Allaitement à la demande : comment ça marche ?

Qu'est-ce que l'allaitement à la demande ? Comment s'y prendre ? Jusqu'à quand peut-on le pratiquer ? Eclairage avec la doula Pascale Gendreau.

Allaitement à la demande : comment ça marche ?
© 123RF / alenkasm

Qu'est-ce que l'allaitement à la demande ?

L'allaitement à la demande, c'est allaiter son bébé dès qu'il en a envie, qu'il l'exprime, en fonction de ses besoins. Quand on décide de se lancer dans l'allaitement à la demande, il est important, en premier lieu d'identifier "comment et quand réclame le bébé", décrypte la doula Pascale Gendreau, directrice, formatrice et cofondatrice de l'Institut de formation Doulas de France. Elle nous informe d'ailleurs qu'un bébé ne demande pas en pleurant. "Quand il pleure, c'est l'étape ultime de la demande. En somme, il a déjà demandé de manière subtile, envoyé plusieurs signaux et finit par monter d'un cran dans sa demande en pleurant". Ce mode d'allaitement renforce le lien mère-enfant, car la maman répond dans l'immédiateté aux besoins de son bébé, lequel, voyant ses besoins fondamentaux assouvis au bon moment se sent non seulement rassasié, mais aussi plus tranquille. D'ailleurs, comme le note la doula, les bébés allaités à la demande pleurent généralement moins que leurs congénères. 

Allaitement à la demande : comment savoir que bébé veut téter ?

Respiration qui s'accélère, mouvements désordonnés des bras et des jambes alors que jusque-là il était vraiment très calme, mimiques de succion avec sa bouche alors qu'il semble dormir, mouvements des yeux alors qu'il a les paupières fermées... Les signaux sont très subtils donc ça implique que le parent soit à proximité de son bébé pour les identifier et le mettre au sein dès qu'il réclame. En effet, si l'on tarde trop, le nouveau-né va se mettre à pleurer - il a alors atteint un stade ultime de frustration et risque de se montrer agité, tourner la tête - et le mettre au sein va être plus compliqué.

Allaitement à la demande : comment gérer ?

La doula informe les mamans : la mise en place de la lactation ne s'installe pas du jour au lendemain dès la montée de lait. En réalité, il va falloir 5 semaines pour que la mère atteigne son plein potentiel de lactation. Durant ces 5 premières semaines, il faut être super attentive et très vigilante à ne jamais louper un moment où l'on peut donner le sein parce que plus le bébé tête et plus la lactation va être boostée. La quantité de lait produite par la mère à l'issue de la 5e semaine sera ensuite la même jusqu'au 6 mois du bébé. Pour autant, souvent, à partir de 3 mois, le bébé commence à s'adapter à sa vie terrestre, commence à faire la différence entre le jour et la nuit, entame un rythme de sommeil avec siestes le matin et l'après-midi qui va changer la donne en espaçant un peu les tétées.

Allaitement à la demande : jusqu'à quand ?

Il n'y a pas de date précise pour mettre fin à l'allaitement, à la demande ou non. Tout dépend de l'envie de la mère et de sa disponibilité. En effet, il y a des mamans qui n'auront aucun problème à mettre leur bébé au sein 10 fois dans la journée, d'autres qui ne peuvent ou ne veulent pas. Mais, comme le précise la doula, "autour de 6 mois, la demande diminue un peu car c'est généralement le moment où l'on introduit les solides". La diversification alimentaire lui permet de moins réclamer. Elle rappelle d'ailleurs aux mamans qui souhaiteraient allaiter au-delà de 6 mois, qu'il faut d'abord lui donner le sein puis passer aux solides pour qu'ils fassent office de complément et non de remplacement à la tétée. Pour jouir de plus de temps entre deux prises, la maman peut commencer à tirer son lait (dès la 5e ou 6e semaine et la mise en place de la lactation) pendant qu'il dort ou pendant qu'il tète l'autre sein, l'occasion par exemple pour le papa de prendre le relai en donnant un biberon la nuit et permettre ainsi à la mère de récupérer. 

Allaitement à la demande ou à heures fixes ?

Tout dépend de la durée de l'allaitement souhaitée. En effet, selon Pascale Gendreau, "les femmes choisissant de donner le sein à heures fixes allaitent généralement moins longtemps car cela impacte la mise en place de la lactation". Et d'ajouter toutefois que "si elles ont projet d'allaiter le temps du congé maternité, c'est tout à fait jouable". En revanche, pour celles qui veulent allaiter plus de 3 mois, si dès le début, elles ont induit un rythme de tétées toutes les 3 ou 4 heures, "il va arriver un moment où elles risquent de manquer de lait parce qu'elles n'auront pas été assez stimulées"

Selon la doula, un nouveau-né tète environ toutes les 2 heures, soit approximativement 12 tétées par jour. Ainsi, s'il dort depuis 4 heures, il a certainement loupé une tétée. Bonne nouvelle pour notre sommeil toutefois, on peut malgré tout espérer dormir plus de deux heures consécutives rassure la doula : "si l'on respecte bien ce rythme en journée, la nuit quand le bébé dort, on ne le réveille pas même si, idéalement, il est préférable qu'il ait au moins une tétée la nuit". Elle observe d'ailleurs que la plupart des mamans qui allaitent pratiquent le co-dodo avec leur bébé pour éviter d'avoir à se lever et limiter ainsi la fatigue. De même, les bébés tètent généralement moins le matin et davantage le soir. "Souvent en fin de journée, il y a une petite baisse de lactation chez la mère, l'enfant va alors devoir revenir à la source plus souvent pour avoir son quota. Et revenir à la charge dans la nuit car elle a plus de lait. Cette tétée de nuit est importante parce qu'il y a des bébés qui vont obtenir plus de 25 % de leur ration quotidienne sur une ou deux tétées de nuit. Ça explique d'ailleurs pourquoi ils dorment plus le matin, parce qu'ils ont été bien rassasiés la nuit s'ils ont eu accès au sein".

L'allaitement à la demande permet-il de réduire les coliques ?

Parmi les bénéfices de l'allaitement, on observe souvent que le bébé est moins sujet aux coliques "mais ce n'est pas toujours le cas", observe la doula. Pour réduire les coliques, il est important également que la mère qui allaite prenne soin de son alimentation. 

Allaitement à la demande : est-ce que bébé peut trop téter ?

Selon la doula, les bébés nourris au sein à la demande sont mieux régulés dans l'acquisition de la sensation de satiété"Ils prennent exactement ce dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin". En revanche, d'un enfant à l'autre, le nombre de tétées peut varier. "Certains ont besoin de grosses prises qui vont les caler un bon moment, d'autres préfèrent prendre peu mais plus souvent". Mais, elle rassure : A la fin de la journée, ils auront reçu la même quantité de lait.

Allaitement