Tailler un arbre : les règles de base à connaître

Tailler un arbre est un exercice délicat : cela peut être aussi dangereux pour l'homme que pour l'arbre, qui peut souffrir d'une mauvaise coupe. Dans certains cas, la taille permet d'équilibrer sa silhouette ou de limiter son développement dans un petit espace, mais cette action ne doit jamais s'effectuer sans réflexion préalable.

Tailler un arbre : les règles de base à connaître
© Nataliia Melnychuk/123RF

Quelle période pour tailler un arbre ?

La période de taille dépend à la fois du type d'arbre et du climat. Voici quelques règles générales.

1. Ne coupez jamais un arbre :

  • pendant la floraison.
  • s'il gèle ou qu'il faut trop chaud.
  • s'il pleut car le bois mouillé cicatrise moins bien.
  • au début du printemps quand la végétation se forme, pendant la montée de sève.

2. Privilégiez ces deux périodes  :

  • en automne, après la chute des feuilles (les branches sont alors plus visibles), quand l'arbre est au repos mais avant l'arrivée des grands froids.
  • à la fin du printemps et en été, en dehors des grosses chaleurs, car la cicatrisation est plus facile lorsque le temps est doux.

3. De manière générale, taillez :

  • les arbustes après la floraison, sauf si leur floraison est estivale, dans ce cas privilégiez plutôt une taille à la sortie de l'hiver.
  • les arbres feuillus à la fin de l'automne ou au début de l'hiver.
  • les conifères à la fin du printemps.
  • les arbres fruitiers au début de l'automne ou après la récolte.

Quel matériel pour la taille d'un arbre ?

Munissez-vous toujours d'outils affûtés et désinfectés. Voici une liste d'outils classiques pour tailler les arbres et leur utilisation :

  • Sécateur :  taille des arbustes ou de branches de petit diamètre.
  • Coupe-branches : branches plus épaisses.
  • Scie courbe à dents : arbres à bois souple.
  • Scie à lame droite : petites branches.
  • Tronçonneuse élagueuse : plus grosses branches, d'un diamètres supérieur à 45 mm.
  • Manche télescopique : s'utilise avec tous ces outils pour tailler sans avoir à grimper.

Certains de ces outils restent dangereux pour les débutants.

Quelles précautions pour la taille des arbres ?

La taille des arbres peut être dangereuse pour le jardinier :

  • Munissez-vous d'équipement de sécurité.
  • Utilisez de préférence une perche ou un outil télescopique plutôt que de grimper dans un arbre.
  • Si vous devez absolument grimper dans l'arbre et que vous en avez l'expérience, utilisez de préférence des outils qui se manipulent avec une main et utilisez un harnais.
  • Une élagueuse ne doit jamais être manipulée au-dessus de la poitrine, cela pourrait provoquer un soubresaut et un accident mortel.
  • Ne vous placez jamais sous une branche qui va être coupée : anticipez le lieu de sa chute.
  • Nettoyez au fur et à mesure pour ne pas vous prendre les pieds dans les branchages au sol.

Cette opération peut aussi être dangereuse pour l'arbre : dans la nature, il n'a pas besoin d'être taillé. En général, l'élagage naît d'un besoin humain (pour respecter la loi, ne pas dépasser chez le voisin), c'est rarement un besoin pour l'arbre. Chaque action entraîne une réaction de l'arbre et des coupes trop sévères peuvent réduire drastiquement sa durée de vie. De plus en plus de professionnels demandent à faire appel à la taille des arbres uniquement de manière raisonnée, quand la situation est critique (arbre abîmé par une tempête, menaçant un bâtiment...). La taille raisonnée s'appuie sur ce principe : "le temps de l'arbre n'est pas le temps de l'homme, il faut respecter son intégrité". Il est recommandé de bien se renseigner avant de planter un arbre sa taille adulte et les distances à respecter avec les voisins pour éviter de devoir le couper.

N'hésitez pas à faire appel à un professionnel :

  • Si votre arbre est haut et nécessite de grimper dedans pour être taillé.
  • Si vous ne savez pas comment manier les outils nécessaires à sa taille.
  • Si vous manquez de connaissances sur les arbres.

Quelles sont les différentes manières de tailler un arbre ?

  • La taille de formation s'effectue sur de jeunes arbres (moins de 5 ans) pour maintenir l'équilibre et créer une structure si besoin.
  • La taille d'entretien permet de rafraîchir un arbre en se débarrassant des branches mortes.
  • L'élagage s'effectue sur de grands arbres. Il peut être réalisé si besoin tous les deux ans jusqu'à l'âge de dix ans, mais après cela il faut éviter au maximum d'enlever des grosses branches.
  • La remontée de couronne consiste à supprimer les branches les plus basses d'un arbre pour former un tronc sans ramifications.
  • La taille des arbres fruitiers, enfin, permettra d'optimiser le rendement des fruits.
  • La taille sévère s'effectue uniquement en cas de sauvetage d'un arbre (par exemple, si ses branches menacent de tomber après une tempête).

Quelles sont les techniques de base pour la taille des arbres ?

Avant la taille :

  1. Identifiez le bois de votre arbre.
  2. Sélectionnez l'outil adapté en fonction de sa dureté et du diamètre des branches que vous souhaitez couper.
  3. Choisissez l'outil qui permet d'avoir une coupe franche pour limiter les risques d'intrusion de champignons dans la branche.

La taille :

  1. Si vous devez contrôler la croissance de votre arbre, privilégiez une taille régulière et modérée, en supprimant uniquement des branches de petit diamètre. Un arbre âgé se taille en plusieurs fois.
  2. Voici les actions que vous pouvez réaliser vous-même sans trop de risques : supprimer le bois mort ou abîmé et alléger le centre de l'arbre pour laisser pénétrer la lumière en enlevant les branches mal orientées, enlever les branches basses, tailler les arbres encore jeunes.
  3. Respectez quelques techniques de coupe de base pour éviter que la plaie ne soit trop importante pour l'arbre. Il vaut mieux couper selon le bon angle qu'appliquer du mastic.
  • Ne coupez pas trop près du tronc, pour ne pas arracher de tissus.
  • Ne sectionnez pas parallèlement au tronc.
  • Ne laissez pas de chicot (petit morceau de bois brisé) après la coupe.
  • Tenez le sécateur avec la contre-lame vers le rameau et la lame du côté du bois restant.