Retour de congé parental : comment gérer la reprise ?

Vous venez de passer plusieurs mois ou années en congé parental pour vous occuper de votre enfant et le retour à la vie professionnelle approche ? Comment vous organiser au mieux, quels sont vos droits ? Le point sur la reprise après un congé parental.

Retour de congé parental : comment gérer la reprise ?
© 123RF / Evgeny Atamanenko

Congé parental, qu'est-ce que c'est ?

À l'occasion de la naissance ou de l'adoption d'un enfant, le salarié peut s'arrêter de travailler pour s'en occuper (sous conditions d'ancienneté) en prenant un congé parental d'éducation. La durée de ce congé varie en fonction du nombre d'enfants nés ou adoptés simultanément.

Retour de congé parental : comment s'organiser ?

Ça y est, la reprise approche ? Pour vous aider à reprendre le travail dans les meilleures conditions, quelques conseils pratiques :

  • Contactez votre supérieur hiérarchique quelques jours, voire semaines avant votre reprise. Vous en profiterez pour lui rappeler la date précise de votre retour et prendre des nouvelles de votre équipe et de votre poste. Cet échange en amont permettra de faire le point et de le rassurer quant à votre motivation après plusieurs mois, voire années d'absence. 
  • Organisez un déjeuner avec vos collègues. Qui mieux que vos collègues de travail pour vous faire un topo en bon et dû forme de l'actualité de votre entreprise. L'occasion aussi de renouer le lien avant la reprise. 
  • Trouver un mode de garde. Evidemment, si vous travaillez tous les deux, il va falloir opter pour un mode de garde pour votre enfant. Crèche, nounou, assistante maternelle, à vous de faire votre choix, mais effectuez les démarches bien en amont, car cela peut prendre du temps pour décrocher une place ! Surtout qu'il y a généralement une période d'adaptation de plusieurs jours à prévoir. Votre enfant est entré à l'école ? Peut-être va-t-il falloir tout de même trouver une nounou ou une baby-sitter pour le récupérer après l'école ?
  • Prendre du temps pour vous. Les derniers jours, vous n'aurez qu'une envie : profiter à fond des derniers moments avec votre enfant. Pour autant, si vous avez un mode de garde, c'est peut-être aussi le moment pour vous offrir une séance de sport, de détente, un déjeuner avec une amie... bref, savourer des moments rien que pour vous avant la reprise !
  • Pour ne pas vous noyer dans cette nouvelle organisation boulot - maison - bébé, au préalable répartissez équitablement avec votre conjoint les tâches ménagères et l'emploi du temps de l'enfant (qui déposera, récupérera l'enfant à la crèche, chez la nounou ou à l'école ?).

Retour de congé parental : peut-on adapter ses horaires de travail ?

Il arrive fréquemment qu'une fois de retour au travail, le parent salarié demande à moduler ses horaires. En effet, les horaires traditionnels ne convergent plus forcément avec ceux de la crèche ou de la nounou. Si l'on finit à 18 heures et que la crèche ferme à cette heure-là par exemple. De même, si une heure de trajet nous sépare de chez l'assistante maternelle, il va bien falloir s'organiser pour arriver à l'heure récupérer notre progéniture. On demande donc à son supérieur ou/et aux services des ressources humaines s'il est possible, par exemple, d'arriver plus tôt le matin pour être libérée un peu plus tôt le soir. Ou l'inverse, selon l'emploi du temps du conjoint afin que l'un des deux puisse accompagner le bébé le matin et que l'autre puisse le récupérer le soir.

Retour de congé parental : est-il possible de reprendre le travail à temps partiel ?

A l'issue de votre congé parental, vous aimeriez reprendre votre emploi à temps partiel pour avoir toujours un peu de temps avec vos enfants ? Selon le Code du travail (art. L. 1225–47), le salarié de retour de congé parental bénéficie d'une priorité pour travailler à temps partiel, s'il le souhaite. Votre employeur peut néanmoins vous le refuser s'il considère cette réduction du temps de travail impossible du fait de la nature du poste. Dans ce cas, il vous proposera un autre poste. Et, si vous êtes d'accord, il procédera à une modification de votre contrat de travail incluant le nombre d'heures mensuel et l'intitulé de votre nouveau poste. 

Retour anticipé de congé parental : peut-on revenir travailler avant la fin ?

Vous aviez prévu de prendre un an de congé parental et puis finalement vous aimeriez reprendre avant ? Rassurez-vous, le congé parental peut être rompu de manière anticipée si le salarié et l'employeur sont d'accord. Cet accord n'est pas nécessaire au préalable en cas de décès de l'enfant, de réductions de revenus importantes de l'autre conjoint (perte d'emploi). A noter que si vous souhaitez opérer un retour anticipé, vous devez adresser une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) à votre employeur au minimum 1 mois avant la date de retour désirée.

