Réouverture des coiffeurs : rendez-vous, prix et fiche sanitaire

Depuis le 11 mai, les demandes de rendez-vous chez le coiffeur explosent. Pour accueillir sa clientèle dans les meilleures conditions, la profession a décidé de privilégier la prise de rendez-vous en ligne et s'astreint à suivre les recommandations d'une fiche sanitaire éditée par le Ministère du Travail. On vous dit tout.

Réouverture des coiffeurs : rendez-vous, prix et fiche sanitaire
©  tsuneomp

[Mise à jour du 12 mai à 16h56] S'il y a bien une petite liberté que les Français avaient hâte de retrouver le 11 mai (date du début du déconfinement), c'est bien celle de retourner avec plaisir chez le coiffeur pour rafraîchir leur coupe de cheveux ou refaire leur coloration.  D'ailleurs, ils étaient 59 % a déclaré vouloir y aller dès la première semaine selon une étude Omnibus Harris pour l'Oréal. De ce fait, pour accueillir leurs clients en toute sécurité, la profession s'est engagée à suivre les recommandations d'une fiche sanitaire stricte validée par le gouvernement que vous pouvez consulter entièrement

Port du masque et lavage des mains

"Chaque client qui entrera dans un salon devra se laver les mains avec du gel et avoir un masque ". Du côté des coiffeurs, le lavage des mains sera également obligatoire avec " le port d'un masque et des lunettes ou une visière ", Quant aux barbiers, "ils devront porter un masque et une visière. Les salons de coiffure devront fournir des peignoirs à usage unique ou lavables à 30 degrés minimum avec une lessive désinfectante " nous a expliqué Franck Provost, Président du CNEC (Conseil national des entreprises de coiffure).  

Mesures de distanciation renforcées

Si la distance d'1 mètre entre chaque poste de coiffure sera de rigueur, la profession va plus loin pour garantir la sécurité de ses clients et ses employés en privilégiant notamment la prise de rendez-vous en ligne. Dans les salons Dessange et Camille Albane par exemple, les clients devront prendre en mains leur vestiaire et privilégier le paiement par carte bancaire. De plus, un sens de circulation sera établi pour éviter que les clients se croisent, les boissons seront servies dans des contenants jetables et le service de magazines à feuilleter ne sera plus disponible.

Augmentation des tarifs et amplitude horaires

La mise en place de telles mesures a forcément un coût. Pour amortir le kit d'hygiène, certains coiffeurs ont annoncé que leurs tarifs allaient augmenter. " La facture du client devrait être impactée de 2-3 euros en moyenne " explique Franck Provost. Par ailleurs, comme le nombre de clients en salons sera limité, la profession devra sûrement aménager des plages horaires plus larges dont les modalités restent encore à étudier.  

Qu'en est-il des coiffeurs à domicile ?

Ce pan de la profession enregistre aussi une forte augmentation de réservations à compter du 11 mai. La plateforme de services en ligne Wecasa observe + 700 % de rendez-vous par rapport à mai 2019 avec en tête des demandes la coiffure suivie de l'onglerie et de l'épilation. L'enseigne explique cet engouement notamment par l'envie de certains Français désireux de limiter leurs déplacements. Quoi qu'il en soit, comme leurs confrères en salons, les coiffeurs à domicile devront suivre le protocole d'hygiène (masques, lavage des mains…) et adopter des mesures complémentaires telles que le changement de chaussures en entrant (ou port de sur-chaussures) et la désinfection du matériel devant le client.