6 semaines de grossesse / 8 SA

Déjà la 6e semaine de grossesse, ou bien 8 SA pour celles qui comptent en semaines d'aménorrhée ! Votre ventre commence à s'arrondir et votre bébé se met à bouger, même si vous ne le sentez pas encore. A 1 mois et demi de grossesse, les symptômes sont encore bien présents et votre corps se transforme petit à petit.

6 semaines de grossesse / 8 SA
© 123 RF

Aux nausées matinales et aux problèmes digestifs peuvent maintenant s'ajouter d'autres petits maux, comme les jambes lourdes. Rassurez-vous, il existe des solutions. Votre ventre continue de s'arrondir et à ce stade de la grossesse, si votre bébé ressemble encore plus à un petit Martien qu'à un petit humain, il continue son développement. Tout est déjà là : les doigts, le nez, la bouche, les yeux, les intestins, les vertèbres. Vous ne le sentez pas encore bouger mais pourtant les premiers mouvements sont déjà là. Vous continuez votre deuxième mois de grossesse.

6 semaines de grossesse / 8 SA : votre corps, enceinte

A un mois et demi de grossesse, votre utérus ne cesse de grossir et votre ventre s'arrondit tout doucement. Vos seins aussi se transforment : ils sont plus volumineux, plus tendus, plus fermes et parfois même plus sensibles. Attention toutefois, cela ne veut pas dire que tout risque de fausse-couche est écarté. Restez attentive à vos sensations, et pensez à vous reposer.

Les symptômes

Les symptômes de grossesse peuvent connaître un véritable pic lors de la sixième semaine en raison de l'hormone hCG qui atteint son maximum. Les petits désagréments liés à la hausse des hormones n'ont jamais été aussi présents que lors de la 6e semaine. Evidemment, la situation est bien différente selon les femmes. Certaines sont complètement épargnées alors que d'autres cumulent nausées, vomissements, vertiges, constipation, ballonnements... Sans oublier la sensation de jambes lourdes, qui peut commencer à faire son apparition en raison de l'augmentation du volume du sang. Pour les soulager, pensez à surélever vos jambes en fin de journée.

Douleurs au ventre

L'implantation de l'embryon et la croissance de l'utérus peuvent provoquer des douleurs au ventre. Elles ne sont pas forcément inquiétantes et sont même très fréquentes au cours du premier trimestre. Prudence néanmoins si elles perdurent ou sont accompagnées de saignements, mieux vaut alors consulter.

Bouleversements hormonaux

Comme nous l'avons dit, le taux d'hormone hCG dans le sang est à sa valeur maximale pendant la sixième semaine de grossesse. Mais la progestérone et les œstrogènes augmentent elles aussi graduellement. Les répercussions sont considérables, à la fois sur le corps mais aussi sur le moral.

6 semaines de grossesse : le développement du fœtus

Taille et poids 

Lors de la 6e semaine de grossesse, votre bébé mesure environ 1,5 centimètre et ne pèse pas plus de 4 grammes. C'est encore tout petit. Mais on distingue maintenant clairement des petits détails fascinants : des doigts minuscules, une cavité nasale formée de deux petits trous, une petite langue, l'ébauche des intestins et des vertèbres et même l'articulation du coude. Ce qui deviendra plus tard ses dents commence aussi à s'ébaucher... Ses membres, eux, continuent de s'allonger tout doucement.

Echographie 

Vous ne le ressentirez vraiment que dans plusieurs semaines, mais à l'intérieur de votre ventre, votre bébé n'est pas immobile. Au contraire, il commence à faire quelques petites flexions dans le liquide amniotique dès la sixième semaine. C'est encore assez discret, mais ce n'est que le tout début de la grande aventure. Si vous aviez une échographie à faire ces jours-ci, vous pourriez le voir faire quelques mouvements... Sinon, il va falloir patienter encore quelques semaines pour la grande rencontre : la première échographie ne se fait qu'entre la 9e et la 11e semaine de grossesse.

6 semaines de grossesse : conseils et démarches

Vous êtes maintenant enceinte de 6 semaines. Votre grossesse est encore toute nouvelle, et il est normal que vous ayez des angoisses. Sachez que vous pouvez bénéficier d'un soutien psychologique si nécessaire : profitez de l'entretien prénatal précoce pour évoquer librement vos inquiétudes.

L'entretien prénatal précoce

Peu de futurs parents le savent, mais, outre les sept consultations prénatales classiques, il existe aussi ce que l'on appelle l'entretien prénatal précoce. Cet entretien, en individuel ou en couple, est pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale. Il se déroule au cours du 1er trimestre de grossesse chez le médecin ou la sage-femme. Il permet de faire le point sur les questions des futurs parents, d'évoquer leurs angoisses et appréhensions liés au grand bouleversement qui s'annonce. Si nécessaire, le médecin ou la sage-femme peuvent ensuite vous orienter vers un psychologue ou une assistante sociale.

L'annonce de la grossesse

On conseille généralement d'attendre 3 mois de grossesse révolus avant d'annoncer la grossesse. Pourquoi trois mois ? Parce que le risque de fausse couche est nettement moins important à partir de ce moment-là. Mais rien ne vous empêche, bien sûr, d'en parler à vos proches, à vos meilleures amies... Le plus important est de faire comme vous le souhaitez, et comme vous le sentez ! Sachez simplement que rien ne vous oblige à en parler à votre employeur dès maintenant. En savoir plus sur la 7e semaine de grossesse.

6 semaines de grossesse / 8 SA
6 semaines de grossesse / 8 SA

Sommaire Symptômes Douleurs au ventre Bouleversements hormonaux Taille et poids du foetus Echographie Entretien prénatal précoce Annonce de la grossesse Aux nausées matinales  et aux problèmes digestifs peuvent...