Coronavirus et mariage : comment annuler ou reporter la cérémonie ?

Les futurs mariés ne sont plus à la fête ! En raison de l'épidémie de Covid-19, les mariages ne sont plus célébrés jusqu'à nouvel ordre. Vous deviez vous marier et vous vous demandez comment reporter ? Les explications sont ici !

Coronavirus et mariage : comment annuler ou reporter la cérémonie ?
©  Jozef Polc

[Mise à jour du 19 mars à 17h]. L'épidémie de Covid-19 a des conséquences inattendues y compris auprès des futurs mariés, qui doivent eux aussi annuler leur mariage s'il était prévu dans les prochains jours. Alors qu'un projet de loi d'urgence doit être adopté par le gouvernement, les cérémonies familiales ne sont donc plus célébrées jusqu'à nouvel ordre, ni dans les mairies, ni dans les églises. Se rendre en extérieur sans attestation dérogatoire est passible de 135 euros d'amende, alors mieux vaut rester chez soi pour lutter contre le coronavirus. Mais que doit-on faire pour annuler ou reporter son mariage

Annuler un mariage : par où commencer ?

Peut-être avez-vous déjà reçu des notifications d'annulation ou de report de la part de votre mairie ou de votre location d'espace, dans la mesure où l'Etat a mis à l'arrêt les mariages. Si ce n'est pas le cas, organisez-vous de la sorte. Première étape : annuler la mairie et le lieu de culte. Profitez-en pour voir avec eux le calendrier des prochaines dates disponibles si vous décidez de décaler la date du mariage. Ensuite, occupez-vous de la salle de mariage, et de vos prestataires tels que le traiteur, le fleuriste, le DJ, le photographe... Enfin, pensez à informer tous vos invités ! Évitez la voie postale et privilégiez les mails et appels pour être sûr que l'information leur arrive à temps. 

Si j'annule mon mariage, suis-je assurée en cas d'épidémie ? 

Il est possible que vous ayez souscrit une assurance mariage. Si c'est le cas, celle-ci vous sera très utile en ces temps d'épidémie de Covid-19. Mais tout le monde ne pense pas à l'éventualité du pire en préparant un tel événement festif... Auquel cas, pensez à explorer d'autres pistes d'assurances. Vous pouvez vérifier du côté de votre carte bleue, les assurances qui y sont liées prévoient bien souvent l'annulation gratuite en cas d'accident, d'hospitalisation... et pourquoi pas d'épidémie entraînant le confinement

Peut-on se faire rembourser ?

Le confinement est une situation inédite en France, mais pas les "cas de force majeure". Dans les conditions générales de vente de vos contrats, regardez si la mention "cas de force majeure" y apparaît. Cela réfère à l'article 1218 du Code Civil qui mentionne : "il y a force majeure en matière contractuelle lorsqu'un événement échappant au contrôle du débiteur, qui ne pouvait être raisonnablement prévu lors de la conclusion du contrat et dont les effets ne peuvent être évités par des mesures appropriées, empêche l'exécution de son obligation par le débiteur." Dans la mesure où vous ne pouviez pas prévoir l'épidémie de coronavirus, le confinement et l'interdiction de rassemblements vous permettant de réaliser votre mariage, cette close du contrat vous est favorable. 

L'annulation des prestataires de mariage : gardez votre calme

Si toutefois rien de tout cela ne vous concernait, voyez avec vos prestataires pour une annulation amiable. Peut-être peuvent-ils vous rembourser vos acomptes en partie ? Rappelons qu'Emmanuel Macron a annoncé une série de mesure d'aides aux entreprises et indépendants qui se retrouveraient en situation de chômage technique. Mais n'oubliez pas, dans cette négociation que les entreprises que vous avez réservées reçoivent des annulations en masse et font face à une période difficile, elles aussi. Tentez de rester calmes et compréhensifs. 

Décaler la date du mariage ?

Plutôt que de tout annuler, peut-être pouvez-vous voir pour déplacer votre mariage à une date ultérieure ? C'est le meilleur moyen de ne pas perdre d'argent. Certes, nous ne connaissions pas la date de fin de confinement et d'interdiction de rassemblements, mais en prévoyant large, vous pouvez décider d'une date dans quelques mois. Pensez simplement dans ce cas à vérifier que la date choisie peut convenir à la majorité de vos prestataires, pour ne pas avoir à vous séparer de ceux qui devaient faire la réussite du plus beau jour de votre vie. Une fois que vous vous serez mis d'accord, informez vos invités de la future date au plus vite ! 

Mariage reporté : conservez ce qui peut l'être

Essayez, dans la mesure du possible, de ne pas désespérer : le travail réalisé sur la préparation de ce mariage n'est pas perdu ! Et beaucoup de choses ne sont pas périssables, votre robe de mariée par exemple ! Facile de la conserver quelques mois de plus sous housse. Il sera toujours temps de la faire reprendre avant le Jour J. Idem pour les achats de décoration, livre d'or, cadeaux pour les invités... Mettez tout de côté. Pensez positif : ce report vous permettra de recevoir à temps tous ces objets commandés par la poste et coincés aux douanes à cause du coronavirus. Vous avez déjà fait graver votre date de mariage sur les alliances ? Ne paniquez pas, c'est modifiable. Avec de la souplesse et de l'organisation, vous parviendrez à décaler votre mariage.