Liste d'invités : combien de personnes, qui inviter à son mariage ?

La liste d'invités permet de définir le choix du lieu de réception. Commencez par déterminer le nombre de personnes que vous souhaitez convier pour chacun d'entre vous. Et prévoyez une marge d'erreur pour les personnes qui déclineraient votre invitation. Nos conseils.

Liste d'invités : combien de personnes, qui inviter à son mariage ?
© milkos-123rf

Liste d'invités : comment déterminer le nombre de convives ?

La liste des invités est l'une des premières étapes de l'organisation d'un mariage. Elle permet de mieux orienter votre choix quand à la cérémonie. Si vous êtes peu nombreux, un mariage en petit comité vous offre un choix différent quant au lieu de réception. Vous pouvez alors opter pour une péniche, un restaurant, un lieu atypique, une villa avec piscine. A l'inverse, si vous souhaitez convier tous vos proches et que vous prévoyez 50 voire 100 personnes par famille, il vous faudra choisir une grande salle, ou organiser un mariage en plein air, ambiance garden party. Pour commencer, demandez-vous donc quel est votre budget. Petit ou grand mariage, divisez alors le nombre de convives à part plus ou moins égale pour votre futur(e) époux(se) et vous-même. 

Liste d'invités : quelles personnes inviter en priorité ?

Vous avez décidé d'inviter 50 personnes chacun, soit un mariage à 100 convives ? Il vous suffit à présent de bien répartir votre liste d'invités. Sur les 50 personnes, ce sont vos proches, la famille et les amis qui devront sans aucun doute figurer sur votre liste. Il s'agit d'ailleurs d'un nombre assez limité, finalement entre les frères et soeurs, les neveux et nièces, les cousins et cousines, les oncles et tantes, et les amis fidèles... Vous allez vite atteindre le quota. Dans ce cas, pas d'état d'âmes, d'autant plus si vous prévoyez moins de 50 invités chacun. On oublie donc les invitations de ceux qui nous ont eux-mêmes invités à leur mariage, ceux que l'on n'a vu que trois fois dans notre vie, mais qui sont de vieux amis de nos parents... En d'autres termes, invitez ceux qui vous sont chers, proches de vous au quotidien. En revanche, si votre budget vous le permet et que vous aimez les mariages en grand, ne vous limitez pas autant quant au choix des invités. Vous serez, certainement aussi, ravi(e) de rendre des invitations, ou de retrouver un cousine éloignée, présente le jour de votre mariage. Votre conjoint(e) se fera aussi un plaisir de faire la connaissance des membres de votre famille, au grand complet.

Liste d'invités : peut-on diviser les invitations ?

Autre solution : inviter les proches à la fête, et les moins proches à la mairie ou à la cérémonie religieuse, à l'Eglise ou à la synagogue par exemple. Aux invités de comprendre que la soirée est limitée à un certain nombre en fonction du lieu choisi et de votre budget, mais que leur présence vous tient à cœur. 

Liste d'invités : faut-il s'imposer, faire des compromis ?

Si tout le monde est d'accord sur les invités les plus proches, rien n'est assuré en ce qui concerne les voisins que veut inviter belle-maman ou les vieux copains de foot que veut ajouter papa. Avant que vos familles respectives ne s'acharnent à remplir leur liste d'amis et de connaissances très éloignées qui, de toute façon, habitent trop loin pour faire le déplacement, soyez fermes sur le genre de cérémonie que vous envisagez de tenir et discutez-en au préalable avec eux. Aussi, si vous préférez une réception intime où vous ne risquez pas de tomber sur une dizaine de personnes que vous ne connaissez pas, mais qui feront tout de même augmenter la facture "traiteur", faites-le savoir ou jouez la carte de l'argument financier qui peut toujours servir. Si vous ne pouvez pas vous permettre de recevoir trop d'invités et que vos familles tiennent absolument à avoir leurs convives, proposez-leur de contribuer aux dépenses. Si vos parents peuvent s'occuper des vins et des boissons, quelques invités de plus allégeront votre facture. Enfin, n'oubliez pas qu'il s'agit tout de même de votre mariage et que vos choix d'organisation doivent être respectés.

Néanmoins, pour calmer les éventuelles tensions, dites-vous aussi qu'une dizaine de personnes en plus sur votre liste d'invités ne sera pas forcément un chiffre définitif. Finalement, vous pourrez aussi vous y retrouver, en faisant plaisir à tout le monde, notamment si l'on prend en compte les réponses négatives ou éventuels désistements de dernière minute. Peut-être pourrez-vous aussi économiser sur d'autres dépenses comme la location de voiture par exemple, si beau-papa ou un membre de votre famille se propose de vous accompagner le jour J dans sa belle voiture...

Avant le mariage