Fleurs de saison : quelles variétés en automne ?

Quand vient la fin de l'été, la floraison de bon nombre de plantes est terminée. Pourtant, avec l'aide de ces fleurs de saison, vous pourrez profiter d'un jardin coloré pendant quelques semaines encore. Voici nos préférées.

Fleurs de saison : quelles variétés en automne ?
© Sue Hughes via Unsplash

Les chrysanthèmes

Si cette fleur est associée chez nous à la Toussaint, elle est très appréciée au Moyen-Orient. Et pour cause, il en existe de nombreuses variétés, permettant ainsi tous les mariages. Ces plantes ont l'avantage d'être encore fleuries lorsque les autres se fanent. De plus, elles sont très faciles à entretenir et résistent bien au froid.

Les chrysanthèmes peuvent être cultivés en pleine terre ou en pot. Leur terre ne doit être ni trop calcaire, ni trop acide et ils préfèrent les endroits ensoleillés ou peu ombragés. L'apport en eau est assez limité puisqu'il faut les arroser seulement lorsque la terre est sèche, en évitant de mouiller le feuillage. Veillez à protéger les pieds des plants au début des gelées avec des feuilles mortes ou de la paille. Vous pouvez leur apporter de l'engrais toutes les une à deux semaines.

Les cyclamens

Les cyclamens, eux aussi, sont souvent associés aux monuments funéraires. Pourtant leurs formes et leurs couleurs vous raviront une fois l'automne arrivé. Sachez que cette plante, de la famille des vivaces, n'apprécie guère le soleil et les fortes températures. En effet, elle préfère les sols riches en humus, frais, bien drainés et les endroits ombragés. Les plants doivent être espacés de 10 cm environ. Les cyclamens résistent à des températures pouvant aller jusqu'à -10°C.

Les colchiques

Comme le dit la chanson, la floraison des colchiques annoncent la fin de l'été. En effet, ces plantes de la famille des vivaces fleurissent pour la plupart à l'automne, et certaines même en hiver. Vous mettrez les bulbes en terre pendant l'été, en veillant à choisir un sol léger et bien drainé. Pour cela, vous ajouterez à votre terre un peu de terreau mais aussi du sable, voire quelques cailloux. Les bulbes doivent être enfoncés à 10 cm de profondeur environ. Les colchiques n'aiment pas trop l'humidité, aussi arrosez le pied seulement lorsque le sol est sec.

Les dahlias 

Symbole de la reconnaissance, cette plante tuberculeuse aux couleurs, formes et tailles très variées nous vient tout droit du Mexique et appartient à la grande famille des Astéracées. Importé en Europe au XVIIIe siècle, le dahlia se plante au printemps, idéalement à la mi-avril, dans un sol riche et légèrement argileux. A l'aide d'un peu de compost organique et d'engrais spécial bulbes, les dahlias offrent une floraison longue, de l'été jusqu'au début de l'automne. Amateur de terres humides, il faudra l'arroser de manière très régulière. Et ne résistant pas aux gelées hivernales, il vous faudra stocker vos bulbes de dahlia hors terre jusqu'à la fin de l'hiver. 

Les pétunias 

Dans la famille des Solanacées, je voudrais le pétunia. Originaire des régions tropicales d'Amérique du Sud, cette vivace à l'état naturel se cultive comme une plante annuelle au jardin et nous en fait voir de toutes les couleurs. En bordures de massifs ou en jardinières, les pétunias et leurs jolies fleurs en trompette sont particulièrement décoratifs. Plante gélive, qui ne supporte pas les gelées, le pétunia fleurit du printemps à l'automne, s'il est installé au soleil, à l'abri du vent et arrosé régulièrement, sans eau stagnante. 

Les asters

L'automne est aussi la saison idéale pour planter les asters, qui resteront fleuris jusqu'à la fin du mois de novembre. Leurs couleurs dans les tons roses illumineront vos parterres, pots ou jardinières. Pour cela, choisissez un endroit un peu ombragé, où la terre pourra rester fraîche (pour cela vous pouvez pailler leur pied au moment de la plantation). Attention à l'humidité stagnante, qui pourrait les faire pourrir. Certaines variétés peuvent dépasser les deux mètres de haut, attention donc qu'ils ne fassent pas d'ombres aux plantes situées à côté.

Les anémones du Japon

Les anémones du Japon fleurissent d'août à octobre. Ce sont des fleurs peu exigeantes. En effet, elles apprécieront un sol frais, bien drainé et situé un peu à l'ombre. La plantation peut avoir lieu au début du printemps ou à l'automne. Vous veillerez à espacer les plants d'une quarantaine de centimètres. Pailler les pieds peu s'avérer utile pour protéger les plants du froid et de l'humidité en hiver. Si le sol que vous leur avez choisi leur convient, vous verrez que vos anémones si développeront bien, jusqu'à devenir parfois envahissantes.

Choix des végétaux