A quel âge bébé fait-il ses nuits ?

Entre le bébé qui dort paisiblement en sortant de la maternité et celui qui fait encore des nuits hachées à 12 mois, le sommeil des enfants ne répond à aucune norme ! Juliette Moudoulaud, consultante spécialiste du sommeil, nous aide à y voir plus clair.

A quel âge bébé fait-il ses nuits ?
© Evgeny Atamanenko

"Alors, il fait ses nuits ?". Voilà probablement la question qui revient le plus souvent dans la bouche des grands-parents, amis, collègues et même de la boulangère. Parce que le sommeil est le nerf de la guerre lorsqu'on est un jeune parent et que notre société qui favorise la performance voudrait que nos bébés soient de parfaits petits dormeurs dès la sortie de la maternité, difficile de répondre "non" à cette question récurrente. Difficile aussi de faire face aux regards mêlés de compassion et d'une pointe de jugement de tout ceux qui pensent que, très probablement, si notre bébé ne fait pas ses nuits, nous y sommes forcément pour quelque chose ! Mais le sommeil, comme tout, est un apprentissage. 

Faire ses nuits, ça veut dire quoi ?

Posez la question autour de vous, il y aura presque autant de réponses que d'interlocuteurs. Pour Juliette Moudoulaud, consultante spécialiste du sommeil, faire ses nuits signifie que "bébé va dormir de 11 à 12 heures sans interruption". La spécialiste ajoute qu'un bébé "qui va commencer à faire la différence entre le jour et la nuit, en dormant de 4 à 7 heures la nuit avec un rythme différent en journée, est sur la bonne voie. C'est une première étape vers le fait de faire de vraies nuits". Sur la question de l'âge auquel un bébé est en capacité de dormir une nuit complète, Juliette Moudoulaud propose des données très factuelles. "Un enfant de 6 mois qui fait plus de 6 kilos est physiologiquement capable de faire ses nuits". Elle ajoute que "si l'on devait donner une moyenne, je dirais qu'à partir de 12 semaines et plus de 5 kilos, un enfant peut commencer à faire ses nuits". Cela ne signifie pas pour autant que tous les bébés doivent faire leurs nuits à cet âge là, mais simplement qu'ils en sont physiologiquement capables, ce qui fait une énorme différence. La consultante précise qu'entre cet intervalle de 12 semaines et 6 mois, il n'y a pas de certitude et que le sommeil de bébé peut être perturbé par de nombreux facteurs, notamment les quantités de lait prise en journée ou bien l'allaitement. 

Le nombre d'heures de sommeil de bébé par 24 heures

A mesure que bébé grandit, le temps d'éveil s'allonge et les siestes raccourcissent, mais ces données ne sont bien entendu qu'une moyenne qu'on ne peut pas calquer sur chaque enfant. Elles donnent toutefois une bonne idée du rythme du bébé, notamment pendant ses premières semaines lorsque le sommeil semble encore très anarchique. 

Sommeil de bébé et allaitement

Juliette Moudoulaud observe fréquemment que les bébés allaités font moins rapidement leurs nuits. "Mais ce n'est pas l'allaitement qui est en cause ! La difficulté vient surtout du fait que ces bébés s'endorment au sein, ce que l'on retrouve moins au biberon, et qui est une tendance plutôt liée à l'allaitement". La difficulté étant qu'un enfant qui ne s'endort pas seul aura par conséquent du mal à se rendormir seul pendant la nuit et va donc réclamer une tétée. Même si cela peut sembler compliqué, la spécialiste recommande de commencer cet apprentissage le plus tôt possible. "Il faut essayer de ne pas rendre l'endormissement au sein systématique, mais tenter de trouver d'autres techniques, comme le bercement". Certains bébés vont s'endormir facilement par eux-mêmes, d'autres en revanche, auront besoin de plus de temps, il faut savoir être patient. "Plus que de faire ses nuits, l'important est surtout que bébé sache se rendormir lorsqu'il se réveille en plein milieu de la nuit", rappelle Juliette Moudoulaud.

Merci à Juliette Moudoulaud, consultante spécialiste du sommeil 

A quel âge bébé fait-il ses nuits ?
A quel âge bébé fait-il ses nuits ?

"Alors, il fait ses nuits ? ". Voilà probablement la question qui revient le plus souvent dans la bouche des grands-parents, amis, collègues et même de la boulangère. Parce que le sommeil est le nerf de la guerre lorsqu'on est un jeune parent et...