Collier d'ambre bébé : à quel âge, où en trouver, est-ce dangereux ?

Pour soulager les douleurs dentaires de leur bébé, certains parents investissent dans un collier d'ambre. Bonne ou mauvaise idée ? Est-ce efficace ou plutôt dangereux ? Le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre, nous apporte son éclairage.

Collier d'ambre bébé : à quel âge, où en trouver, est-ce dangereux ?
© Catherine Delahaye/SIPA

Quand les dents de bébé commencent à pousser, il a souvent très mal aux gencives. Après avoir tout essayé pour l'apaiser, certains parents envisagent de lui mettre un collier d'ambre. Cette astuce de grand-mère est-elle vraiment efficace ? Est-ce dangereux pour le bébé ? Nous répondons à leurs questions avec le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre et auteur de Bébé : premier mode d'emploi (éditions Hachette).

Qu'est-ce qu'un collier d'ambre ?

Un collier d'ambre est composé de perles d'ambre montées sur une chaîne ou sur un cordon, qui s'attache autour du cou de l'enfant pour soulager les douleurs de la poussée dentaire. L'ambre est une résine de conifère fossilisée, à qui l'on prête de nombreuses vertus, dont celle de soulager les douleurs dentaires.

Collier d'ambre : à quoi ça sert ?

Selon certains, le collier d'ambre aurait de nombreuses vertus, dont celles de faciliter le sommeil de bébé et de renforcer son système immunitaire. C'est souvent sa propriété antalgique pour les douleurs dentaires des tout-petits qui est le plus mise en avant. En réalité, "il n'y a aucune étude qui prouve que l'ambre a un effet bénéfique pour les douleurs dentaires", souligne le Dr Pfersdorff. Selon le pédiatre, "c'est une coutume qui reste dans les mémoires, que les pédiatres ne recommandent pas". Concrètement, le seul bénéfice serait pour les parents ou pour leur entourage. "En offrant un collier d'ambre au bébé, les parents, les grands-parents ou les proches ont l'impression d'être proactifs, de faire quelque chose pour le soulager. Les parents ont le sentiment de faire quelque chose, et cela peut donc calmer l'enfant simplement par le fait qu'ils sont apaisés", selon notre expert.

A quel âge utilise-t-on un collier d'ambre ?

En général, les parents commencent à utiliser un collier d'ambre quand leur bébé a sa première poussée dentaire. "Cela commence vers l'âge de 3-4 mois et cela peut se prolonger jusqu'à 1 an, 1 an et demi", indique Arnault Pfersdorff.

Où acheter un collier d'ambre ?

Les colliers d'ambre sont faciles à trouver, mais prenez garde à l'endroit où vous choisissez de l'acheter. Si vous en voulez vraiment un pour votre bébé, assurez vous que ce soit bien de l'ambre, et non de la résine de plastique. S'il vient avec un certificat d'authenticité, c'est une garantie qu'il s'agit vraiment d'ambre. Vous pouvez en trouver dans des bijouteries, dans des magasins spécialisés dans les pierres semi-précieuses, et parfois même en pharmacie. En ligne, soyez particulièrement vigilant et n'optez que pour des marques connues, n'allez pas sur des sites obscurs dont vous n'avez jamais entendu parler.

Le collier d'ambre, est-ce dangereux pour les bébés ?

Si le corps médical ne recommande pas le collier d'ambre pour les tout-petits, ce n'est pas seulement parce que son efficacité n'est pas prouvée. Le collier d'ambre peut aussi représenter un danger pour les bébés. "Un nourrisson ne maîtrise pas encore ses mouvements, et il va régulièrement mettre la main à la bouche, surtout quand il a mal aux gencives. Le risque est alors qu'il passe la main entre le collier et le thorax, et il peut s'étouffer ou s'étrangler", explique le Dr Pfersdorff. C'est pour cela que, si vous voulez vraiment acheter un collier d'ambre, il faut le choisir ajusté et pas trop long. Il y a un autre danger, c'est le non-respect des normes de fabrications. "Si le collier n'est pas fait dans les normes, à force d'être manipulé par l'enfant avec la main, il peut se détacher ou se casser. Le nourrisson peut alors avaler une ou plusieurs perles. Il y a donc un risque de fausse route et de suffocation", souligne notre spécialiste. Le troisième danger concerne les matériaux utilisés. Selon le pédiatre, "on ne connaît pas toujours la composition de ces colliers, venant souvent de Chine ou d'Europe de l'Est. S'il ne s'agit pas d'ambre, il y a un risque toxique au contact de la peau du bébé ou s'il avale une perle".

Alors que la Société Française de Pédiatrie avait déjà mis en avant le caractère dangereux des colliers d'ambre, précisant qu'ils étaient "dotés d'un risque d'étranglement ou d'inhalation des perles", la Répression des Fraudes (DGCCRF) a également mis en garde les parents en mai 2017. En 2011, elle avait déjà alerté sur le risque de strangulation pour de nombreux produits. Mais face à la persistance des colliers d'ambre sur le marché, une nouvelle enquête avait été menée en 2015. 32 produits ont ainsi été analysé en laboratoire afin de vérifier les risques de strangulation et de suffocation liés à l'ingestion des petits éléments. Sur les 32 bracelets et colliers d'ambre, 28 ont été considérés dangereux, soit 87,5% des échantillons. Par ailleurs, "16 avertissements liés au non-respect de l'obligation générale de sécurité ont été adressés aux opérateurs", précise la DGCCRF. Selon les enquêteurs, les mesures de sécurité ainsi que l'obligation de signalement sont peu connues par les fournisseurs ou les revendeurs, et les contrôles insuffisants. L'étude précise par exemple "qu'un établissement procédait à des essais sur un seul collier parmi les 34 références commercialisées et n'en pratiquait aucun sur les bracelets malgré 42 références commercialisées". En outre, la plupart de ces colliers d'ambre sont fabriqués de manière artisanale, en Pologne ou en Lituanie. Enfin, l'enquête révèle un manque d'avertissements de sécurité et d'étiquetage à destination des consommateurs. 

Comment soulager les douleurs dentaires ?

A défaut du collier d'ambre, il existe plusieurs méthodes approuvées pour soulager les douleurs liées à la poussée dentaire.

  • La première est le portage, et le fait de se rendre disponible pour le bébé. "En le prenant dans les bras, en le berçant, il va s'apaiser", nous précise le Dr Pfersdorff.
  • Vous pouvez aussi passer votre doigt sous l'eau froide et masser les gencives de l'enfant avec le doigt refroidi, "une technique qui apaise vraiment les douleurs".
  • De la même façon, les anneaux de dentition, et en particulier les modèles qui peuvent être placés au congélateur, s'avèrent efficaces.
  • Enfin, vous pouvez aller voir le médecin de votre enfant, qui pourra lui prescrire des granules d'homéopathie à prendre en cure de 5-6 jours, là encore une méthode testée et approuvée par notre spécialiste.
  • Si tout cela ne fonctionne pas, il indique que "le médecin peut prescrire des suppositoires de paracétamol".
Soins nourrissons et bébés