Lait 2e âge (lait de suite) : comment l'introduire, âge ? 

Le lait 2e âge, également appelé lait de suite, accompagne la diversification alimentaire du bébé non allaité. Quelles sont ses caractéristiques ? Quand et comment l'utiliser ? Jusqu'à quel âge ? Réponses et conseils du Dr Anne Boutemy, pédiatre-allergologue. 

Lait 2e âge (lait de suite) : comment l'introduire, âge ? 
© sementsovalesia-123rf

Qu'est-ce que le lait 2eme âge ? De quoi est-il composé ?

Le lait infantile regroupe trois types de laits différents : le lait 1er âge, le lait 2ème âge (ou lait de suite) et le lait 3ème âge (ou lait de croissance). Il s'agit de lait de vache dont la composition a été modifiée pour ressembler le plus possible au lait maternel. "La formule est enrichie en glucides, en protéines, en lipides, en fer, en vitamines et contient également des additifs naturellement présents dans le lait maternel qui sont bons pour la croissance de la flore intestinale", explique le Dr Anne Boutemy. Même si le lait maternel reste le meilleur aliment pour bébé et que l'OMS recommande l'allaitement jusqu'à ses six mois, les laits infantiles sont de très bonne qualité aujourd'hui. "Ils contiennent l'ensemble des nutriments essentiels à la croissance osseuse, l'évolution digestive, la croissance neurologique et oculaire", continue-t-elle.

Quelles différences avec le lait 1er âge ?

Le lait 1er âge est recommandé entre 0 et 6 mois, le lait 2ème âge entre 6 et 12 mois, et après 12 mois, on passe au lait de croissance. La composition du lait 2eme âge varie très peu de celle du lait 1er âge. "Il est simplement moins riche en protéines, compte tenu du fait qu'il ne représente pas à lui seul la base de l'alimentation du bébé mais un accompagnement à la diversification de ses repas. C'est la raison pour laquelle il ne doit pas être proposé avant les 4 mois de bébé, car il ne permettrait pas de combler ses besoins nutritionnels ", précise la pédiatre-allergologue. 

A quel âge passer au lait 2e âge ou lait de suite ?

Le lait 2eme âge peut être introduit dès l'âge de 6 mois et jusqu'à 12 mois. Au-delà, il faudra passer au lait de croissance. 

Comment passer du lait 1er âge au lait 2e âge ?

Le lait 2ème âge ne doit être utilisé qu'en complément d'une alimentation diversifiée. Il est nécessaire d'attendre que le bébé consomme au moins un repas solide par jour pour passer au lait 2ème âge. La transition entre le lait 1er âge et le lait 2eme âge n'aura aucun impact sur la digestion de bébé. 

Pourquoi passer au lait 2e âge ?

Les pédiatres recommandent de passer au lait 2ème âge lorsque la diversification alimentaire est bien amorcée. Sa formule est spécialement conçue pour être combinée avec une alimentation solide, notamment parce qu'elle est moins riche en protéines. Plus la diversification alimentaire avance, plus le dosage de lait diminue progressivement. 

Lait 2e âge liquide ou en poudre, lequel choisir ? 

La différence entre le lait en poudre et le lait liquide réside dans sa teneur en eau. Le premier est reconstitué, pas le second. Le lait en poudre nécessite donc un ajout d'eau tandis que le lait liquide est prêt à l'emploi. Le prix de ce dernier est plus élevé, mais aussi plus facile d'utilisation puisqu'il ne nécessite aucune préparation. "Dans tous les cas, la composition des laits infantiles est fixée par un décret, leurs propriétés nutritionnelles sont donc identiques. Le choix de l'un ou de l'autre dépend des préférences de chacun", commente le Dr Anne Boutemy. Parmi les marques de lait en poudre les plus connues, citons notamment Gallia, Guigoz, Nidal, Hipp ou encore Modilac. La plupart de ces marques proposent également une version liquide. Ajoutons aussi Lactel et Babybio. 

Le lait 2e âge augmente-t-il la constipation ?

Le lait 2ème âge n'augmente pas la constipation par rapport au lait 1er âge. La diversification alimentaire coïncide généralement avec la survenue de selles plus épaisses et plus odorantes. 

Est-ce plus nourrissant ?

"Le lait 2ème âge est volontairement moins nourrissant que le lait 1er âge puisque l'on donne des protéines animales aux enfants grâce à la diversification alimentaire", informe la pédiatre-allergologue. 

Merci au Dr Anne Boutemy, pédiatre-allergologue