Alimentation : ce qu'il y a dans les petits pots Petits pots : ce qu'ils doivent contenir

Les petits pots doivent répondre à des normes pour satisfaire les besoins nutritionnels et physiologiques des bébés. Explications.

Les aliments infantiles doivent répondre aux besoins nutritionnels particuliers du nourrisson et de l'enfant en bas âge. Ils sont soumis à des critères de composition à la fois quantitatifs et qualitatifs pour les apports en énergie, protéines, glucides, lipides, vitamines et minéraux. Le Syndicat Français des Aliments de l'Enfance prend pour exemple les lipides "sur un plan quantitatif des teneurs minimales à respecter et/ou des teneurs maximales à ne pas dépasser sont fixées. Sur un plan qualitatif, il est interdit d'utiliser de l'huile de sésame ou d'huile de coton dans les préparations pour nourrissons et les préparations de suite."

que contiennent les petits pots ?
Que contiennent les petits pots ? © victoria p. - Fotolia

Thierry Fichet, chef cuisinier chez Blédina, poursuit "Dans un petit pot, l'apport énergique total est apporté à 40% par des lipides (pour mémoire, le lait maternel apporte 40 à 50% d'énergie par les lipides). Le reste est couvert par le lait. Lorsque l'enfant grandit, on ajoute des acides gras essentiels (huile de colza, tournesol). Ce n'est pas inscrit dans la réglementation, c'est Blédina qui a décidé de les rajouter.".

Pour le Pr. Patrick Tounian, les qualités nutritionnelles des petits pots ne sont pas flagrantes.

Sommaire