Faut-il envoyer une lettre de retour de congé parental ?

Sauf si vous souhaitez un retour anticipé, envoyer une lettre de retour de congé parental à votre entreprise n'est pas obligatoire. Elle est néanmoins bienvenue. Notamment pour rappeler et notifier à votre supérieur la date précise de votre reprise. 

Quand a lieu l'entretien professionnel lors du retour de congé parental ?

Lors de votre retour au travail, vous devez retrouver votre emploi précédent ou un emploi similaire assorti d'une rémunération identique. Et pour vous aider à faire le point sur votre entreprise, votre poste, les compétences et attentes de votre supérieur, un entretien professionnel doit avoir lieu dans les jours suivants votre retour. Si ce rendez-vous n'est pas fixé, il est donc de votre droit de le réclamer, d'autant qu'il ne peut être que bénéfique aux deux parties. 

Comment se passe la visite médicale après un congé parental ?

Vous venez à peine de remettre un pied au bureau que vous voici déjà convoquée à une visite médicale ? C'est tout à fait normal et même obligatoire. En effet, lors de la reprise du travail après un congé parental, une visite médicale obligatoire doit être effectuée dans un délai de 8 jours. Ce rendez-vous avec la médecine de travail à pour but de vérifier votre état de santé, mais aussi de voir si une adaptation des conditions de travail doit être ou non envisagée.

Retour de congé parental : que faire en cas de changement de poste ?

Lors de votre retour au travail, votre employeur a l'obligation de vous réintégrer à votre ancien poste ou de vous proposer un poste équivalent à salaire égal. Tenez-vous informée en amont, n'attendez pas le jour J pour découvrir que votre bureau a changé de place (de lieu ?) ou vous de service. Cela vous permettra, en outre, de faire part à votre supérieur de vos préfé­rences et d'écouter ses propositions. 

Que faire en cas de retour de congé parental difficile ?

Préparez-vous aussi à ce que le retour ne soit pas forcément idyllique. Plus le congé parental est long, plus difficile peut être la reprise. D'une part, parce que vous allez devoir apprendre à gérer la séparation avec votre enfant qui était auprès de vous depuis sa naissance. D'autre part, parce qu'il va vous falloir un temps de réadaptation pour vous remettre dans le bain, vous mettre à jour dans les dossiers, les clients, tisser des liens avec les nouveaux collègues... bref reprendre le fil de votre ancienne vie professionnelle ! Mais pas de panique ! Vous prendrez de nouveau vos repères, vous l'aviez bien fait quand vous êtes arrivée dans l'entreprise. Certes, le retour au travail peut au début paraître épuisant, voire stressant, surtout si l'on ne bénéficie pas d'indulgence de la part de ses supérieurs. Sans oublier qu'il est rare de pouvoir compter sur des nuits réparatrices avec un jeune enfant. Mais rassurez-vous, bien d'autres mamans sont passées par là avant vous et la plupart du temps, tout fini par rentrer dans l'ordre.

Si les difficultés persistent au fil des mois, que vous ne vous sentez plus à votre aise dans votre travail ou que vous sentez que le burn-out vous guette, plusieurs options possibles :

  • Si vous réalisez que votre ancien emploi ne vous convient plus, une demande de rupture conventionnelle est toujours possible.
  • Avant d'en arriver là, vous pouvez aussi voir avec votre employeur si une demande de changement de poste ou de service n'est pas envisageable.
  • Si vos difficultés viennent du fait que vous vous sentez dépassée face à de nouvelles technologies ou compétences instaurées en votre absence, sachez que vous pouvez aussi demander à effectuer une formation pour vous remettre à flot. 
  • Enfin, si vous vous sentez angoissée, épuisée, que les semaines passent, mais rien n'y fait, allez voir votre médecin qui vous suggérera peut-être un arrêt maladie le temps de vous aider à reprendre pied.
  • Pourquoi ne pas profiter de moment pour réfléchir aussi à une éventuelle reconversion de carrière

Retour de congé parental et arrêt maladie

Lors de la reprise du travail, en cas de nécessité, vous avez droit de demander à votre médecin de vous fournir un arrêt maladie. Dans ce cas, vous serez indemnisée sur la base de vos droits acquis avant le début du congé parental. Ces droits sont conservés pendant les 12 mois qui suivent la reprise du travail puis recalculés. De même, si vous avez opté pour un congé parental à temps partiel, vous pourrez également bénéficier d'un arrêt maladie si besoin, et des indemnités de la sécurité sociale.