Anne Hidalgo, "une femme puissante"

C'est ainsi que Jean-Marc Germain qualifie sa femme. Élue maire de Paris lors des élections municipales de 2014, Anne Hidalgo entre de plain-pied dans l'arène politique. A quelques mois de la présidentielle, certains l'imaginent déjà à l'Elysée…

Anne Hidalgo, "une femme puissante"
© Anne Hidalgo en 2021 par Eric Dessons/JDD/SIPA

Les dernières news sur Anne Hidalgo

  • Date de naissance : 19/06/1959
  • Lieu de naissance : San Fernando (Espagne)
  • Signe astrologique : Gémeaux
  • Taille : 1,63 m

L'ascension rapide d'Anne Hidalgo

Fille d'immigrés espagnols ayant fui le franquisme, Anne Hidalgo grandit dans la banlieue de Lyon. Brillante élève, la jeune femme obtient un DEA de Droit social et syndical. Elle termine cinquième du concours national de l'Inspection du travail en 1982. Les premiers postes en région parisienne s'enchaînent. Mais très vite, c'est au sein du parti socialiste qu'elle est repérée. Anne Hidalgo rejoint la délégation à la formation professionnelle puis, à compter de 1997, travaille en tant que conseillère dans trois cabinets ministériels sous le gouvernement Jospin. Mère de deux enfants et divorcée, elle collabore avec Martine Aubry et rencontre son second mari, le polytechnicien Jean-Marc Germain.

Le poison de la rumeur

Sur une idée de François Hollande, Anne Hidalgo s'engage dans la campagne des élections municipales de 2001 et soutient Bertrand Delanoë. Mariée une première fois dans les années 1980, Anne Hidalgo est déjà mère de deux enfants nés en 1986 et 1988, lorsqu'elle tombe enceinte à l'aube du nouveau millénaire. En 2004, une étrange rumeur circule : l'enfant dont elle a accouché en 2001 serait en réalité le fils de François Hollande – alors marié à Ségolène Royal. Anne Hidalgo poursuit en justice tous ceux qui élèvent ce bruit de couloir au rang d'information. Selon elle, en politique, "il faut apprendre à se blinder". Aujourd'hui âgé de 19 ans, Arthur Germain, fils d'Anne Hidalgo et de Jean-Marc Germain s'est fait connaître du public en annonçant sa volonté de descendre la Seine à la nage.

Première femme maire de Paris

En 2002, alors que le maire de Paris Bertrand Delanoë est poignardé au cours de la manifestation Nuit Blanche, Anne Hidalgo le remplace dans ses fonctions durant plusieurs mois. En 2017, un article de Capital la mettra en cause dans une affaire d'emploi fictif, affirmant qu'elle a été payée, pour un emploi qu'elle n'a pas occupé au ministère du Travail ainsi qu'à la direction régionale du travail d'Ile-de-France entre 2001 et 2002. En plus des indemnités que lui versait la mairie, elle percevait selon Capital, un salaire de 3 040 euros du ministère auquel s'ajoutaient des primes. Le parquet financier a estimé que les faits étaient prescrits.

En 2012, tandis que Bertrand Delanoë indique qu'il ne se représente pas aux élections municipales Anne Hidalgo sort de l'ombre. Pur produit socialiste, elle triomphe de Nathalie Kosciusko-Morizet le 30 mars 2014 et devient maire de Paris. Son mandat sera placé sous le signe du féminisme et de l'écologie. Féministe convaincue, Anne Hidalgo a soutenu en 2013 le mouvement des Femen.

Pour préserver l'environnement elle devient le chantre d'une capitale libérée des voitures et par-là même, l'ennemie numéro 1 des automobilistes… En 2015, Le Parisien annonce la surprenante condamnation de la maire de Paris. Cette dernière aurait fait l'objet d'un retrait de Paris pour excès de vitesse. Une information qui n'était autre qu'un poisson d'avril…   

Anne Hidalgo, "gardienne de la maison socialiste"

C'est elle-même qui se définit comme telle. En 2020, Anne Hidalgo annonce qu'elle brigue un second mandat à la mairie de Paris. Réélue le 28 juin 2020, elle a notamment bénéficié du soutien du parti socialiste, du parti communiste, de Place publique et de certains élus EELV. Bien que critiquée pour sa politique anti-voitures, elle réaffirme son ambition de faire de Paris une ville 100 % vélo. Elle plaide également pour la création de forêts urbaines, la lutte contre le harcèlement de rue grâce à l'instauration d'une police municipale paritaire, ou l'augmentation de la part du logement social.

La popularité d'Anne Hidalgo a amené certains journalistes à envisager l'éventualité d'une candidature de la maire de Paris aux élections présidentielles de 2022. Après avoir apporté un démenti à ces spéculations, elle a créé une plateforme "Idées en commun". En déplacement à Douai, elle a déclaré vouloir "être celle qui apporte de l'énergie pour se réunir"…

Son style mode

Fonction officielle oblige, Anne Hidalgo porte la plupart du temps tailleurs ou tailleurs pantalons. Etoles ou écharpes sont des accessoires dont elle use volontiers pour apporter une note de couleur à ses ensembles stricts. Bijoux discrets, allure naturelle, Anne Hidalgo semble vouloir recentrer l'attention sur ses discours plus que sur son apparence. A propos de son style, elle confie : "J'apprécie la mode qui libère le corps".

Son look beauté

Carré brun, frange, Anne Hidalgo adopte pour sa mise en beauté la même simplicité. Le maquillage est léger, la mine pimpante. Elle choisit des rouges à lèvres tout en nuances, évitant des teintes trop agressives.

Ses engagements sociétaux

Outre ses engagements pour les femmes et pour l'environnement, Anne Hidalgo a déclaré vouloir faire de Paris une ville plus inclusive et plus accessible pour les personnes en situation de handicap. Dans le contexte pandémique, elle a sollicité l'Etat pour obtenir du matériel destiné aux associations venant en aide aux SDF. Elle souhaite enfin donner "une visibilité à la culture LGBT dans tout Paris".

Personnalités