Zamioculcas

Plante tropicale unique en son genre origine de Tanzanie, le zamioculcas zamiifolia est à la fois sublime et facile d'entretien. Avec ses luisantes feuilles vertes caudales en forme de plume se dressant fièrement, la "plante ZZ" se plaira en intérieur. Si vous l'arrosez comme il se doit et qu'elle bénéficie de lumière, le zamioculcas persistera et signera, pour votre plus grand plaisir.

Zamioculcas
© 123RF
  • Nom scientifique :  Zamioculcas zamiifolia
  • Famille : Aracées
  • Variétés : Elle est l'unique variété connue de son espèce
  • Plantation : Plantation en mars, Plantation en avril
  • Exposition : Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol : Sableux, drainé
  • Utilisation : En pot
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Cochenilles farineuses
  • Arrosage : Moyen
  • Croissance : Lente
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : Jusqu'à 1 mètre
  • Symbolique : Stabilité, prospérité

Comment entretenir un zamioculcas ?

Plante au feuillage persistant, le zamioculcas est une plante habituée au climat tropical de Zanzibar. Bien qu'elle se plaise dans une certaine sécheresse, son arrosage doit rester régulier. Durant la période estivale, arrosez-la tous les 3 ou 4 jours et une fois par semaine ou toutes les deux semaines en hiver. Le terreau doit être sec entre deux arrosages. L'eau, non calcaire, ne doit pas stagner au risque de faire pourrir les racines. Un excès d'eau risque aussi de mettre en péril le système racinaire de la plante. Vous pouvez par ailleurs vaporiser le feuillage : il appréciera.

Fertiliser sera bénéfique : utilisez un engrais spécial plantes vertes entre le printemps et l'été, à raison d'une fois par mois.La belle plante ZZ a une particularité : elle stocke de l'humidité et de la nourriture dans ses veines. Cela lui permet donc de survivre si vous l'oubliez. Néanmoins, ce n'est pas conseillé.

Quelle terre pour le zamioculcas ?

Parmi les points importants pour garder un zamioculcas en pleine santé, la nature du terreau. Il lui faut un terreau drainé et sableux, composé de billes d'argile, de terre de bruyère et de terreau d'écorce. Privilégiez un pot assez large de façon à laisser ses racines se développer. Vous avez là la base parfaite afin d'assurer des jours heureux à votre plante tropicale. Si vous avez aussi de la perlite sous la main, n'hésitez pas à en ajouter à votre préparation. Élément sableux, il favorise le bon drainage des plantes.

Quand et comment rempoter zamioculcas ?

Le rempotage de votre zamioculcas se fait entre mars et avril. En effet, le début du printemps est idéal pour redonner toute sa superbe à vos plantes et fleurs. Rempotez tous les deux à trois ans moyenne, la base de son tronc - le caudex - se développant de façon régulière. Pour bien rempoter :

  1. Retirez délicatement votre motte du pot d'origine ;
  2. Préparez un nouveau pot deux fois plus gros que la motte avec le mélange de terreau conseillé ;
  3. Arrosez un peu ;
  4. Installez votre plante dans un endroit humide et exposé mi-ombre, sans soleil direct, afin de stimuler le système racinaire et le caudex ;
  5. A l'apparition des premières feuilles, déplacez votre zamioculcas dans une pièce lumineuse.

Durant l'hiver, elle peut rester dans une pièce dont les températures varient entre 12 °C et 18 °C. En été, la plante tropicale peut tout à fait se plaire sous des températures frôlant les 35 °C mais veillez à ce que cela ne les dépasse pas. Globalement, de la lumière, un peu d'humidité et de la chaleur sont de bons ingrédients à une croissance sereine.

Comment tailler un zamioculcas ?

Il n'y a pas vraiment de taille à réaliser sur le zamioculcas. Il suffit de lui ôter les feuilles en mauvais état, celles qui sèchent et celles qui jaunissent. 

Pourquoi les feuilles de mon zamioculcas jaunissent ?

Le jaunissement du feuillage de la plante ZZ, pourtant facile à vivre, est souvent le signe d'un excès d'arrosage. Les feuilles qui jaunissent, nous venons de le voir, sont à retirer. Par ailleurs, un signe ne trompe pour savoir si vos racines sont également touchées : si en tirant à peine les feuilles jaunies depuis leur base, elles se retirent presque d'elles-mêmes, vos racines sont également pourries. Pour faire reverdir le feuillage, vous pouvez lui prodiguer un traitement à base de fer liquide et d'eau non calcaire. L'engrais spécial fleurs aquatiques peut faire également l'affaire. La croissance du zamioculcas étant assez lente, sa repousse requiert donc de la patience.

Si le système racinaire souffre de pourriture, cessez tout arrosage durant trois mois ; vaporisez juste le feuillage de façon modérée de temps en temps. Donnez de la lumière à votre plante et le reste suivra.