Lait premier âge : juqu'à quel âge, comment le choisir ?

S'il n'est pas allaité au sein, bébé va être nourri dès la naissance et jusqu'à l'âge de six mois avec du lait infantile premier âge. Comment le choisir ? Certains laits sont-ils meilleurs que d'autres ? Les réponses du Dr Estelle Vaucan-Gitto, pédiatre.

Lait premier âge : juqu'à quel âge, comment le choisir ?
© 279photo

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande un allaitement exclusif pendant les six premiers mois de la vie de bébé. Mais l'allaitement n'est pas toujours possible, pour des raisons médicales ou tout simplement parce que la maman ne le souhaite pas. Dans ce cas, bébé sera nourri au biberon avec du lait infantile premier âge. Des laits dont la production est très encadrée et qui sont aujourd'hui d'excellente qualité, fournissant à bébé tout ce dont il a besoin pour grandir et se développer. Difficile toutefois de s'y retrouver entre toutes les références proposées dans les pharmacies et grandes surfaces. 

Lait premier âge : jusqu'à quel âge ?

  • On donne du lait premier âge à bébé de la naissance à l'âge de six mois.
  • Il passera ensuite au lait deuxième âge jusqu'à 10 ou 12 mois.
  • Et enfin au lait de croissance jusqu'à trois ans environ. 

Lait premier âge : comment le choisir ?

A la maternité, les jeunes parents reçoivent des petits biberons à usage unique pré-remplis de lait infantile premier âge. La marque de lait varie d'un établissement à l'autre. Bien souvent les parents continuent avec le lait proposé à la maternité. "La fabrication du lait infantile est strictement contrôlée. Il n'y a donc pas de marque supérieure à une autre", rappelle le Dr Vaucan-Gitto. Mais alors comment choisir ? "Pour le lait premier âge, il faut se fournir là où on a l'habitude de faire ses courses, à côté de chez soi. Ça doit être pratique avant tout", recommande la pédiatre. Il arrive en effet toujours un moment où on réalise que la boîte de lait est vide et où il faut courir pour en acheter à la dernière minute. On évite donc de choisir un lait qu'on ne trouve que dans un seul et unique magasin à 30 minutes de route. "En revanche, si l'enfant souffre d'une pathologie digestive, et après consultation avec le pédiatre, on pourra s'orienter vers des laits "thérapeutiques" (anti coliques, anti régurgitations, mieux digérés etc..)", explique-t-elle.

A quoi voit-on qu'un lait ne convient pas à bébé ? 

Parfois, les parents entrent dans ce que la pédiatre appelle une "valse des laits", essayant de changer de lait par eux-mêmes ou sur le conseil d'un pharmacien pour soulager des coliques ou des petites régurgitations. "Avec un lait premier âge classique, je ne pense pas qu'il y en est un qui soit mieux toléré qu'un autre", insiste pourtant le Dr Vaucan-Gitto. "On peut changer une fois, deux fois maximum. Mais changer de lait sans avis médical 5 ou 6 fois n'a aucun intérêt. Sur le plan digestif, bébé n'apprécie pas du tout ces changements. Par ailleurs, des études ont montré que le fait de changer de lait n'offrait pas une supériorité de digestion. Pour améliorer les choses, on peut par exemple plutôt changer d'eau minérale ou essayer de chauffer le lait", ajoute-t-elle. S'il y a un problème avéré, le pédiatre orientera les parents vers un lait thérapeutique adapté. Le Dr Vaucan-Gitto rappelle également qu'à partir de trois mois, la digestion de bébé se normalise et devient bien meilleure. Il faut parfois arriver à tolérer certains maux digestifs qui ne sont pas anormaux. 

Qu'est ce qu'un lait 1er âge hypoallergénique ?

Le lait hypoallergénique a été popularisé il y a plusieurs années à la suite à une étude financée par une marque de lait bien connue qui a montré une petite réduction des manifestations allergiques avec son lait. "Le lait partiellement hydrolysé n'a aucun intérêt. Ces laits continuent à être produits mais je pense que les parents l'achètent de leur propre chef et non sur la recommandation de leur médecin. S'il y a une allergie aux protéines de lait de vache, alors on prescrit un lait sans PLV, tout simplement", explique la pédiatre. 

Lait premier âge : et le lait bio dans tout ça ?

De nombreuses marques de lait infantile biologique ont émergé ces dernières années. Mais sont-ils meilleurs que les autres ? Non, selon le Dr Vaucan-Gitto. "Il n'y a pas de supériorité du lait bio par rapport au lait classique. Je ne le conseillerai pas forcément, c'est aux parents de faire en fonction de leurs habitudes alimentaires. Il faut savoir qu'il n'existe pas de lait thérapeutique bio, c'est donc très culpabilisant pour les parents d'entendre que le lait bio est meilleur", conclut la pédiatre.  

Merci au Dr Estelle Vaucan-Gitto, pédiatre