L'Occitane, voyage sensoriel au cœur de la Provence

Créée il y a plus de 40 ans par Olivier Baussan, l'histoire de la marque L'Occitane ou l'Occitane en Provence invite à découvrir la Provence et son environnement naturel, riche en plantes efficaces pour la beauté et le bien-être.

L'Occitane, voyage sensoriel au cœur de la Provence
© SP

Des packagings à la décoration des boutiques, L'Occitane évoque instantanément la Provence. Une région où le soleil brille toute l'année et permet de cultiver des espèces de plantes variées. Ces récoltes sont idéales pour produire des huiles essentielles, chères à Olivier Baussan, le fondateur, et des ingrédients efficaces que l'on retrouve dans les formules des soins visage et corps, parfums, make-up et produits pour la maison. La cosmétique naturelle de L'Occitane plaît, en France et à l'international. Son engagement humanitaire et son soutien aux producteurs y contribuent certainement.

occitane-photo-archive

Pionnier de l'aromathérapie

Olivier Baussan se passionne très jeune pour les huiles essentielles. Alors qu'il occupe un poste de surveillant dans une école, il part en transhumance avec des élèves. Il découvre alors les fours à cade, des constructions en pierres sèches idéales fabriquées pour récolter de l'huile de cade. Cet ingrédient est alors utilisé pour panser les plaies. "Olivier Baussan s'est dit qu'il était bon de récupérer ce que la nature offre. Cela lui a surtout donné envie de créer L'Occitane", raconte Adrien Geiger, responsable de la marque L'Occitane dans le monde. Nous sommes en 1976. Il achète rapidement un livre d'aromathérapie, un alambic et décide de produire des huiles essentielles de romarin, lavande ou immortelle, qu'il vend sur les marchés de la région. "Aujourd'hui, nous sommes dans la continuité. Nous avons des ingénieurs agronomes qui développent et améliorent les savoir-faire de l'entreprise", ajoute-t-il.

Une filière durable

Parmi les nombreux ingrédients utilisés dans les formules des produits, L'Occitane a créé une filière durable pour huit d'entre eux : l'immortelle (la fleur qui ne fane jamais), la verveine, le karité, la lavande, l'amande, la pivoine, la reine des prés, la fleur de cerisier. "Nous connaissons tous les fournisseurs, leur manière de récolter, d'extraire. Nous achetons les quantités trois ans à l'avance pour éviter qu'ils ne se retrouvent sans commande", indique Adrien Geiger. Les producteurs locaux sont choisis et les filières de production traditionnelles garantissent une qualité sans faille des produits.

immortelle-reset-nuit-occitane

Une gamme de soins complète

Après les premières huiles essentielles, Olivier Baussan souhaite développer la marque. Il imagine des crèmes pour le visage et le corps, des produits pour la douche, la maison. Il propose même des vêtements ! Le rachat, en 1997, permet à L'Occitane d'élargir son offre. La clientèle, âgée de 45 ans en moyenne et sensible à l'environnement, apprécie les recettes naturelles. "Notre discours porte sur la naturalité pas le bio, ce n'est pas notre ADN", rappelle Adrien Geiger. Le catalogue compte une vingtaine de lignes dont la petite dernière, à base de karité, consacrée aux bébés. Des nouveautés en maquillage viennent également de sortir. Et les projets se multiplient : relancement de l'offre maison pour les fêtes de fin d'année et d'une gamme pour l'homme en 2020

fleur-immortelle-loccitane

La force de la nature

Depuis le rachat de l'entreprise en 1997 par Reinold Geiger, le travail autour des plantes est plus important encore. "Mon père a senti rapidement l'intérêt croissant pour l'écologie et il a vu le potentiel de cette marque à l'international", explique Adrien Geiger. "Nous sommes cultivateurs, des gens de la terre et faisons découvrir au monde la folie créatrice de la nature, souhaitons partager notre émerveillement pour une plante comme l'immortelle par exemple". Pour confirmer la stratégie de développement de l'entreprise, les équipes de R&D - une centaine de personnes à Manosque dans les Alpes-de-Haute-Provence - travaillent sur de nouveaux ingrédients olfactifs, à l'histoire intéressante car peu mis en valeur, ou des molécules. "Notre état d'esprit va au-delà de la Provence. Nous avons sous la main beaucoup d'ingrédients, français notamment, mais nous observons ce qui se passe à l'étranger sans chercher à copier une tendance", rapporte Adrien Geiger.

burkina-faso-loccitane

Donner du sens à ses actions

Dès le début, l'engagement caractérise L'Occitane, à travers son soutien à des projets humanitaires, à des initiatives en faveur de la biodiversité et de la survie de petits producteurs. "En tant qu'entreprise, nous devons prendre le relais, apporter des solutions liées à l'environnement. L'avantage d'une entreprise par rapport à un individu ou un politique, c'est que nous sommes formatés pour obtenir des résultats", estime Adrien Geiger. Diverses actions sont menées tout au long de l'année autour de quatre volets principaux : aide aux aveugles et malvoyants, entreprenariat au féminin, biodiversité, réduction des déchets. "En 2020, nous aurons traité 10 millions de personnes", glisse Adrien Geiger. Au Burkina Faso, les femmes gagnent en indépendance grâce à l'obtention de micro crédits ou aux programmes d'alphabétisation. D'ici 2020, elles seront 26 000 à bénéficier du soutien de la Fondation. Dans le but de préserver la biodiversité, L'Occitane a lancé la première plantation d'immortelle bio en Corse, réintroduit les amandiers en Provence, participe à la protection de la lande de Provence… De plus, l'entreprise vise à réduire considérablement l'utilisation de ses emballages. Un sujet qui mobilise l'énergie de tous. "Nous avons développé une filière de plastique recyclé dans les boutiques, nous utilisons de la cellophane fabriquée à partir de canne à sucre, le poids du pot en verre de la crème amande sera réduit de 50%", détaille le responsable de la marque. Des initiatives qui confirment un engagement total en faveur de l'environnement.

usine-loccitane

Un incontournable la cosmétique naturelle

Avec 3000 points de vente dont 1500 en propre, L'Occitane est devenue une marque internationale. "Avant son rachat par mon père, l'entreprise était surtout connue en France", commente Adrien Geiger. Avec plus de 8000 salariés dans le monde et une présence dans plus de 80 pays, son chiffre d'affaires a atteint 1,28 milliards d'euros en 2016. Un beau succès !

L'Occitane, voyage sensoriel au cœur de la Provence
L'Occitane, voyage sensoriel au cœur de la Provence

Sommaire L'Occitane, pionnier de l'aromathérapie Une filière durable Gamme de soins complète Force de la nature Actions humanitaires Incontournable de la cosmétique naturelle   Des packagings à la décoration des...