Vidéaste de mariage : budget, tendances, quand réserver ?

Faire une vidéo de son mariage est une très jolie façon de conserver un souvenir du jour J. Combien ça coûte, comment choisir son vidéaste, comment ça se passe… Les réponses à toutes vos questions !

Vidéaste de mariage : budget, tendances, quand réserver ?
© 123RF / lapandr

En plus de faire appel à un photographe, de plus en plus de couples souhaitent avoir une vidéo de mariage. Cela leur permet de garder pour toujours un souvenir du jour J, et de revivre quand ils le souhaiteront les moments forts de la journée. Avant de se lancer, les futurs mariés ont de nombreuses questions : quel est le budget à prévoir, comment choisir son cameraman, quel sera le rendu final ..? On leur répond, avec Guillaume Moreau, vidéaste de mariage pour La boîte à vidéos, à Poitiers.

Une vidéo de mariage : un souvenir unique du jour J

"La vidéo est tout ce qu'il reste du mariage, avec les photos. Cela permet d'avoir des souvenirs visuels de tout ce qu'il s'est passé pendant la journée", précise Guillaume Moreau. Et cela peut même permettre de découvrir des moments entre les invités que les mariés auraient manqués, par exemple pendant le vin d'honneur ! "La vidéo, contrairement à la photo, permet de garder une vraie trace de certains moments clés, par exemple les discours. Pour moi, l'intérêt c'est d'avoir un souvenir visuel qui permet de revivre le jour J", ajoute le vidéaste.

Comment choisir son vidéaste ou son agence de vidéo de mariage ?

Tout comme le photographe, trouver le bon vidéaste peut sembler difficile quand on organise son mariage ! Le critère le plus important, c'est le style. "Il faut que cela corresponde aux mariés, donc il faut savoir quel type de film ils veulent. Il y a des films très cinématiques, d'autres plus dans un esprit reportage… C'est une histoire de sensibilité, de style qui va varier d'une personne à l'autre", déclare le caméraman. Pour trouver un vidéaste dont le travail vous plaît, n'hésitez pas à consulter les sites que nombreux d'entre eux ont, ou à faire un tour sur les réseaux sociaux. Les vidéastes y partagent des vidéos réalisées pour certains couples, ce qui permet de se faire une idée de leur travail, mais aussi de trouver l'inspiration pour savoir ce qu'on attend ! Cela passe aussi beaucoup par le bouche à oreille : n'hésitez pas à demander conseil à votre photographe ou à des amis ou membres de la famille qui ont fait une vidéo de mariage. Il faut savoir que les cameramans acceptent souvent de se déplacer. Pas de panique, donc, si celui dont le travail vous plaît est basé dans une autre région : contactez-le, il acceptera peut-être de venir jusqu'à vous !

Avoir un bon contact avec le vidéaste

Ensuite, il faut s'assurer de bien s'entendre avec la personne, et d'avoir une relation de confiance. "Comme avec le photographe, la personne qu'ils choisiront va partager leur journée, être présent lors de moments très intimes, donc il faut que le contact passe bien avec le vidéaste". Pour cela, vous pouvez discuter avec lui en face à face ou par téléphone, lui poser des questions, voir si vous avez la même vision de la vidéo finale… Si vous sentez que le courant ne passe pas et que ça ne correspond pas à ce que vous attendez, cherchez en un autre. Enfin, il ne faut pas oublier la question du budget, importante quand on organise un mariage. A vous de voir si vous voulez vous en tenir strictement à ce que vous aviez envisagé pour la vidéo, et il vous faudra donc trouver un vidéaste qui rentre dans vos prix, ou si le côté artistique prime avant tout, quitte à devoir rallonger la somme prévue.

Que proposent les vidéastes de mariage ?

En terme de vidéos de mariage, il existe de nombreuses formules et options. "Il y a deux offres qui reviennent souvent. La première, c'est un film d'une vingtaine de minutes et un film plus court qui va servir à être partagé sur les réseaux sociaux. La deuxième, qui commence à se développer un peu plus en ce moment, c'est les films "moyens", qui vont durer 8 à 10 minutes", nous dit Guillaume Moreau. Certains vidéastes vont proposer des films pour chaque partie (les préparatifs des mariés, la cérémonie, le bal…), mais ce sera forcément plus cher ! Au niveau des options, tout est possible. "Il faut se demander si on veut que les discours soient remis en intégralité, la cérémonie religieuse ou laïque d'un bout à l'autre, si on veut récupérer les rushs, etc", indique le vidéaste.

