Balmain : histoire, défilés 2022, Olivier Rousteing

Vénérable maison parisienne créée dans la France de l'après-guerre, Balmain est, depuis 2011 et l'arrivée d'Olivier Rousteing à sa tête, l'une des marques les plus modernes de l'époque. Retour sur l'histoire de la griffe de luxe.

Balmain : histoire, défilés 2022, Olivier Rousteing
© Marechal Aurore/ABACA

La maison Balmain est toujours à l'initiative de collaborations audacieuses. La dernière en date ? Avec la poupée la plus connue de la Terre.

Barbie x Balmain, une collaboration unisexe sur fond de NFT

Ce n'est pas nouveau, Barbie® est fan de mode. Pour ses 50 ans en 2009, les plus grands couturiers lui avaient composé une garde-robe sur-mesure. Karl Lagerfeld, Sonia Rykiel, Léonard ou encore Maison Martin Margiela avaient ainsi réinventé la tenue de la poupée la plus célèbre du monde. En 2022, c'est la griffe parisienne Balmain qui devient son adresse shopping préférée. Pour annoncer la nouvelle, Olivier Rousteing, le directeur artistique de la marque, a utilisé l'un de ses médium favoris, Instagram.

"Je suis ravi de vous annoncer notre nouvelle collaboration Balmain x Barbie®. C'est un rêve devenu réalité, depuis que je suis enfant, j'ai toujours aimé Barbie et je me sens si fier de faire partie du Barbie World", a-t-il commenté son post. Sur le compte Instagram de Barbie®, on en apprend plus sur le volet NFT de ce partenariat : "Alliant les mondes physique et digital de manière unique, cette collaboration introduira trois NTFs exclusives, chacune avec une Barbie x Balmain collector disponible aux enchères sur le site NFT.MattelCreations.com à partir du 11 janvier". Ou comment retomber en enfance avec style. 

© Balmain

En tout, cette collaboration comprend 70 pièces disponibles depuis le 13 janvier 2022 sur le site Internet de la marque et dans une cinquantaine de magasins multimarques à des prix allant de 195 euros à 29 990 euros. Les créations, pour la plupart roses, reprennent les codes stylistiques de Balmain : le print labyrinthe, les épaulettes, les it bags signatures... Le tout agrémenté du logo Barbie® reprenant avec sa police caractéristique le nom de la marque de luxe française. Bienvenue in the Barbie World...

Quelle est l'histoire de la maison Balmain ?

Balmain voit le jour en 1945 lorsque Pierre Balmain, un ancien des atelier du couturier Lucien Lelong, décide de fonder sa propre maison. Ce natif de Saint-Jean de Maurienne, où il a vu le jour en 1914, a alors 31 ans. Il vit à Paris depuis 1933, année au cours de laquelle il est arrivé dans la capitale pour étudier l'architecture.

La première boutique Balmain ouvre ses portes juste après la Libération, donc, rue François Ier dans le VIIIème arrondissement de Paris et le défilé inaugural a lieu en octobre 1945. Le style de Pierre Balmain ? Des volumes étudiés pour des pièces élégantes et légèrement désinvoltes. Sa gamme de coloris reste classique : du noir, évidemment, avec quelques touches de vert, de marron, de rouge et de parme. En avance sur son temps, le créateur lance un premier parfum, Élysée 64/83 en 1946, puis Vent Vert, en 1947 et Jolie Madame en 1949. Ce dernier remporte un tel succès que le couturier lui rend hommage en baptisant ainsi sa collection de 1952. Plutôt porté sur la couture, il se lance dans le prêt-à-porter avec une ligne Florilège qui fait la part belle au nouveau style français. Moderne, il sublime le corps des femmes en mettant en avant les épaules, en soulignant la poitrine et en marquant la taille. En 1953, Karl Lagerfeld rejoint la maison, en tant qu'assistant; il quittera Balmain en 1962.

Qu'est-ce qui a fait le succès de Balmain ?

Il faudra attendre la fin des années 50 pour que Balmain remporte un succès sans pareil à l'étranger. Le couturier est alors sollicité par les têtes couronnées d'Europe et d'ailleurs, comme les reines de Belgique, du Danemark ou de Thaïlande, mais aussi quelques-unes des plus grandes actrices de l'époque — Audrey Hepburn, Marlène Dietrich ou encore Sophia Loren, pour ne citer qu'elles. 

En 1960, le créateur cède les droits mondiaux de fabrication et de distribution des parfums Balmain à l'entreprise de cosmétique américaine Revlon avant de vendre sa maison de prêt-à-porter à Léo Gros, spécialiste de la maille, en 1977. En 1982, la griffe de luxe refait son entrée dans le monde du prêt-à-porter avec à la tête des collections femme Peggy Huynh Kinh; la ligne sera baptisée Ivoire. La même année, Pierre Balmain, designer iconique de la maison décède. Son bras droit, Erik Mortensen, prend les rênes de la marque. Mais, par manque de succès, il est remplacé en 1990 par Hervé Pierre. Un changement de créateur qui ne suffit pas. Le vrai virage opère en 1992, avec l'arrivée d'Oscar de la Renta qui insuffle une impulsion nouvelle à Balmain. Celui-ci quitte son poste en 2002. Pendant plusieurs années, une série de directeurs artistiques se succèdent : Laurent Mercier, Christophe Lebourg, puis Christophe Decarnin, ancien de chez Paco Rabanne. Ce dernier prend le parti de revisiter les classiques de la maison qui ont autrefois fait son succès. La femme Balmain est alors moderne, glamour et légèrement rock.

Comment Olivier Rousteing a bouleversé la maison ?

Christophe Decarnin est remplacé, en 2011, par Olivier Rousteing jusqu'alors responsable du studio de création de Balmain pour les collections prêt-à-porter femme. Âgé de tout juste 25 ans, il va transformer l'image classique de la maison, notamment en enchaînant les collaborations : avec H&M ou encore Nike Lab pour qui il crée des hoodies, sneakers et autres pièces sportswear (un partenariat qui ira encore plus loin en 2021, avec la création d'un T-shirt pour le PSG). En 2016, la maison est rachetée par Mayhoola for Investments LLC, une société d'investissements qatari déjà propriétaire de Valentino. Trois ans plus tard, Balmain fait son retour (après seize ans d'absence) au calendrier de la Haute Couture.

Aujourd'hui, sous l'impulsion d'Olivier Rousteing, la maison dirigée par Jean-Jacques Guével depuis 2019 développe des lignes homme, femme et enfant et propose un éventail varié de pièces au style clinquant : des jeans, des chaussures, des T-shirts, des montres, des sacs, des lunettes, des robes, des blazers, mais aussi des parfums (comme Miss Balmain). Le créateur prolifique a fêté, en 2021, ses 10 ans à la tête de Balmain avec un événement spectaculaire, entre défilé et festival. Longue vie à Balmain !