6e mois de grossesse : enceinte de 6 mois, vous communiquez avec bébé

[23e à 26e SA, 21e à 24e semaine] Enceinte de 6 mois, vous n'avez pas vu le temps passé et pourtant, voilà que le deuxième trimestre de grossesse touche à sa fin. Vous commencez à vivre au rythme de bébé ! Il vous réveille lorsqu'il s'agite, réagit à vos caresses, vous écoute. Au sixième mois de grossesse, plus de doute, vous devenez maman.

6e mois de grossesse : enceinte de 6 mois, vous communiquez avec bébé
© Suphakaln Wongcompune - 123 RF

Le 6ème mois débute avec la 23ème semaine de grossesse. A ce stade de la grossesse, vous avez pris entre 6 à 8 kilos, en grande partie localisés sur le ventre. Dos voûté et reins cambrés, vous adoptez sans vous en rendre compte une posture semblable à celle d'une maman… canard. En essayant de rétablir votre centre de gravité vous compensez la fuite vers l'avant par une fuite vers l'arrière. Ce mois-ci, vous pourriez également vous sentir plus fatiguée que d'habitude. Votre respiration s'accélère dans le but d'oxygéner bébé et vous êtes essoufflée. Votre utérus, dorénavant si gros qu'il s'étend jusqu'au-dessus de votre nombril, comprime le diaphragme et perturbe votre souffle. Les douleurs ligamentaires, quant à elles, sont toujours bien présentes. 

Les symptômes du 6e mois de grossesse

Troubles de l'humeur

Vous êtes émotive, impatiente, heureuse, inquiète, stressée, épanouie, euphorique, déprimée. Tant d'émotions contradictoires se bousculent dans votre tête ! Vous appréhendez l'avenir et en même temps vous pourriez avoir envie qu'on vous parle enfin d'autres chose que de cette grossesse. Sur le plan hormonal, la future maman subit des bouleversements inimaginables qui ne sont pas sans impact sur son humeur. Ce vague à l'âme est normal mais il ne doit pas vous handicaper au quotidien. Si vous sentez que vous perdez pied, parlez en à votre médecin ou votre sage-femme. La grossesse, si elle est une période merveilleuse, peut aussi être difficile à vivre. Alors ne culpabilisez jamais de dire que vous êtes fatiguée ou que vous vous sentez débordée. 

Ventre dur

Les contractions irrégulières et non douloureuses que vous ressentez, qu'on appelle contractions de Braxton Hicks, sont tout à fait normales. Elles démontrent que votre utérus est un muscle qui fonctionne bien. Votre corps se prépare à l'accouchement, comme une répétition générale avant le grand jour. Votre ventre devient dur pendant quelques secondes puis la pression se relâche. Ce durcissement du ventre peut aussi résulter des mouvements du bébé et vous apprendrez rapidement à déceler la différence. Encore une fois, si les contractions deviennent régulières et douloureuses, il est important de consulter un médecin.

Insomnies

Au 6ème mois de grossesse, vous commencez à vous projeter dans l'accouchement mais aussi dans la vie avec bébé. La peur qui vous envahit fait partie intégrante de la grossesse et il est tout à fait normal de redouter ce qu'on ne connaît pas. Vais-je être une bonne mère ? L'accouchement sera-t-il douloureux ? Au sixième mois, votre sommeil est perturbé par toutes ces questions mais aussi par votre ventre de plus en plus rond. Rêves étranges, angoisses de l'accouchement, difficultés à trouver une position confortable dans le lit, réveil très matinal à cause de bébé qui tambourine sur votre paroi utérine... On dit souvent que les derniers mois de grossesse préparent aux futures nuits hachées avec bébé !

Le bébé au 6e mois de grossesse

Taille, poids, position du bébé

Même si de la graisse commence à se former, la peau de bébé reste fripée et trop grande pour lui. Ses bourgeons dentaires sécrètent déjà de l'ivoire pour les futures dents de lait. Ses paupières s'ouvrent et se ferment, il boit de plus en plus en plus de liquide amniotique et urine. Il entend les sons, réagit à votre voix et peut même sursauter si un bruit le surprend ! Bébé continue sa croissance à une vitesse folle. Il dépasse maintenant les 30 cm et avoisine les 900 g. Un poids plume qui ne cesse de se développer ! A ce stade de la grossesse, bébé peut être dans différentes positions qui ne préfigure pas encore de sa position au moment de l'accouchement : en position céphalique tête en bas, en siège complet, en siège décomplété (bébé est assis mais les jambes vers le haut !) ou en transverse. 

