Halte-garderie : qu'est-ce que c'est, à quel âge ?

Accueillant des enfants de 0 à 3 ans, la halte-garderie représente une solution de garde ponctuelle. Des auxiliaires de puériculture et des titulaires d'un CAP petite enfance prennent en charge vos enfants pour un coût variable, mais le plus souvent modeste.

Halte-garderie : qu'est-ce que c'est, à quel âge ?
© Rawpixel Ltd-123RF

Qu'est-ce qu'une halte-garderie ?

Une halte-garderie est un lieu d'accueil ponctuel pour les jeunes enfants de moins de 3 ans. Cette solution de garde prend les enfants à charge à hauteur de quelques heures ou de quelques demi-journées par semaine en général 3 maximum. Elle s'adresse donc aux parents dont l'un des deux ne travaille pas ou qui font appel à une garde à domicile qui ne peut s'occuper de l'enfant à temps plein.
La halte-garderie permet d'habituer les petits à la vie en collectivité et de les préparer en douceur à leur entrée à l'école maternelle. Elle comprend en général au moins 9 places.

Quelle différence entre une halte-garderie et une crèche ?

La halte-garderie ne représente pas une solution de garde comme la crèche mais un complément de garde car elle n'accueille pas les enfants à temps plein mais uniquement quelques heures par semaine. Le reste du temps, l'enfant est pris en charge par l'un de ses parents, une assistante maternelle ou une autre personne.

Quelles sont les différentes formes de halte-garderie ?

Il existe trois types de haltes-garderies :

  • La halte-garderie municipale. Cette structure publique est gérée par la mairie. Vous pouvez y inscrire votre enfant à l'année ou le déposer de façon occasionnelle.
  • La halte-garderie privée. Comme son nom l'indique, cette structure n'est pas gérée par une collectivité, mais elle est régie par les mêmes règles concernant le fonctionnement, la composition du personnel, le respect des règles d'hygiène ou les mesures de sécurité.
  • La halte-garderie itinérante. Il s'agit d'une structure qui s'adresse aux habitants d'une commune qui ne dispose d'une halte-garderie classique et qui accueille les enfants dans un local ou un véhicule. Les enfants sont encadrés par des professionnels de la petite enfance comme dans une structure classique.

Halte-garderie : quel âge et conditions ?

Les haltes garderies accueillent les enfants âgés d'au moins 2 mois et jusqu'à 3 ans. Par le passé, elles accueillaient parfois les enfants jusqu'à 6 ans, mais l'école étant devenue obligatoire dès 3 ans en 2019, ce n'est plus le cas désormais. Sachez qu'un nombre de places peut être garanti pour les parents en insertion sociale ou professionnelle.

Halte-garderie : comment ça se passe ?

Une halte-garderie fonctionne comme une crèche. Après avoir inscrit votre enfant, vous devez rester avec lui le temps de la période d'adaptation qui dure généralement deux semaines voire plus en fonction de l'âge et du tempérament de votre enfant. Une fois votre enfant habitué au lieu, vous devez, lorsque vous le déposez, effectuer une transmission qui consiste à donner des informations aux professionnels de la halte-garderie sur la façon dont il a passé la soirée, la nuit, ou le week-end.

Halte-garderie : quel prix ? 

Le coût de la halte-garderie varie en fonction de vos revenus et de vos charges familiales, mais il est généralement peu élevé. Ainsi une heure d'accueil en halte-garderie publique coûte en moyenne entre 0,80 et 3 euros. Les prix sont un peu plus élevés dans les haltes-garderies privées. Sachez que vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt à hauteur de 50% des sommes engagées (déduction faite des aides éventuellement déjà perçues) dans la limite de 2300 euros.

Qui travaille dans une halte-garderie ?

Le personnel d'une halte-garderie comprend des auxiliaires de puériculture et des titulaires du CAP petite enfance. Ces professionnels ont pour mission de s'occuper des enfants tout en veillant à leur santé, leur sécurité, leur bien-être et leur développement.

Comment inscrire son enfant dans une halte-garderie ?

Après avoir identifié la halte-garderie la plus proche de votre domicile, vous pouvez vous inscrire à la mairie s'il s'agit d'une structure publique ou directement auprès de du responsable d'établissement qui vous indiquera les pièces à fournir. Par ailleurs, votre enfant doit être à jour de ses vaccinations obligatoires.