Comment concilier travail et grossesse ?

Nausées, fatigue, jambes lourdes... La grossesse entraîne des petits maux quotidiens, parfois difficiles à gérer au bureau. Le Dr Ha, gynécologue-obstétricien, vous conseille pour concilier travail et grossesse.

Comment concilier travail et grossesse ?
© contrastwerkstatt - Fotolia

Le premier trimestre de votre grossesse, vous devrez continuer à travailler malgré les petits maux que vous ressentez. Puis au deuxième, vous vous sentirez fatiguée et un brin encombrée par votre bidon... Mais comment gérer au mieux travail et grossesse ? Les conseils pratiques du Dr Ha, gynécologue-obstétricien :

Est-ce déconseillé de travailler quand on est enceinte ?

A priori non, car la grossesse n'est pas une maladie. Il faut simplement prendre un certain nombre de précautions. Car il existe des risques en fonction de l'avancement de la grossesse. Pendant les trois premiers mois, il n'y a aucune contre-indication. Seules les nausées, les vomissements et les douleurs abdominales peuvent se révéler dérangeantes. Au deuxième trimestre, les contractions sont intensifiées par l'activité. Les ouvrières qui travaillent debout et portent des charges lourdes doivent faire attention, car elles sont plus exposées que les secrétaires au risque de fausse-couche tardive. Au troisième trimestre, il peut y avoir un risque d'accouchement prématuré à cause des contractions.

Avez-vous des trucs pour se sentir bien au travail ?

Evitez de porter des charges lourdes (y compris les enfants à la maison) et prenez des pauses régulièrement. Faites attention à votre posture. En cas de mal de dos, allez à la piscine, car la natation renforce la musculature dorsale. Si vous travaillez assise, allongez et surélevez vos jambes à partir du deuxième trimestre pour éviter qu'elles ne gonflent. A partir du sixième mois, veillez à ne pas travailler debout en continu. Les employeurs proposent souvent un aménagement des conditions de travail. Pour parer aux fringales, emportez des fruits et des barres de céréales au bureau et subdivisez vos repas. Fractionner les repas permet en outre de ne pas surcharger l'estomac, ce qui vous épargnera les nausées. Enfin, si des problèmes apparaissent, n'hésitez pas à consulter un médecin ou une sage-femme libérale. Dans ces cas-là, il ne faut pas attendre.

Comment éviter la fatigue ?

L'idéal, c'est de bien dormir. Couchez-vous tôt et levez-vous le plus tard possible. Placez un traversin sous vos pieds pendant la nuit pour avoir les jambes surélevées. Réduisez les temps de transport autant que faire se peut. Après votre journée de travail, prenez le temps de vous reposer à la maison pour récupérer. C'est un passage obligé pour pouvoir concilier travail et grossesse. Donc pour les plus maniaques, diminuez le rythme de ménage, et faites participer votre mari aux tâches quotidiennes !

Faut-il éviter les déplacements professionnels ?

Les déplacements augmentent les risques d'accouchement prématurés car ils provoquent des contractions. Mieux vaut donc réduire le rythme. Par ailleurs, il faut préférer l'avion (avant le 7e mois de grossesse) ou le train, à la voiture sur les longs trajets.

Merci au Dr Ha, gynécologue-obstétricien.

A lire aussi :

Suivi de grossesse