Taille du laurier-rose : quelle période, comment faire ?

Beau, florifère, odorant et élégant, le laurier rose (nerium oleander), typique des régions méditerranéennes, est un arbuste au port buissonnant qui aime le soleil et la chaleur. Une taille permet à ce végétal, symbole de résistance et de générosité, de fleurir de plus belle, touffu à souhait, une fois l'été revenu. Une règle d'or pour une taille de laurier-rose réussie : légèreté.

Taille du laurier-rose : quelle période, comment faire ?
© Yuliia Mazurkevych/123RF

Quand tailler un laurier-rose ?

Le laurier-rose est un arbuste très résistant, anciennement plante des cours d'eau, qui se développe beaucoup mieux s'il est taillé, qu'il soit cultivé en pot, en pleine terre ou en haie. Selon la technique de taille choisie, celle-ci sera annuelle ou plus tardive.
La première règle d'or est de réaliser la taille du laurier-rose hors période de gel et estivale. La première période étant trop froide, vous mettriez en péril votre arbuste (risques de maladies, jeunes tiges trop frêles), malgré sa robustesse légendaire ; tailler un laurier-rose en plein été revient à supprimer toutes ses chances de floraison et donc, de ne pas pouvoir en profiter avec délice dans votre jardin.
Selon votre région d'habitation et le climat qui y prospère, vous pouvez donc procéder à la taille de votre laurier-rose entre le mois de février et le mois de mars, au printemps. La taille du laurier-rose en bac (et pot) nécessite, elle, une taille à l'automne, après la floraison.

La taille d'un laurier-rose est bénéfique à plusieurs titres :

  • Un laurier-rose trop large ou trop grand pourra reprendre le cours de sa floraison après une coupe du bois en trop ;
  • Les branches abîmées, anciennes, fragilisées ou malades doivent être supprimées afin de stimuler la floraison ;
  • La culture d'un laurier-rose en pot ou en bac impose aussi une légère taille annuelle à tous les deux ans tout en veillant à changer de contenant pour la bonne santé du système racinaire.

Comment procéder à la taille d'un laurier-rose ?

Avant de vous lancer dans la taille de votre laurier-rose, voici quelques principes de base :

  • Taillez votre laurier-rose une fois qu'il a au moins atteint ses 5 ans d'existence ;
  • Pensez à vous munir de gants car le latex de l'arbuste est toxique ;
  • La taille doit toujours rester légère, l'important étant d'optimiser la floraison : on recommande en général 1/3 environ et sans couper tous les rameaux d'un seul coup ;
  • N'hésitez pas à couper les tiges ayant subi le gel car elles ne seront pas assez robustes pour refleurir ;
  • La taille ornementale, visant à redonner une forme spécifique à votre végétal, peut être réalisée au printemps, avant la floraison, en veillant à ne pas supprimer le feuillage verdissant.

Les différents type de tailles

1. La taille du laurier-rose en tige

Cette taille est assez courante car elle donne une grande prestance doublée d'une grande élégance à un végétal tel que le laurier-rose. Cette technique de taille oblige à couper chaque année afin de retirer les tiges situées aux extrémités, laissant la primeur à la tige principale. L'arbuste aura ainsi l'allure d'un arbre fleuri très décoratif au tronc solide. Cette taille convient parfaitement au laurier-rose évoluant isolé.

2. La taille du laurier-rose buissonnant

Le port du laurier-rose est touffu de base. Si vous avez envie de conserver cette pousse naturelle, une taille buissonnante sera parfaite : il suffit d'élaguer le centre, ce qui aura l'avantage de laisser passer la lumière et d'oxygéner les rameaux, et d'en minimiser le volume général en coupant vos branches d'un tiers.

3. La taille des lauriers roses en haie

La taille doit rester, là aussi, légère : inutile de tailler de façon sévère afin de garder une allure de haie à tout prix. Le laurier-rose est un arbuste buissonnant et dense. Sans pour autant le laisser pousser en toute autarcie, une taille visant à alléger l'ensemble sera suffisante. Vous pourrez ainsi profiter de sa belle floraison ;

4. La taille du laurier-rose en bac

La culture d'un laurier-rose en bac impose une taille, ne serait-ce que pour le garder au chaud dans les meilleures conditions durant la période hivernale.
Cette taille s'effectue, nous l'avons précisé, après la période de floraison et avant les premières gelées, à l'automne.

Comment tailler un laurier-rose en pot ?

La taille du laurier-rose en pot se résume à raccourcir un peu ses tiges, 1/3 encore une fois, pour la période de repos végétatif qu'il passera à l'abri, loin des gelées. Privilégiez les tiges les plus anciennes, ayant déjà fleuri par exemple, en préservant les plus jeunes.
Cette taille peut être effectuée tous les deux ans en moyenne, à l'automne, comme pour le laurier-rose évoluant en bac.

Comment couper les fleurs fanées du laurier-rose ?

La suppression des fleurs fanées, comme pour bon nombre de végétaux, est indispensable car elle conditionne la venue de nouvelles fleurs.
Le retrait des fleurs fanées du laurier-rose doit être réalisé avec délicatesse, à l'aide d'un sécateur ou d'un ciseau dédié, toujours nettoyé et aiguisé afin d'épargner à votre arbuste toute complication par la suite.
La coupe idéale se fait juste au début de la zone de la tige où les extrémités fleuries prennent naissance, formant comme un éventail. La sève pourra ainsi toujours circuler et faire repartir les tiges pour donner vie à de nouvelles fleurs.