13 marques qui proposent leurs collections en précommande

S'acheter des vêtements avant même qu'ils ne soient produits, c'est ce que proposent ces 13 marques adeptes de la vente en précommande.

13 marques qui proposent leurs collections en précommande
© Instagram @linnealund_official

La nouvelle marotte des marques de mode ? Proposer leurs collections en précommande. Une façon de s'assurer une démarche responsable, puisqu'on ne fabrique que ce que l'on vend. C'est aussi une manière de limiter les coûts; la marque lance sa production une fois que ses clients ont payé pour les pièces qu'ils souhaitent voir intégrer leur penderie. De la sorte, la griffe n'avance aucun frais et n'a aucun stock et surstock à gérer. Privilégié par les jeunes labels pour sa souplesse et son caractère économique, ce système intéresse de plus en plus les marques établies. Ces 13 griffes y ont succombé.

 

© Livy

Livy

Créée par Lisa Chavy en 2016, Livy est la petite griffe de sous-vêtements qui monte. Soutenue par le groupe Etam, où Lisa Chavy a fait ses armes et participé au lancement d'Undiz, la créatrice repense les codes de la lingerie à travers quatre gammes, Livy, Paris, NY et LA.. Une nouvelle ligne vient de voir le jour : Earth Pleasure. Cette collection se veut plus sporty mais toujours sexy et surtout, intègre le système de précommande, une première pour le label.

  • Le plus : la ligne Earth Pleasure s'accompagne aussi de pièces pour les hommes. Un boxer décliné en deux coloris, soit une première pour Livy.
  • Les prix : de 45 à 150 euros.
  • Le site : li-vy.com
© Septem

Septem

Derrière Septem se cache la talentueuse Jessica Troisfontaine. Depuis 2018, cette ancienne avocate ravit les modeuses avec ses combinaisons parfaitement coupées. Ses collections, qui se diversifient de plus en plus, sont désormais disponibles, pour la majeure partie, en précommande. Seuls les modèles iconiques sont réédités et achetables sans délai.

  • Le plus : pour réunir les aficionados de la marque, Jessica Troisfontaine a eu l'idée de fonder le Septem Club. Podcasts, vidéos, interviews et rencontres avec des femmes inspirantes sont au programme de cette initiative inspirante.
  • Les prix : de 35 à 390 euros.
  • Le site : septem-paris.com
© Alohas

Alohas

Aux pieds de toutes les filles stylées, la griffe espagnole Alohas est à l'origine de chaussures particulièrement cool. Et pas que. En plus de ses bottes, sandales et bottines irrésistibles, la marque crée des bijoux et des pièces de prêt-à-porter à la pointe de la tendance. Vous aussi, vous allez adorer.

  • Le plus : les produits en précommande sont vendus avec une réduction pouvant aller jusqu'à -30%. Une raison supplémentaire d'y succomber.
  • Les prix : de 25,50 à 263,50 euros.
  • Le site : alohas.io
© MaisonCléo

MaisonCléo

Le duo mère-fille à l'origine de MaisonCléo attire tous les regards depuis 2016. Marie, la fille, chine des fins de stocks de grandes maisons tandis que Nathalie, la mère, coud des modèles adorés des influenceuses. Sur les réseaux sociaux, la marque made in Roubaix réunit quelque 119 000 abonnés tous d'accord pour délaisser la fast fashion au profit de griffes éthiques, responsables et surtout surtout ultra désirables.

  • Le plus : chaque commande est livrée avec un scrunchie MaisonCléo. Des chouchous en tissu à collectionner.
  • Les prix : de 30 à 440 euros.
  • Le site : maisoncleo.com
© Kerners

Kerners

Kerners, griffe de vêtements bretonne, est pensée pour les vacances. Des blouses, des robes ou des combinaisons en lin et en velours fabriquées en Tunisie à la demande des clients. Des pièces à enfiler sur son maillot de bain ou pour se balader après une journée à bronzer.

  • Le plus : toutes les pièces sont confectionnées à partir de fins de rouleaux inutilisés. Une démarche éco-responsable à souhait.
  • Les prix : de 148 à 200 euros.
  • Le site : kerners.shop
© Coralie Marabelle

Coralie Marabelle

Distinguée lors de l'édition 2014 du festival de Hyères par le prix du public, Coralie Marabelle est une créatrice plus que douée. Passée par Hermès, Maison Margiela et Alexander McQueen, elle se lance en solo en 2016. Entre jeux de matières, couleurs qui claquent et coupes graphiques, elle a tout bon.