Photo et vidéo : l'option deux en un

On peut aussi se demander s'il est possible de trouver une agence qui fait à la fois photo et vidéo. C'est possible, mais il faut savoir que dans ce cas, il y aura quand même deux personnes distinctes, le vidéaste ne pouvant pas prendre des photos en même temps qu'il filme, et inversement. Dans ce cas, il faut passer par une agence qui propose les deux. L'autre possibilité, c'est de faire appel à un photographe et un vidéaste qui sont chacun indépendant, mais qui ont l'habitude de travailler ensemble. "Quand les mariés prennent un photographe, ils lui demandent souvent s'il connait un cameraman avec qui ils ont déjà travaillé. C'est un métier qui marche par recommandation, et ça permet aux deux de travailler avec des personnes qu'ils connaissent, ce qui leur permet de bien se coordonner car ils connaîtront leurs méthodes de travail. Et puis les mariés ont moins de recherches à faire ! Comme ça, ils savent qu'ils auront quelqu'un de compétent et seront assurés que le duo va pouvoir fonctionner ensemble , explique Guillaume Moreau.

Le Same Day Edit

De plus en plus populaire aux États-Unis, le "Same Day Edit" consiste à diffuser une courte vidéo de la journée pendant la soirée. Cependant, c'est assez rare et surtout difficile à mettre en place, précise-t-il : "Soit ça implique que, pendant le montage, le cameraman n'est plus disponible pour filmer, soit qu'il faut être deux. L'un qui filme et l'autre qui trie les vidéos et réalise le montage." Et forcément, cela impacte le budget !

Vidéo de mariage : combien ça coûte ?

Les tarifs pour la vidéo de mariage varient beaucoup en fonction du style du vidéaste, de son expérience, et de ce qui sera fourni à la fin. "Pour une journée complète, il faut souvent prévoir à partir de 1500 euros, et les prix peuvent monter jusqu'à 2500 euros en moyenne quand on cherche quelque chose de plus artistique", nous dit le créateur de La boite à vidéos. Les tarifs peuvent aussi varier en fonction des options choisies par le couple, et s'il y a plusieurs cameramans.

Quand réserver un cameraman pour son mariage ?

Dans le rétro-planning du mariage, il faut prévoir de réserver le vidéaste plusieurs mois à l'avance : "En moyenne, il faut le faire un an à l'avance. Il y a même des mariés qui réservent deux ans à l'avance !". La raison, c'est que certaines saisons sont plus chargées que d'autres. Ainsi, pour un mariage en juin, là où il y en a le plus, il sera presque impossible de trouver quelqu'un à la dernière minute. A ce moment-là, il vaut mieux s'y prendre un an et demi à l'avance. Pour les mariages en saison, mais en dehors des week-ends chargés de la fin du mois de juin, les futurs mariés peuvent tout à fait s'y prendre neuf mois à l'avance. A l'inverse, hors saison, il sera plus facile de trouver un cameraman plus tard, par exemple si on s'aperçoit qu'on a le budget suffisant une fois que tout le reste a été planifié : "Avant mai ou à partir d'octobre, c'est moins problématique. En pleine saison, à la mi-août, aussi on peut avoir des disponibilités, car les mariages sont moins nombreux au beau milieu des vacances", explique Guillaume Moreau.

Vidéo de mariage : comment ça se passe ?

En fonction de la formule choisie, le vidéaste peut capturer les préparatifs des mariés, la ou les cérémonies, le vin d'honneur, les discours, et même une partie de la soirée dansante. Dans tous les cas, il faut savoir que le cameraman se fera le plus discret possible. "Souvent, on ne travaille qu'avec une seule caméra, la plupart du temps un appareil photo, pour être discret et pouvoir se déplacer facilement sans avoir tout un attirail de production qui va prendre de la place et attirer l'attention ou gêner les gens ou le photographe. On aura même tendance à être plus discret que le photographe puisqu'on va généralement s'installer quelque part et ne plus bouger une fois que le plan est lancé", rassure Guillaume Moreau. Pas d'inquiétude, donc, que le vidéaste se retrouve entre vous et l'officiant au moment de l'échange des consentements !

Cinéma, artistique, drones : les vidéos tendance pour un mariage en 2020

Comme pour tout, les vidéos de mariage ont leurs tendances, qui évoluent au fil du temps. Par exemple, en ce moment, les plans par drone sont populaires. Actuellement, le vidéaste de La boîte à vidéos relève que les mariés "recherchent souvent quelque chose de très travaillé visuellement, très cinéma". "C'est une tendance qui a commencé il y a un moment et qui s'implante de plus en plus. Par exemple, pour la version courte, on se rapproche beaucoup d'un mini-film, très cinématographique. Les gens sont de plus en plus sensibles à l'image, et cela va se ressentir aussi sur l'organisation du mariage le jour-même : ils vont penser au fait que tout sera photographié, filmé, et publié sur les réseaux sociaux, dont ils aiment qu'il y ait un peu de mise en scène . A l'inverse, certains cherchent à s'éloigner radicalement de cela : "plus ça se développe, et plus certains couples vont dire que ce n'est pas qu'ils attendent. Ils voudront quelque chose dans l'esprit d'un reportage".