Pyrale du buis : comment la traiter naturellement ?

Vos buis ont leurs feuilles qui brunissent et sont recouverts de fils blancs ? Ils subissent probablement une attaque de la pyrale du buis. Découvrez comment lutter biologiquement contre ce nuisible !

Pyrale du buis : comment la traiter naturellement ?
© ginasanders/123RF

La pyrale du buis est un papillon nocturne qui pond sur les feuilles de buis et dont les larves se nourrissent quasiment exclusivement. Introduite accidentellement en France au début des années 2000, elle est inscrite sur la liste d'alerte de l'Organisation Européenne et Méditerranéenne pour la Protection des Plantes (OEPP). La chenille a une tête noire et un corps vert clair, strié de vert foncé et ponctué de verrues noires. Le papillon quant à lui, mesure environ 36 mm d'envergure et déploie des ailes blanches bordées de brun.

Quel est le cycle de la pyrale du buis ?

Sur une année, le cycle de la pyrale du buis se divise en cinq étapes :

  • En février, les larves de chenilles sortent de leur hibernation, c'est à ce moment là qu'elles dévorent les feuilles du buis. Elles commencent par la partie inférieure de la feuille, au cœur du buisson, ce qui les rendent difficilement perceptibles. Cependant, elles tissent des fils de soie pour se déplacer, puis mangent ensuite le dessus des feuilles. On remarque la pyrale grâce à ces fils blancs qui encombrent le buis, ainsi qu'aux feuilles qui brunissent car elles finissent par sécher.
  • Fin mars, les larves se transforment en papillon
  • De fin mai à octobre, c'est la reproduction et l'envol des papillons. Les femelles pondent environ 200 œufs par ponte, qu'elles nichent au revers des feuilles. Ils éclosent en 48 heures environ.
  • Le début d'automne est ainsi marqué par la cohabitation des larves, des nymphes et des papillons.
  • En hiver, les chenilles se tissent un cocon pour rester au chaud, alors que les chrysalides attendent le printemps suivant pour éclore.

Quand traiter la pyrale du buis ?

Tout dépend du traitement que l'on va choisir d'appliquer. Les traitement actifs sur les larves, comme le savon noir et le vinaigre blanc, devront être appliqués en mars-avril, avant le stade des nymphes. Également entre juin et octobre car les papillons femelles auront pondu des œufs.

Traitements efficaces et naturels de la pyrale du buis

Certains utilisent encore des insecticides chimiques redoutablement efficaces contre la pyrale du buis. Mais, en plus d'être interdits depuis le 1er janvier 2019, ils sont aussi (et surtout !) mortellement efficaces pour tous les autres êtres vivants aux alentours, dont les auxiliaires utiles au jardin. Il existe des solutions biologiques, respectueuses de l'environnement comme le savon noir, le vinaigre blanc et la bouillie bordelaise.

Le savon noir

Le savon noir dessèche l'insecte, entre sous la cuticule et paralyse ses fonctions vitales. Il se pulvérise sur le buis. Pour cela, il faut le diluer dans de l'eau : 10 % de savon noir pour 90 % d'eau. Une fois la préparation effectuée, on procède à la pulvérisation en fin de journée, pour ne pas brûler les feuilles à cause du soleil. Il est important d'imbiber tout le buisson, même au cœur, pour que le traitement soit efficace. Pensez à bien pulvériser sur le revers des feuilles. Le lendemain matin, arrosez bien votre buis, afin de faire tomber toutes les chenilles déjà mortes. Vous pouvez alors traiter à nouveau l'opération le soir-même. 

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est régulièrement utilisé au jardin pour venir à bout des chenilles. Pour cela, il vous suffit de mélanger le vinaigre blanc avec de l'eau, en quantité équivalente. Comme le savon noir, c'est un traitement qui va toucher les larves de pyrale du buis, il s'applique donc au même moment. En revanche, son efficacité est moins prouvée, il s'agit plutôt d'une solution en complément, qu'un réel traitement d'envergure.

La bouillie bordelaise

Vos buis ont été attaqués par la pyrale et vous en êtes venus à bout ? Vous n'avez pas envie de les voir se faire attaquer à nouveau ? Pensez à la bouillie bordelaise pour prévenir des attaques. Étant donné la fulgurante expansion de l'insecte en France, même si vos sujets n'ont jamais été touchés, pensez à les protéger. Ce traitement, composé d'eau, de sulfate de cuivre et de chaux, doit être appliqué à la fin de l'hiver/début du printemps.

Parasites et maladies