Tout savoir sur la masturbation masculine

La masturbation masculine est principalement un plaisir solitaire. Pratiquée par 90 % des hommes, elle fut longtemps montrée du doigt, accusée de rendre sourd, aveugle ou même de déformer la verge. Pourtant, se masturber est la façon dont la plupart des hommes découvrent leur sexualité. Elle peut également être pratiquée en couple afin de pimenter les rapports sexuels.

Tout savoir sur la masturbation masculine
© Fotolia

"Ça rend sourd", "Ça déforme la verge", "Tu ne pourras plus avoir d'enfants..." : ces phrases d'un autre âge concernant la masturbation masculine résonnent encore aujourd'hui. Quelle est la vérité sur la "branlette" ? Et comment donner du plaisir à son homme en l'accompagnant dans ses caresses ?

La masturbation masculine : haltes aux idées reçues !

À partir du XVIIIe siècle, la masturbation masculine a été condamnée car elle était accusée de diminuer la fertilité des hommes. Ils pensaient en effet que la semence se trouvait en quantité limitée dans le corps masculin et qu'une fois qu'il avait gaspillé - en outre, pour un plaisir purement solitaire ! -, il ne pouvait plus être remplacé. Nous savons aujourd'hui qu'il n'en est rien. Non seulement la masturbation masculine n'engendre pas la stérilité mais elle est bénéfique à la santé. Il est normal qu'un homme se masturbe : le sperme étant produit en continu, il est physiologiquement logique qu'il doive être expulsé pour laisser place aux spermatozoïdes tout neufs. Cela ne veut donc pas dire que votre conjoint ne vous désire plus si vous le découvrez en train de se toucher la verge devant un film porno. Ce qui serait inquiétant, cela serait qu'il se masturbe très souvent alors que vous ne faites plus l'amour ensemble...

La masturbation masculine en solitaire

Essentiellement pratiquée seul, la masturbation masculine est, pour les adolescents, une façon de répondre à leurs besoins charnels, mais aussi de découvrir leur corps. Plus tard, ce qu'on appelle vulgairement "branlette", reste une manière de libérer des tensions sexuelles non assouvies. Que l'homme soit en couple ou non, ce moment d'intimité peut lui permettre d'apprendre à contrôler ses éjaculations de façon à être plus performant par la suite avec sa partenaire. Même si la main est la plus fréquemment utilisée, les femmes ne sont plus les seules à posséder leurs sex-toys, il existe à présent des jouets sexuels destinés à un public masculin : les masturbateurs. Des accessoires imitant parfaitement le sexe d'une femme.

La masturbation masculine en couple

Lors des préliminaires, votre homme appréciera que vous caressiez son sexe. Pour cela, prenez son pénis en érection entre votre main, déposez de la salive sur votre pouce, puis humidifiez le gland. Faites tout d'abord de délicats mouvements de va-et-vient en serrant un peu plus fort l'extrémité de la verge. Demandez-lui si votre façon de faire lui convient, si vous devez accélérer le mouvement ou presser un peu plus fort. Il appréciera tout particulièrement que vous preniez ainsi soin de lui. Afin de pimenter vos ébats, vous pourrez également pratiquer différentes masturbations, par exemple ce que l'on appelle communément la "branlette espagnole" qui consiste à caresser le sexe de votre homme entre vos seins. Vous avez aussi la possibilité de le masturber avec vos pieds, même s'il s'agit ici d'une pratique principalement réservée aux fétichistes.

Tout savoir sur la masturbation masculine
Tout savoir sur la masturbation masculine

"Ça rend sourd", "Ça déforme la verge", "Tu ne pourras plus avoir d'enfants..." : ces phrases d'un autre âge concernant la masturbation masculine résonnent encore aujourd'hui. Quelle est la vérité sur la "branlette" ? Et comment donner du...