Sodomie : ce que vous devez savoir avant de tester cette pratique sexuelle

Source de nombreux fantasmes, la sodomie est une pratique qui attire autant qu'elle interroge. Longtemps considérés tabous, les plaisirs procurés par le sexe anal attisent de plus en plus la curiosité de couples désireux de connaître des sensations nouvelles. Si l'expérience vous tente, suivez le guide.

Sodomie : ce que vous devez savoir avant de tester cette pratique sexuelle
© Antonio Guillem/123RF

Qu'est-ce que la sodomie ?

La sodomie est un rapport sexuel pratiqué par les couples hétéro et homosexuels qui consiste en une pénétration de l'anus de la (ou du) partenaire avec le pénis ou au moyen d'un sextoy. La zone anale étant particulièrement vascularisée et dotée de nombreuses terminaisons nerveuses, la pratique de la sodomie assure des sensations intenses et permet d'atteindre des orgasmes puissants. Alors que pendant des siècles, les adeptes du sexe anal ont été considérés comme "déviants" pour certains, cette pratique est aujourd'hui entrée dans les pratiques sexuelles courantes de nombreux couples.

Quelques conseils pour réussir une sodomie

Si l'expérience de la sodomie vous attire mais que vous n'avez jamais osé passer le cap, quelques conseils peuvent vous aider à jouir pleinement des plaisirs procurés par cette pratique. Avant tout, le sexe anal nécessite une approche complice et respectueuse de la part des deux partenaires. Le dialogue est primordial et la confiance doit être totale afin que chacun puisse totalement s'abandonner à ses désirs. Les préliminaires ont une grande importance lors de la pratique de la sodomie. En effet, afin que le plaisir soit au rendez-vous, l'anus doit être suffisamment dilaté pour accueillir sans douleur le sexe en érection de son partenaire. C'est pourquoi la pratique de l'anulingus ou de la pénétration digitale est vivement recommandée afin de faire monter l'excitation à son paroxysme… Prendre son temps et ne pas brûler les étapes est la clé pour une sodomie en douceur qui vous amènera vers des orgasmes d'un nouveau genre.

Les précautions à prendre lors de la sodomie

La sodomie nécessite quelques précautions pour une pratique en toute sécurité et dans des conditions optimales :

  • l'anus étant plus étroit que le vagin, la pratique de la sodomie peut entraîner l'apparition de micro-lésions à l'origines d'infections. Afin de les éviter et de limiter les risques de maladies sexuellement transmissibles, l'utilisation du préservatif est recommandée ;
  • la zone anale n'étant pas naturellement lubrifiée, l'utilisation d'un gel prévu à cet effet ne fera qu'augmenter votre plaisir en facilitant la pénétration. Veillez cependant à acheter un lubrifiant à base d'eau qui n'altérera pas le préservatif ou les sextoys dont vous pourriez vous servir lors de vos soirées coquines ;
  • si vous souffrez de crises hémorroïdaires ou d'une fissure anale, la pratique de la sodomie est fortement déconseillée.

De nombreuses positions permettent la pratique de la sodomie. Une des plus plébiscitées est l'incontournable levrette qui met particulièrement bien en valeur le galbe arrondi des fesses. Si vous préférez être les yeux dans les yeux avec votre partenaire lors de la pénétration, la position de l'Andromaque se prête particulièrement au sexe anal. Tout est une question de préférence… Alors si la découverte des plaisirs inédits de la sodomie excite votre curiosité, vous savez maintenant comment procéder.