Parrain et marraine : quel rôle, comment les choisir ?

Après la naissance d'un bébé, se pose rapidement la question du baptême et du choix du parrain et de la marraine qui l'accompagneront tout au long de sa vie. Comment les choisir, quelles sont les démarches à effectuer pour baptiser son enfant ? Conseils et explications.

Parrain et marraine : quel rôle, comment les choisir ?
© kovalnadiya

Prendre la décision de faire baptiser son enfant est un véritable engagement et une étape importante. Se pose alors immédiatement la question du choix du parrain et de la marraine. Une question cruciale qui engage pour la vie ! Petite précision importante avant de se lancer dans le vif du sujet, il n'est absolument pas obligatoire, que ce soit pour un baptême religieux ou un baptême civil de choisir un parrain et une marraine. On peut tout à fait choisir que l'un des deux. 

Quel est le rôle d'un parrain ou d'une marraine ?

Accepter d'être le parrain d'un enfant, ce n'est pas envoyer un cadeau une fois par an. Si ce statut ne confère aucun droit sur l'enfant ni obligation légale, il s'accompagne toutefois d'un certain nombres d'obligations qui sont plus d'ordre moral. Un parrain est à la fois un guide, un ami, un conseiller, un confident. A l'image de la bonne fée de la Belle au bois dormant, la marraine rassure, soutien et accompagne. Par exemple si vous avez envie que le parrain et la marraine soient présents au quotidien pour votre enfant, ne choisissez pas un ami expatrié au bout du monde. 

Parrains et marraines : ont-ils un rôle légal ?

Les jeunes parents pensent souvent à tort que s'il leur arrive quelque chose, le parrain ou la marraine de leur enfant le prendra en charge. En réalité, il n'en est rien. Si les parents souhaitent le désigner comme tuteur, il est nécessaire de faire une déclaration spéciale devant un notaire ou de rédiger un testament. Que l'enfant ait été baptisé civilement ou religieusement ne change rien. Le rôle du parrain et marraine n'en est évidemment pas moins important, mais il est plus moral et spirituel. 

Comment choisir le parrain et la marraine de son enfant ?

Cette question est probablement la plus difficile ! Pour certains parents, le choix du parrain et de la marraine est une évidence. Pour d'autres en revanche, la décision peut être difficile. Pour vous aider à faire un choix, voici une quelques questions fondamentales à vous poser.

Quelle est l'importance de la religion dans notre vie ?

Si vous envisagez un baptême religieux et que vous souhaitez que le parrain et la marraine de votre enfant ait un rôle d'accompagnement ecclésial auprès de l'enfant, il est important de porter votre choix sur des personnes qui partagent vos valeurs et vos croyances. Un parrain et une marraine qui sauront l'éveiller à la foi, répondre à ses questionnements et rempliront tout au long de sa vie une mission dans son éducation religieuse. 

Dois-je choisir un membre de ma famille ou un ami ?

Cette question est évidemment fondamentale....et il n'existe pas de réponse valable pour tous. Il appartient évidemment à chacun d'y répondre en fonction de ses envies, de son passé mais aussi de son histoire avec ses propres parrain et marraine. Les deux choix se défendent : choisir un membre de sa famille c'est (normalement !) l'assurance de le retrouver lors des grands évènements familiaux, l'idée que les liens du sang seraient indestructibles. On peut évidemment objecter à cela que les conflits familiaux existent et que l'on perd parfois la trace d'une cousine ou d'un oncle dont on était très proches à un stade de sa vie.  Sortir du cercle familial pour choisir des amis chers, c'est aussi offrir à son enfant une nouvelle famille de cœur. On peut évidemment se brouiller avec ses amis... comme on peut d'ailleurs se brouiller avec sa famille. Il faut évidemment prendre le temps de la réflexion. Pourquoi ne pas choisir une sœur et un ami, ou un cousin et une amie ?

Baptême religieux : quelles sont les démarches à effectuer ?

Le baptême est l'un des sept sacrements de la religion catholique avec l'eucharistie, la confirmation, le mariage, l'ordination, la réconciliation, et l'onction des malades. Le baptême marque l'entrée de l'enfant dans l'Eglise, il s'agit d'un rite de passage où le baptisé, marqué du signe de la croix et plongé dans l'eau va renaître à une vie nouvelle et vivre selon l'esprit de Dieu. Si vous envisagez un baptême religieux, rapprochez vous dans un premier temps du prêtre de votre paroisse pour évoquer avec lui votre projet. Vous serez ensuite invités à participer à des réunions, avec ou sans votre enfant en fonction de son âge, auprès du prêtre mais aussi de laïcs membres de la paroisse. Le but de ces séances de préparation est d'échanger sur le sacrement du baptême, sa signification mais aussi de préparer la célébration. 

Voici les documents à fournir :

  • Une fiche de renseignements fournie par la paroisse
  • Une copie intégrale d'acte de naissance de l'enfant
  • Une copie du livret de famille
  • Les certificats de baptême du parrain et de la marraine. 
  • Une participation financière à la vie de la paroisse dont le montant varie, on parle d'une offrande

Puis-je faire baptiser mon enfant si je ne suis pas baptisé moi-même ?

Pour faire baptiser son enfant, il n'est absolument pas nécessaire d'être soi-même baptisé. Le seul engagement des parents est celui de donner une éducation chrétienne à leur enfant. Il n'est pas non plus nécessaire que les deux parents soient chrétiens, il suffit que le deuxième parent non-chrétien accepte le baptême de son enfant et le fait qu'il reçoive une éducation chrétienne. 

Le parrain et la marraine doivent-ils être baptisés ?

La donne est légèrement différente pour le parrain et la marraine. L'un des deux au moins doit avoir baptisé et confirmé. 

Le déroulement de la cérémonie

La célébration du baptême répond à un rituel immuable, même si les parents peuvent évidemment ponctuer la cérémonie des lectures de leur choix. 

  • L'entrée dans l'église : le prêtre pose aux parents deux questions. Quel prénom ont-ils choisi pour leur enfant et que demandent-ils pour lui ? En l'occurrence le baptême. C'est à cette occasion que les parents vont également déclarer pourquoi ils veulent que leur enfant soit baptisé, qui sont son parrain et sa marraine et ce qu'ils attendent de ces derniers. Le célébrant va ensuite faire le signe de croix sur le front du baptisé.
  • La liturgie de la parole : elle consiste en la lecture d'un ou plusieurs textes bibliques issus de l'Ancien et du Nouveau Testament. Puis le prêtre prononce son homélie en commentant la parole de Dieu. 
  • Le baptême : Le parrain et la marraine portent l'enfant jusqu'à la fontaine baptismale. Plusieurs rituels se succèdent alors : la bénédiction de l'eau, la renonciation au mal du parrain et de la marraine, leur profession de foi à l'église. Les parents réitèrent ensuite leur volonté de faire baptiser leur enfant puis le prêtre verse l'eau sur le front de l'enfant par trois fois en prononçant la formule "Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.". Il oint ensuite sa tête avec le Saint Chrême. L'enfant est ensuite revêtu du vêtement blanc puis le prêtre allume un cierge qu'il donne au parrain ou à la marraine. 
  • La lecture du Notre Père
  • Bénédiction
  • Signature des registres
Conseils bébé