Un tour de lit, est-ce dangereux pour bébé ?

Selon une récente étude américaine, certains décès chez les nourrissons auraient pu être évités sans la présence d'un tour de lit placé dans le berceau. Mais est-ce vraiment dangereux et quelles sont les recommandations ? Conseils.

Un tour de lit, est-ce dangereux pour bébé ?
©  © Elena Stepanova

Les tours de lit que l'on place dans le berceau du nouveau-né permettent de protéger l'enfant et d'éviter notamment qu'il ne se coince les jambes ou la tête entre les barreaux. Mais seraient-ils en cause dans certains cas de mort subite du nourrisson ? A en croire une étude américaine publiée dans le journal of Pediatrics, le nombre de décès des bébés, liés à la présence d'un tour de lit, aurait triplé entre les années 2006 et 2012, entraînant des risques d'ecchymoses et de suffocation. "Lorsque le bébé se niche contre ces tours de lit, sa respiration peut être bloquée. Ou alors il inspire et expire le même air à plusieurs reprises, ce qui signifie qu'à chaque nouvelle respiration, l'air est appauvri en oxygène, et qu'il finit par suffoquer", explique le Dr Bradley Thach, professeur de pédiatrie avec l'Ecole de médecine de Washington (Etats-Unis) qui a analysé avec son équipe la cause des décès de nouveau-nés entre 1985 et 2012. Selon les chercheurs, le tour de lit avait une conséquence directe avec la mort du nourrisson dans 48 cas, dont "32 auraient pu être évités si les bordures de protection n'avaient pas été installées dans le lit", précisent les auteurs de l'étude et 146 accidents (étouffement et étranglement) ont été constatés. 

Quelles sont les recommandations ? Dans un rapport sur les morts inattendues des nourrissons de moins de deux ans, l'Institut de Veille Sanitaire (Invs) rappelle quelques consignes de sécurité. Si vous choisissez un tour de lit pour le berceau de votre bébé, optez pour un modèle fin, ferme, bien attaché et pas trop rembourré. Il est également conseillé d'éviter les couvertures pour couvrir l'enfant et préférez une turbulette ou une gigoteuse. L'Invs rappelle par ailleurs que "l'enfant doit dormir dans un lit adapté à son âge, avec un matelas ferme et ayant les bonnes dimensions par rapport au lit". Enfin, ne laissez aucun objet mou dans le lit de votre enfant : oreillers, couettes, édredons, peaux de mouton, peluches sont à bannir du lit du nourrisson "afin de prévenir tout risque d'enfouissement et d'obstruction des voies aériennes, notamment en cas de retournement".