Bébé intolérant au lait de vache : quel lait lui donner ?

L'allergie aux protéines de lait de vache est une allergie alimentaire qui peut avoir des conséquences sérieuses pour la santé de bébé. Et en cas d'allaitement ? Quel lait donner à mon bébé ? Les réponses du Dr Sophie Dubedout, gastro pédiatre.

Bébé intolérant au lait de vache : quel lait lui donner ?
© yanlev

Bébé intolérant au de lait de vache, qu'est-ce que c'est ?

"Il ne faudrait pas parler d'intolérance aux protéines de lait de vache (PLV)"précise d'emblée le Dr Dubedout. Il n'est pourtant pas rare d'entendre ce mot dans la bouche des parents, mais aussi des médecins. "C'est avant tout un problème de vocabulaire. Sur le plan scientifique, le terme d'intolérance devrait être réservé à l'intolérance au lactose." explique la spécialiste. "Dans le langage courant, on a tendance à parler d'allergie pour les formes immédiates qui provoquent urticaire, difficultés respiratoires, vomissements rapides après l'ingestion. Et on parlera d'intolérance pour les formes retardées ou semi-retardées d'allergie aux protéines de lait de vache qui sont souvent les formes digestives et cutanées", détaille-t-elle. En réalité, il faudrait donc parler d'allergie immédiate et d'allergie retardée. Elles peuvent se manifester dès la naissance et dans la majorité des cas la réintroduction est possible avant l'âge de 1 an. Le Dr Dubedout précise toutefois que les pédiatres utilisent eux-mêmes le terme d'intolérance pour décrire les allergies retardées, qui sont moins inquiétantes et ne nécessitent pas la mise en place d'un protocole spécifique, à la crèche ou à l'école par exemple. 

Comment savoir si mon bébé est allergique au lait de vache ?

La manière dont est établi le diagnostic va dépendre du type d'allergie.  "L'allergie immédiate, ou IgE médiée, est diagnostiqué avec un bilan sanguin ou des prick tests qui sont des tests cutanés", explique le Dr Dubedout. L'approche va être légèrement différente en cas d'allergie retardée, ou non IgE médiée. Cette dernière ne pourra être affirmée qu'avec un test d'éviction stricte d'au moins 6 semaines, suivi d'une réintroduction en se basant sur les signes cliniques de l'enfant. "C'est donc parfois assez subjectif", nuance la gastro pédiatre.

Intolérance au protéines de lait de vache : quels symptômes chez le bébé ?

L'allergie au lait de vache peut entraîner de multiples symptômes chez l'enfant parmi lesquels :

  • Rectorragies (sang dans les selles)
  • Diarrhées
  • vomissements
  • Difficultés respiratoires
  • Retard de croissance staturopondérale
  • Colique
  • Pleurs
  • Inconfort digestif ou troubles du transit, 
  • Dermatite atopique, éruption cutanée.

Si on parle d'allergie retardée, ou intolérance, on observera plus volontiers des coliques, eczéma, régurgitations et troubles du transit. 

Intolérance aux protéines de lait de vache et allaitement : que faire si je donne le sein ?

L'allergie aux protéines de lait de vache n'est pas réservée aux bébés nourris avec du lait infantile, il arrive également que les bébés allaités en souffrent également. Dans ce cas, c'est la maman elle-même qui va devoir adapter son alimentation. "Les protéines de lait de vache ne passent pas complètement dans le lait maternel mais peuvent garder de gros fragments peptidiques qui sont alors reconnus par le système immunitaire.", explique la pédiatre. La maman va donc devoir réaliser une éviction stricte des PLV de son alimentation : laitages, fromages, crème fraîche, beurre, mais aussi veiller à regarder les étiquettes de tout ce qu'elle consomme, la présence potentielle de protéines de lait de vache y étant clairement indiquée.

Quel lait donner à un bébé allergique au lait de vache ?

Face à une allergie aux PLV, il faut immédiatement donner au bébé un lait adapté à sa pathologie. "Le pédiatre peut alors prescrire un hydrolysat de protéines de lait de vache. Les PLV sont ainsi "découpées" et ne sont plus reconnues comme allergènes par le système immunitaire. Ces laits sont disponibles uniquement sur ordonnance en pharmacie et partiellement remboursés.", explique le Dr Dubedout. Autre possibilité, celle des laits infantiles à base de protéines de lait de riz dont on trouve plusieurs références en pharmacie, mais aussi dans les grandes surfaces. 

La pédiatre alerte en revanche sur le risque d'allergie croisée avec les PLV en cas d'utilisation de lait infantiles à base de protéines de lait de chèvre. Dans tous les cas, la question doit être abordée avec le pédiatre qui saura conseiller les parents au mieux et les orienter vers le lait qui convient le mieux à leur enfant.

Comment se passe la réintroduction du lait de vache ?

La réintroduction au lait de vache va dépendre du type d'allergie. "Dans le cas des allergies retardées, on essaie de réintroduire les PLV avant le premier anniversaire de l'enfant, d'abord avec de petites quantités", recommande le Dr Dubedout. Pour les allergies immédiates, la réintroduction peut être plus compliquée et peut nécessiter d'être réalisée à l'hôpital.

Merci au Dr Sophie Dubedout, Gastro pédiatre à la Clinique Rive Gauche Toulouse.

Conseils allaitement et diversification