Les secrets beauté de Linda Hardy

Après avoir été élue Miss France en 1992, Linda Hardy devient actrice puis mannequin. Aujourd'hui maman et businesswoman à temps plein, la belle brune nous dévoile tous les secrets de sa salle de bain.

Les secrets beauté de Linda Hardy
© Céline Chéa

Le Journal des Femmes : Etes-vous coquette ?
Linda Hardy :
J'ai une maman très coquette et j'ai l'impression que c'est quelque chose qui se transmet. Donc oui, je dirais que je suis assez coquette. Par contre, quand je suis chez moi, j'aime être "à la cool". Etre coquette, c'est très agréable mais ça demande du temps. J'aime être bien coiffée, bien maquillée et bien habillée mais je n'arrive pas à avoir le total look de la coquetterie. Je ne m'impose pas d'être toujours au top. Il ne faut pas oublier que "l'ultra coquetterie", c'est aussi beaucoup de pression que l'on met sur soi.

Sortez-vous parfois sans maquillage ?
Linda Hardy : Ah oui ! Ça ne me pose aucun problème. D'ailleurs quand on avance dans l'âge, le maquillage n'est pas toujours un atout. Pour moi, il y a l'embellissement et le maquillage. L'embellissement permet de rehausser des traits fatigués par exemple. Moi, j'ai la chance d'avoir une jolie peau d'un point de vue génétique donc je n'ai pas toujours besoin de mettre du maquillage. Quand je ne me maquille pas, c'est souvent par manque de temps, surtout quand on est maman. (rires)

Vos trois gestes "belle peau" ?
Linda Hardy :
Je dois dire que la génétique y fait beaucoup, c'est indéniable. Mais il y a effectivement des choses à faire pour avoir une peau plus fraîche et plus tonique. Il faut boire beaucoup (je ne le fais pas assez), bien se démaquiller et se nettoyer la peau. Moi j'utilise toujours l'eau micellaire Créaline de Bioderma et je me démaquille avec la crème Embellir Refresh Massage de Menard. Après, il est très important selon moi de bien dormir. Je suis une couche-tôt en semaine.

Une fois par semaine, je fais un masque détox et un gommage avec la Poudre Gommante de Galénic par exemple, qui convient à ma peau fine. Tous les jours, j'applique le Double Sérum anti-âge de Clarins et la crème revitalisante à la propolis BioCarnac. 

Quel est votre uniforme maquillage ?
Linda Hardy : Je commence toujours par travailler mes imperfections avec le Secret Camouflage de Laura Mercier. Je peux l'utiliser sous les yeux pour masquer mes cernes mais aussi avec un petit pinceau pour cibler les petites taches. À mon sens, cela ne sert à rien de mettre du fond de teint partout quand on n'en a pas besoin. Quand j'ai le temps, j'aime aussi prendre soin de mes sourcils avec le Brow Plume Perfection de la marque Mi-Rê. Pour me donner bonne mine, je mets du blush crème dans les tons pêche ou corail. Je finis par le mascara et un baume à lèvres Melvita. Pour une soirée, je vais accentuer mes yeux avec un smoky eyes violet taupe par exemple et un rouge à lèvres très naturel. 

Ce qui vous donne confiance en vous...
Linda Hardy : Quand je me maquille, je trouve que mon visage se transforme vraiment. Je fais toujours plus sophistiquée, plus femme fatale. Le fait de bien m'habiller, de porter des talons et de bien me maquiller, ça me donne de l'assurance.

Comment prenez-vous soin de vos cheveux ?
Linda Hardy : Avoir de beaux cheveux, c'est vraiment la base. J'ai des cheveux très bouclés, je les porte courts et je ne peux malheureusement pas trop varier les coiffures. Je chouchoute mes cheveux avec la gamme Karité Hydra de René Furterer. Je commence par le shampoing hydratation brillance puis le masque et je termine par le vinaigre de brillance Lumicia.  Pour gagner du temps, je sèche mes cheveux avec le nouveau Dyson Supersonic que je trouve génial. De temps en temps, il m'arrive aussi d'utiliser la Crème de jour hydratante Karité Hydra qui nourrit instantanément sans graisser.

Vous avez imaginé Gimme Five, une gamme de friandises saines et sans sucres ajoutés pour enfants. Que faites-vous de votre côté pour garder la ligne ?
Linda Hardy :
En ce moment je ne fais pas de sport, j'ai une vie extrêmement active. Je ne fais pas hyper attention à ma ligne. J'ai vécu toute une période de ma vie, quand j'étais mannequin, où je faisais très attention à ce que je mangeais. Je trouve que dans la vie, personne n'est parfait. On ne peut pas être sur tous les fronts et en plus se restreindre d'un point de vue alimentaire. A un moment, il faut aussi vivre ! Bien manger pour moi, c'est manger à des heures régulières sans trop surcharger l'organisme, surtout le soir. Faire du bien à son corps, ça passe aussi par le fait de se faire plaisir.

"Je n'ai pas de leçon à donner par rapport à l'alimentation. Je n'estime pas être parfaite de ce côté là"

Une adresse beauté fétiche ?
Linda Hardy : Chez Hovig Etoyan, mon coiffeur que j'adore ! C'est plus un lieu de bien-être qu'un salon de coiffure d'ailleurs. On s'y sent bien. Ça fait longtemps que je n'y suis pas allée mais j'aime aussi me rendre à La Pensée Sauvage en Ardèche qui est un lieu de jeûne. Là-bas, je fais des soins, des randonnées, du yoga... C'est un vrai lieu de ressource et de detox. 

Aimez-vous changer de parfum ou êtes-vous fidèle à un seul depuis toujours ?
Linda Hardy : 
Je suis fidèle à un parfum mais Lancôme vient de l'arrêter. Il s'appelle Mille & Une Roses. Du coup, maintenant je mets Fleur d'Oranger de Fragonard que m'a offert mon petit garçon pour la fête des mères.

Les secrets beauté de Linda Hardy
Les secrets beauté de Linda Hardy

Le Journal des Femmes : Etes-vous coquette ? Linda Hardy : J'ai une maman très coquette et j'ai l'impression que c'est quelque chose qui se transmet. Donc oui, je dirais que je suis assez coquette. Par contre, quand je suis chez moi,...