Mouvements du bébé

A 6 mois de grossesse, le système nerveux de bébé se perfectionne et ses muscles s'affinent. En résultent des gestes précis, il porte son pouce à sa bouche et se saisit du cordon ombilical. Il effleure la paroi utérine, s'y cogne et répond à vos gestes en se déplaçant. Bébé bouge énormément, de 20 à 60 mouvements par demi-heure. Heureusement, il passe aussi par des phases de sommeil. Notez que l'intensité de son activité ne révèle rien de son caractère futur et, détail amusant, qu'il lui arrive déjà d'avoir des crises de hoquet en avalant du liquide amniotique. Une future maman est toujours très attentive aux mouvements de son bébé qui sont pour elle un indicateur rassurant. Si vous avez le sentiment que bébé bouge moins ou que vous ne l'avez pas senti depuis plusieurs heures, allez sans attendre à la maternité. Personne ne vous reprochera votre inquiétude et vous serez toujours prise au sérieux. 

Communiquer avec bébé

La grande nouveauté ce mois-ci c'est l'interactivité entre bébé, maman et l'extérieur. Le petit entend tout ce qui se passe en vous : battements de cœur, gargouillis digestifs, respiration ; mais aussi à l'extérieur : musique et voix, surtout la vôtre. D'où l'intérêt de lui parler ! En le caressant doucement, racontez-lui des histoires, votre journée, le quotidien. Ces premiers liens que vous tissez sont très précieux pour l'avenir. Votre enfant reconnaîtra immédiatement votre voix à la naissance, ainsi que celle de son papa. Quant à la playlist de vos morceaux préférés, soyez sûre que bébé la reconnaîtra tôt ou tard...

C'est le moment de ...

La 4e consultation médicale obligatoire

Aujourd'hui pour vous, c'est la routine ! Même entretien, mêmes examens que les fois précédentes, ce rendez-vous obligatoire de la 25ème semaine de grossesse est néanmoins crucial pour le bon déroulement de votre grossesse. Votre sage-femme sera notamment très attentive à votre tension. Une tension trop élevée, des maux de tête et un gonflement anormal peuvent être le signe d'une pré-éclampsie, une urgence vitale pour vous et bébé. Profitez également de ce rendez-vous pour demander des astuces et des conseils à votre spécialiste : positions pour soulager le mal de dos, remèdes contre les troubles du sommeil persistants

Le dépistage du diabète gestationnel

Vos amies vous ont fait certainement fait une description très exagérée de cet examen. Redoutée par de nombreuses femmes enceintes, il n'est certes pas très agréable mais n'est en rien le calvaire annoncé. En dehors d'un état diabétique préexistant, de surpoids ou  d'antécédents de diabète gestationnel lors d'une grossesse précédente, vous passerez le test de O'Sullivan ou test de tolérance glucidique entre 25 et 28 sa. Il consiste en trois étapes : un dosage glycémique à jeun, l'ingestion d'une solution de 50 g de glucose diluée dans de l'eau puis une nouvelle prise de sang 1 heure plus tard. Armez vous de patience, prenez un bon livre et attendez sereinement le résultat. Dans une majeure partie des cas, il sera normal. Si en revanche votre médecin décèle des taux anormaux, il vous orientera vers un diététicien et, dans les cas les plus sérieux, vous pourriez être amenée à prendre de l'insuline. En revanche soyez rassurée, le diabète gestationnel disparaît après l'accouchement. 

Se reposer

Peu de femmes s'arrêtent de travailler au sixième mois de grossesse et pourtant, toutes ont besoin de repos ! N'hésitez donc pas à faire la sieste après le repas (au moins le week-end) et à multiplier les activités zen : marche, yoga, natation, sophrologie. Pour vous endormir plus vite, mangez léger le soir, levez le pied sur les excitants. Ne prenez surtout pas de somnifère sans en avoir discuté avec votre médecin. 

Faire des câlins

23ème semaine de grossesse, début du 6ème mois : avec 6 à 8 kilos de plus, et en grande partie localisés sur le ventre, une mauvaise mais néanmoins facile posture vous guette... Le dos voûté et les reins cambrés vous marchez de plus en plus comme une maman... canard. La raison : vous essayez de rétablir votre centre de gravité en compensant la fuite vers l'avant par une fuite vers l'arrière. Vraiment pas étonnant que vous vous sentiez épuisée quant on sait que votre respiration devient de plus en plus rapide (et tout ça dans le but d'oxygéner bébé) et que votre utérus, dorénavant si gros qu'il s'étend jusqu'au-dessus de votre nombril, vous provoque des douleurs ligamentaires. Rassurez-vous sur un point : les contractions irrégulières et non douloureuses que vous ressentez sont tout à fait normales : elles démontrent que votre utérus est un muscle qui fonctionne bien. Si seulement vous parveniez à dormir pour calmer les douleurs ! Rêves étranges, angoisses de l'accouchement, ventre trop rond pour trouver une position confortable dans le lit, réveil très matinal à cause de bébé qui tambourine sur votre paroi utérine...: votre sommeil s'avère lui aussi perturbé en ce sixième mois.