un courrier qu'il a partagé en ligne. Dedans, il demande à la ministre que le montant du chèque énergie soit "majoré pour les habitants des départements aux températures moyennes hivernales les plus froides". Cela permettrait d'obtenir une "aide juste et équitable" pour tous les ménages français. Pour le sénateur, le chèque énergie tel qu'il est imaginé aujourd'hui par le gouvernement, ne répond pas aux réelles difficultés auxquelles sont confrontées les foyers. 

Quels sont les plafonds de ressources pour pouvoir toucher le chèque énergie exceptionnel ?

Revenus inférieurs à 13 310 euros 200 euros
Revenus entre 13 310 et 18 610 euros 100 euros

Quand sera versé le chèque énergie exceptionnel 2022 ?

Pour l'heure, la date officielle de versement du chèque énergie exceptionnel 2022 n'a pas encore été dévoilée. Mais on s'attend à ce que la campagne de versement commence dans les semaines à venir, au mois de novembre ou de décembre, étant donné que l'aide a été annoncée d'ici la fin de l'année 2022. Le versement s'effectuera par département.

Comment utiliser le chèque énergie ?

Le chèque énergie sera envoyé par courrier aux foyers bénéficiaires. Attention cependant, ce "chèque" n'est pas encaissable par les banques. Il n'es recevable qu'auprès de deux types de prestataires :

  • Les fournisseurs d'énergie pour payer les factures d'electricité, de gaz, de bois ou de fioul
  • Les entreprises de rénovation pour financer des travaux de rénovation énergétique (comme pour installer des pompes à chaleur par exemple)

Ainsi, vous pouvez directement vous en servir en ligne via cette plate-forme, où vous pouvez créer votre espace personnel sécurisé, et effectuer toutes vos démarches relatives au chèque énergie.

Simulateur pour savoir si on a droit au chèque énergie

Globalement, les personnes éligibles au chèque énergie classique seront celles qui recevront également le chèque énergie exceptionnel. POur savoir si vous pouvez y prétendre, surtout si votre situation a changé depuis le mois d'avril (date du versement classique), vous pouvez faire une simulation ici.

Les conditions pour obtenir le chèque énergie 

Tout le monde ne peut pas prétendre au chèque énergie mise en place par le gouvernement. L'éligibilité au chèque énergie est calculée en fonction des revenus et de la composition du foyer. L'aide est attribuée sous conditions de ressources. "Pour pouvoir en bénéficier, le revenu fiscal de référence (RFR) annuel de votre ménage doit être inférieur à 10 800 € par unité de consommation (UC)", indique le site du Service Public. 

Quelles sont les démarches à faire ? 

Comme pour l'aide exceptionnelle de solidarité, prévue par le gouvernement pour faire face à l'inflation, pour recevoir le chèque énergie il n'y a aucune démarche à faire. En principe, l'administration fiscale liste les personnes remplissant les conditions d'attribution. Cette liste est ensuite transmise à l'Agence de services et de paiement (ASP), qui envoie le chèque énergie aux bénéficiaires.