  • Le plus : des pièces d'archives à shopper à petits prix sur son site Internet.
  • Les prix : de 190 à 490 euros.
  • Le site : coraliemarabelle.com

Linnea Lund

Les cachemires les plus chic sont chez Linnea Lund. La griffe impulsée par Charlotte Björklund en 2019 propose l'intégralité de ses collections en précommande. Réalisées à la demande dans des ateliers italiens, les jolies mailles sont disponibles moyennant un délai de deux semaines. 

  • Le plus : la possibilité de personnaliser les créations Linnea Lund avec des broderies délicates.
  • Les prix : de 49 à 395 euros.
  • Le site : linnealund.com
© Olybrius/Réuni

Réuni

Après avoir reçu des dizaines de créateurs dans son podcast Entreprendre dans la mode, Adrien Garcia a à son tour décidé de lancer sa griffe. Nommée Réuni, elle propose aux clientes des pièces intemporelles et diablement élégantes. Le parfait manteau, le polo en maille fine, la petite jupe patineuse... De quoi remplir son dressing de basiques bien faits et bien coupés.

  • Le plus : les pièces sont conçues en co-création avec les clientes. Grâce à un questionnaire diffusé en amont de chaque nouvelle sortie, les équipes de Réuni réunissent les désidératas de leurs consommatrices.
  • Les prix : de 50 à 490 euros.
  • Le site : reuni.com
© Songe Lab

Songe Lab

Quand Nathalie Cellier décide de délaisser l'architecture d'intérieure pour se mettre à la mode, elle ne se doute pas que le succès va être au rendez-vous. Depuis l'île de la Réunion, où elle vit alors, elle dessine des blouses féminines et rencontre rapidement l'adhésion d'une large communauté sur Instagram. Un passage par Singapour et Lisbonne plus tard, sa griffe Songe Lab prospère et s'est même installée aux Galeries Lafayette Haussmann. Bien joué !

  • Le plus : toutes les créations de la griffe, à l'exception des denims, sont fabriquées en France. Une manière de valoriser le savoir-faire hexagonal.
  • Les prix : de 55 à 469 euros.
  • Le site : songe-lab.com
© Asphalte

Asphalte

Cocréation et précommande sont les deux caractéristiques d'Asphalte. La griffe bordelaise, adorée de la gent masculine (son T-shirt a été commandé près de 12 000  fois) mise sur une transparence à toute épreuve, une communication rigolote et une clientèle extrêmement fidèle. 

  • Le plus : la marque s'apprête à lancer sa première collection féminine. On trépigne d'impatience.
  • Les prix : de 39 à 329  euros.
  • Le site : asphalte.com
© Patine

Patine

Fondée par Charlotte Dereux en 2017, Patine se présente comme une marque feel good et responsable. Ses collections, des basiques habilement twistés, se déclinent en coton et acétate bio ou denim recyclé. La recette du succès pour cette griffe qui ouvre son studio sur rendez-vous les jeudi, vendredi et samedi de chaque semaine.

  • Le plus : la griffe limite le nombre de kilomètres parcourus par ses produits puisque ses usines de production sont basées en France, au Portugal et en Italie.
  • Les prix : de 25 à 130 euros.
  • Le site : patine.fr
 
© Oroz & Co

Oroz & Co

Jeune griffe londonienne lancée pendant le premier confinement en mars 2020, Oroz & Co imagine des collections de baskets et de sacs à main en matériaux vegan et organiques. Les chaussures sont conçues à partir de maïs, de coton et de bouteilles en plastiques recyclés.

  • Le plus : chaque pièce est fabriquée à la main en Espagne par des artisans à Elda et Alicante. Pour apercevoir les coulisses de la production, rendez-vous sur le compte Instagram de la marque.
  • Les prix : de 30 à 290 euros.
  • Le site : orozandco.com
© Mister K

Mister K

C'est après un cancer que Charlotte Husson décide de se jeter à l'eau avec une griffe engagée, Mister K. Cette styliste de formation crée depuis 2018 des collections de prêt-à-porter et de maroquinerie très réussies. Son credo : "du luxe abordable qui dure" grâce à des coupes intemporelles et des matières soigneusement choisies.

  • Le plus : 5% des bénéfices des collections Secondes Chances et Iconiques sont reversées à la recherche contre le cancer à l'hôpital Gustave Roussy.  Depuis 2018, la marque a versé à l'établissement plus de 49 520 euros.
  • Les prix : de 25 à 590 euros.
  • Le site : misterk.fr