Chenille verte : comment lutter naturellement contre ce nuisible ?

Les feuilles de vos plantes sont grignotées et enroulées ? Vous observez des fils entre-elles ? C'est sûrement une attaque de chenilles ! Découvrez comment en venir à bout.

Chenille verte : comment lutter naturellement contre ce nuisible ?
© Сергей Кучугурний/123RF

Les chenilles sont de la famille des lépidoptères (papillons). Si leur vue nous émerveille lorsqu'ils butinent sagement du nectar, les chenilles ne nous font pas le même effet ! Dévorant les feuilles de nos plantes ornementales et potagères, elles sont l'ennemi du jardinier !

Comment reconnaître la chenille verte ?

Les chenilles vertes, comme leur nom ne l'indique pas, peuvent être orange, jaunes, noires ou vertes. Parfois poilues, elles sont souvent bicolores et s'alimentent des feuilles du potager. C'est la larve d'un papillon qui vient pondre ses œufs sur les plantes potagères. Au printemps, les œufs éclosent et les larves commencent à s'alimenter. Plus elles grandissent, plus leur appétit est vorace, si bien qu'elles font de vrais ravages au jardin.

Que mangent les petites chenilles vertes ?

Salade, rosier, tomate, géranium, basilic... Les chenilles mangent aussi bien des plantes aromatiques que potagères, des arbustes et même des arbres !

Comment lutter contre les chenilles vertes ?

  • La technique manuelle : retirez toutes les chenilles que vous pourrez observer sur vos végétaux. Contrairement aux chenilles processionnaires, les chenilles vertes ne sont pas dangereuses pour l'homme. Toutefois, vous pouvez porter des gants pour ne pas avoir à les toucher directement. Une fois que vous les avez ôté de vos feuilles, brûlez-les pour être sûr de vous en débarrasser.
  • La traitement biologique : avec le Bacillus thuringiensis, une bactérie, communément utilisée pour éradiquer les chenilles. Présentée sous forme de poudre, il suffit de la diluer dans de l'eau avant de la vaporiser sur les zones infestées. Pour être certain d'éliminer toute la population, on traite deux fois avec 10 jours d'intervalle.
  • La recette de grand-mère : avec du marc de café au pied de vos plantes. L'odeur qu'il dégage fait de lui un bon répulsif naturel.
  • L'insecticide naturel : à base d'ail ! Faites bouillir 2 litres d'eau, écrasez 100 g d'ail et laissez-le infuser. Une fois le mélange refroidi, pulvérisez-le sur les plantes attaquées par les chenilles.
  • Invitez les prédateurs tels que les oiseaux, les araignées, les rongeurs ou les hérissons. Comment ? En leur octroyant des abris comme des haies ou des arbres.
  • Installez des bandes engluées, sur les troncs de vos arbres fruitiers. Ainsi, les chenilles vont rester bloquées et ne pourront plus se déplacer.
  • Diversifiez les espèces : c'est une méthode préventive ! Pensez à choisir des plantes d'espèces différentes et à pratiquer la rotation des cultures dans le potager. Si vous avez de nombreux végétaux de la même essence, placez-les à des endroits différents.
Parasites et maladies