Bouture de glycine : période, technique et plantation

La glycine ou Wysteria est une plante grimpante spectaculaire qui séduit de nombreux jardiniers. Cette plante vigoureuse se prête volontiers à différentes formes de multiplication. Il est possible de la bouturer ou de la marcotter.

Bouture de glycine : période, technique et plantation
©  ncristian - 132RF

Il existe différentes méthodes pour multiplier la glycine. Vous pouvez semer une graine récupérée dans une gousse, mais il faudra compter 10 ans pour obtenir les premières fleurs sur ce plant. Sinon, il est également possible de la bouturer ou de la marcotter

Quand réaliser une bouture de glycine ? 

Le bouturage se réalise généralement en été sur des tiges semi-aoûtées. Le marcottage lui se réalise plutôt en automne.

Comment prélever une bouture de glycine ? 

Il existe plusieurs techniques pour bouturer une glycine. Cette opération s'effectue sur les pousses de l'année. Il est recommandé d'effectuer plusieurs boutures pour avoir de plus grandes chances d'obtenir un résultat. 

  1. Sélectionnez une jeune tige semi-aoûtée (dont le bois est encore souple). Elle doit être vigoureuse et en bonne santé. 
  2. Coupez en biseau à environ 3 nœuds en ne laissant qu'une paire de folioles sur la branche.
  3. Plantez cette tige dans un mélange de sable et de terreau.
  4. Arrosez régulièrement.
  5. Après un mois et demi, rempotez en laissant le pot à l'ombre, à l'abri du vent, pendant plusieurs mois.
  6. Plantez en pleine terre au printemps suivant. 

Une autre méthode de bouturage consiste à laisser tremper la tige dans une hormone de bouturage avant de la placer dans le terreau. 

Vous pouvez également laisser la branche dans un verre d'eau que vous renouvellerez tous les deux jours : les racines apparaîtront plus rapidement mais seront plus fragiles. 

Comment marcotter la glycine ? 

Il s'agit d'une autre méthode de multiplication de la glycine qui permet d'obtenir une floraison plus rapide

  1. Creusez une tranchée d'environ 10cm au niveau du pied, c'est là que vous enterrerez le rameau à marcotter. 
  2. Sélectionnez une branche basse et vigoureuse. 
  3. Placez-la dans le trou de plantation, avec délicatesse pour ne pas la casser. 
  4. Enlevez les feuilles de la partie enterrée.
  5. Pratiquez une incision sur l'écorce. 
  6. Maintenez la partie souterraine de la branche avec des crochets ou des arceaux
  7. Rebouchez le trou avec un mélange de sable et de tourbe ou du terreau. 
  8. Tassez, arrosez et conservez le sol humide
  9. Attachez l'autre extrémité de la branche à un tuteur. 

La plante prendra environ un an pour s'enraciner correctement. Vérifiez alors l'enracinement, puis séparez la marcotte du pied mère en sectionnant la branche proche du pied. 

Multiplication des végétaux