Mon bébé est tombé sur la tête, que faire ?

Lorsqu'un bébé chute du lit tête la première, il est difficile de ne pas céder à la panique. Conseils du pédiatre Eric Saban pour bien évaluer la situation et réagir correctement.

Mon bébé est tombé sur la tête, que faire ?
© reana -123RF

Vous avez pourtant pris toutes les précautions, il aura fallu d'une seconde d'inattention pour que bébé se retrouve par terre. Chez les tout-petits, c'est toujours la tête qui touche le sol en premier, et ce quelle que soit la façon de tomber. Et pour cause, jusqu'à 4 ans environ, la tête et le corps sont en déséquilibre. Souvent impressionnantes, les chutes de bébé sur la tête sont toutefois dans la grande majorité des cas, sans gravité. Mais de toute évidence, tomber du lit des parents sur de la moquette n'est pas pareil que de tomber du canapé ou d'une chaise sur du carrelage. Il est donc primordial de savoir évaluer la situation afin de réagir convenablement. Quand s'inquiéter et à quel moment partir aux urgences ? Comment réagir et quelle surveillance après une chute de bébé sur le front ? Le pédiatre Eric Saban répond à nos questions.

Mon bébé est tombé sur la tête, faut-il l'emmener aux urgences ?

Si après être tombé sur la tête, "le bébé a immédiatement pleuré et que les pleurs ont très vite cessé, il n'est pas nécessaire d'aller à l'hôpital. Il s'agit en effet d'un traumatisme bénin, affirme le Dr Eric Saban, pédiatre. En revanche, lorsqu'il y a une perte de connaissance brève ou longue, qui est ou non accompagnée de pleurs, il faut se rendre immédiatement aux urgences pédiatriques d'un hôpital ayant un scanner cérébral. Celui-ci permet en effet de vérifier l'éventuelle présence d'un hématome sous-dural. Si c'est le cas, une évacuation chirurgicale de l'hématome a lieu afin d'éviter la compression du cerveau. Dans la grande majorité des cas, il n'y a pas de séquelle neurologique lorsque l'hématome est évacué rapidement." Il faut par ailleurs savoir que si un nourrisson a une contusion cérébrale, son cerveau n'est pas autant comprimé que chez l'enfant plus grand ou chez l'adulte. Et pour cause, "sa boîte crânienne n'est pas complètement soudée du fait de la présence de la fontanelle [espace membraneux entre les os du crâne chez le nourrisson, ndlr] qui est une véritable soupape de sécurité", explique le pédiatre.

Quelle surveillance dans les heures qui suivent ? 

Un bébé qui est tombé sur la tête doit rester sous surveillance pendant les 12 premières heures après sa chute, et ce même s'il n'a pas perdu connaissance. Il faut ainsi être vigilant à l'apparition de ces symptômes :

  • des vomissements qui peuvent être dus à une hypertension intracrânienne.
  • des troubles de la conscience. "Le bébé n'est pas aussi vif que d'habitude, regarde dans le vide, ne sourit plus, ne joue plus... Il a un comportement triste, apathique", précise le Dr Saban.
  • une démarche moins assurée lorsque le bébé sait déjà marcher. Cela se produit lorsque l'enfant est tombé sur le cervelet, zone du cerveau qui donne la précision au mouvement.

Si le nourrisson présente l'un de ces symptômes suite à un traumatisme crânien, il faut alors se rendre à l'hôpital. "Si le bébé est tombé le matin, les parents doivent le surveiller toute la journée, affirme le médecin. Si la chute a eu lieu l'après-midi ou le soir, les parents doivent réveiller l'enfant quand ils vont se coucher et le surveiller durant la première partie de la nuit afin d'observer si son comportement est normal. S'il semble plus amorphe que d'habitude, il faut se rendre aux urgences."

Bosses, plaies, fractures... 

Cela arrive également que bébé se blesse en tombant. La blessure la plus fréquente est la bosse ! "Dans ce cas, il faut appuyer légèrement sur la partie qui est en train d'enfler avec de la glace dans un torchon. Lorsqu'il y a une plaie, le premier réflexe à avoir est de la comprimer pour arrêter le saignement. Si elle est linéaire et fine, appliquer ensuite de la chlorhexidine matin et soir doit suffire. En revanche, si elle est large (plus de 2 à 3 mm), il faut se rendre aux urgences pour faire un ou plusieurs points de suture. Par ailleurs, si l'un des membres ne bouge plus, c'est en raison d'une fracture et non d'une atteinte cérébrale, assure le pédiatre. Les parents doivent alors essayer d'immobiliser au mieux le membre fracturé et se rendre aux urgences ou appeler le Samu (15)."

Mon bébé est tombé sur la tête, que faire ?
Mon bébé est tombé sur la tête, que faire ?

Sommaire Quand s'inquiéter ? Quelle surveillance ? Chutes et bosses Vous avez pourtant pris toutes les précautions, il aura fallu d'une seconde d'inattention pour que bébé se retrouve par terre. Chez les tout-petits,...