Tomates anciennes : 10 variétés à planter au potager

Vous voulez sortir de la monotonie des tomates calibrées de supermarché ? Il est peut-être temps de redécouvrir les tomates anciennes : avec leurs goûts originaux et couleurs variées, elles sont parfois moins résistantes ou moins productives que les tomates classiques... mais tellement plus goûteuses !

Tomates anciennes : 10 variétés à planter au potager
© illustrez-vous - stock.adobe

C'est le lot de nombreux fruits, légumes et fleurs : en étant produites à grande échelle et à grande distance, les tomates doivent être résistantes au transport et calibrées pour la production et la vente. Résultat, de nombreuses variétés ne sont plus disponibles sur les étals des marchés. Bonne nouvelle : les tomates anciennes, imparfaites, bigarrées et savoureuses ont fait leur grand come-back ! Et il y en a pour tous les goûts, voici dix variétés qu'on a sélectionnées pour vous : 

La tomate d'apéro : la 'Gold Nugget' 

Cette variété produit des petites tomates dorées pesant de 15 à 20 grammes. Résistante aux maladies, précoce et très productive, elle sera idéale pour des apéros conviviaux ou en salade composée !

Tomate Gold Nugget © valeri - stock.adobe

La plus résistante : la tomate 'Merveille des marchés' 

Produite par les maraîchers dès les années 1880, cette tomate de mi-saison ronde et charnue est un peu la remplaçante officielle des tomates rondes - et sans goût - des supermarchés. Elle est idéale pour tout usage en cuisine. Assez rustique, elle résiste bien à l'éclatement et sera donc parfaite pour les jardiniers amateurs

L'allongée : la tomate cornue des Andes 

Comme son nom l'indique, elle a été rapportée de la Cordillère des Andes par un collectionneur. Parfumée, pourvue d'une chair dense, avec peu de graines et un peu moins juteuse que les autres, elle est parfaite en salade. Attention : cette tomate allongée est sensible au cul noir de la tomate, arrosez-la régulièrement pour éviter cette carence.

© indorienta - stock.adobe

La plus connue : la tomate noire de Crimée 

Ces dernières années elle a fait son retour sur les étals des marchés et est plébiscitée à la fois pour son goût sucré et pour son apparence : sa couleur bordeaux, presque noire, qui permet de composer des salades très originales - elle est aussi excellente en gaspacho. Dépourvue de toute acidité et renfermant peu de graines, cette tomate charnue plaira aux plus petits. Elle résiste bien à la sécheresse mais reste sensible et doit être cultivée avec soin. 

© ALF photo - stock.adobe

La grande oubliée : la tomate 'Téton de Vénus' 

Venue tout droit d'Italie, cette tomate rouge franc offre une chair dense et sucrée et est très productive. On la retient aussi pour sa forme originale : ronde, terminée par une pointe qui peut faire penser à un téton. Elle peut être consommée en salade, en sauce et aussi séchée. 

La tardive : la tomate 'Ananas' 

C'est aussi l'une des plus grosses : certaines tomates peuvent peser... jusqu'à 1 kilo ! Cette géante orange n'a rien à envier à la cœur de bœuf, elle est côtelée, juteuse et parfaitement équilibrée entre des notes sucrées et acidulées. Vous pourrez la déguster en salade, agrémentée d'un simple filet d'huile d'olive. Elle se décline en plusieurs variétés, certaines plus rouges ou plus foncées.

© Marko Lücke - stock.adobe

La verte : la tomate 'Green zebra'

Créée aux Etats-Unis dans les années 1980, elle est tout de même considérée comme une tomate ancienne même si son obtention est assez récente. Cette variété de mi-saison, verte, tigrée, petite, douce et épicée sera parfaite en confiture, en chutney ou même en beignets de tomates vertes, comme dans le livre éponyme de Fannie Flagg !

© oceane2508 - stock.adobe

La tomate à farcir : la 'Yellow stuffer'

Elle ressemble à un poivron et on pourrait aussi s'y méprendre au toucher, tant sa chair est dure et qu'elle sonne creux. Cette tomate n'est pas la meilleure, elle est un peu acide et présente de nombreuses cavités. Mais justement, c'est aussi un avantage : elle semble être faite pour être farcie !

© Marc Nahmias - stock.adobe

La plus parisienne : l'Améliorée de Montlhéry' 

Elle fait aussi partie des tomates anciennes peu connues, elle a pourtant eu ses heures de gloire au début du XXe siècle quand elle était produite à Montlhéry dans l'Essonne. Elle était ensuite transportée dans une conserverie et transformée en sauce tomate. Cette variété est très productive. 

La plus inattendue : la tomate 'White wonder' 

Originaire des Etats-Unis, c'est une variété côtelée, très goûteuse et surtout... d'une couleur inattendue ! Sa chair est entre le crème et l'ivoire et sa saveur sucrée. Elle sera parfaite en salade pour un effet surprenant! 

Plantes extérieures