Consoude : tous les avantages de cette plante

La consoude est une plante aux mille vertus : médicinale, mellifère, gustative et enrichissante pour le sol. Découvrez comment tirer parti de cette plante miracle !

Consoude : tous les avantages de cette plante
© jitta/123RF

Comment reconnaître la consoude ?

À l'apparence duveteuse, la consoude est composées de grandes feuilles vertes légèrement rugueuses et de tiges velues. De mars à août, elle se pare de petites fleurs en forme de clochettes, dont la couleur dépend de chaque espèce. Cette cousine de la bourrache atteint jusqu'à 80 cm et est très rustique.

Pourquoi cultiver la consoude ?

  • Parce que c'est une plante mellifère, ses fleurs très nectarifères attirent les insectes pollinisateurs.
  • Parce que c'est un engrais vert ! Elle enrichit le sol en oligo-éléments et en minéraux. Vous pouvez l'utiliser en paillage, en disposant les feuilles sèches au pied de vos plantes potagères, ou en purin. C'est d'ailleurs une plante largement utilisée en permaculture.
  • Pour ses vertus médicinales, elle favorise la cicatrisation des plaies. Elle contient de l'allantoïne, qui stimule la multiplication cellulaire. Elle a des propriétés émollientes et expectorantes.
  • Pour la déguster ! Bien que ses racines soient comestibles, on préfère manger ses feuilles à la saveur iodée. Elles sont riches en protéines, en vitamine B12, en silice et en potassium. Toutefois, n'en consommez pas quotidiennement car en excès, elle peut être toxique pour le foie.

Comment cultiver la consoude ?

La consoude aime un sol riche et humide, comme au bord d'un point d'eau ou d'un fossé. Une exposition au soleil dans une terre argileuse sera idéale pour elle. Vous pouvez la cultiver en pot dans un contenant assez grand, qu'il faudra arroser régulièrement. On la plante en automne ou au printemps, hors périodes de gelées. Les premières années, elle demandera un arrosage régulier, surtout en cas de fortes chaleurs. Ensuite, ses racines profondes iront chercher d'elles-mêmes l'eau et les nutriments nécessaires à son développement. Pour garder l'humidité du sol, pensez à pailler le pied !

Comment fabriquer du purin de consoude ? La recette

Le purin de consoude enrichit le sol en lui apportant potassium et autres éléments nutritifs. Il est aussi simple à réaliser que du purin d'ortie :

1. Ramassez des tiges de consoude en les prélevant à l'aide d'un petit sécateur.

2. Placez-les dans un filet de type sac de pomme de terre.

3. Remplissez un contenant d'eau, comptez 175 g de consoude pour 1 l d'eau

4. Mettez le filet dans l'eau et laissez macérer en plein soleil durant 30 jours.

5. Récupérez le jus en retirant le filet.

Il ne vous reste plus qu'à l'appliquer en guise d'arrosage sur vos plantes potagères.

Conseils pratiques