Arroser son jardin en pleine canicule ou en période de sécheresse

Alors que la France va connaître sa première vague de forte chaleur estivale, les plantes demanderont un peu plus d'eau pendant quelques jours. Comment faire pour arroser son jardin pendant les fortes chaleurs ?

Arroser son jardin en pleine canicule ou en période de sécheresse
© annieeagle/123RF

Comment arroser son jardin pendant la canicule ?

Pendant une canicule, l'eau s'évapore plus vite, les besoins des végétaux sont alors plus importants. Si l'on conseille souvent d'arroser le matin, c'est plutôt le soir qu'il faut faire un apport en eau, pendant les fortes chaleurs. En effet, même le matin la température monte très vite et l'eau s'évapore rapidement. En arrosant le soir, l'eau a le temps de bien pénétrer dans la terre durant la nuit, lorsque les températures sont plus fraîches. L'arrosage doit être quotidien et généreux car l'eau doit pouvoir aller jusqu'aux racines qui alimentent la plante. Un arrosage en surface n'est pas assez efficace. Il faut donc passer plus de temps qu'à l'accoutumée à arroser, ou augmenter la quantité d'eau journalière de vos arrosages automatiques.

Que faire en cas de restriction d'eau ?

Selon le niveau d'alerte, vous pouvez être amené à ne pas arroser certains jours, parfois même plus du tout. Dans ce cas, il faut faire des choix. Si vous ne devez pas dépasser une certaine quantité d'eau par semaine, mieux vaut arroser moins fréquemment mais abondamment. Si vous ne pouvez pas arroser toutes vos plantes, choisissez les végétaux qui sont dans leurs deux premières années, dont les racines ne sont pas encore entièrement développées. Les plantes en pot sont aussi prioritaires car leur substrat sèche plus vite. Faites l'impasse sur la pelouse, elle aura un aspect sec et jaune, certes, mais elle repartira dès les premières pluies, contrairement aux vivaces et arbustes !

Comment récupérer de l'eau ?

En période de restriction d'eau, on est limité sur la quantité d'eau au niveau du robinet et des puits. Il faut alors trouver des solutions ! Essayez de ne pas jeter l'eau que vous l'utilisez dans la maison. Récupérez l'eau de cuisson et de nettoyage des légumes ! Elle est tout à fait saine pour le jardin, tant qu'elle n'a pas été mélangée à des produits sanitaires.

En période de sécheresse, la pluie est une aubaine ! Il arrive qu'il pleuve lors d'un orage nocturne, cette pluie rare est souvent intense. La meilleure solution consiste à récupérer de l'eau de pluie avec un système de cuves. Si vous n'en avez pas, guettez la météo et disposez un maximum de contenants à l'extérieur pour récolter le plus d'eau de pluie possible.

Les bons réflexes

  • Paillez le pied de vos arbustes et de vos arbres, ainsi que les massifs et le potager.
  • Créez de l'ombre au-dessus du potager pendant une partie de la journée, afin que l'eau s'évapore moins vite.
  • Binez la terre avant d'arroser, cela permettra à l'eau de mieux pénétrer dans le sol.
  • Mettez les plantes en pot à l'ombre.
  • Privilégiez la plantation de végétaux économes en eau, si votre jardin vous le permet le reste de l'année.