Accidents domestiques : votre maison est-elle bien sécurisée ?

Si les accidents domestiques mineurs ont diminué pendant le confinement, les cas les plus graves ont augmenté de 20% selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Brûlures, chutes, intoxications, nos conseils pour bien aménager votre maison pièce par pièce.

Accidents domestiques : votre maison est-elle bien sécurisée ?
© Aronm-123RF

[Mise à jour du 27 juillet à 11h24]. C'est un constat alarmant que dresse le rapport sur la "surveillance des accidents de la vie courante pendant la période confinement de la pandémie de Covid-19" publié dans le Bulletin Epidémiologique hebdomadaire en juillet 2020, Pendant le confinement, on constate une diminution du passage aux urgences pour des accidents de la vie courante (AcVC) peu graves chez les 5/14 ans, mais une augmentation de 20% des cas graves, notamment chez les jeunes enfants. Le nombre d'accidents graves liés à une chute a ainsi augmenté de 12% chez les enfants âgés de 2 à 6 ans. Les auteurs du rapport expliquent cette augmentation par une modification du comportement des parents pendant le confinement. Débordés par le télétravail, l'école à la maison ou encore la surveillance de plusieurs enfants, ils auraient peut être été moins attentifs aux risques de chute des plus jeunes. A l'inverse, la baisse des cas peu sévères chez les 5/14 ans s'explique par le fait qu'ordinairement, la moitié des AcVC surviennent hors du domicile pour cette tranche d'âge. Les auteurs du rapport espèrent que leurs travaux permettront de prévenir au mieux les accidents domestiques qui concernent, en temps normal, 2000 enfants par jour.

Le manque d'attention en question

Si 90% des parents déclarent avoir déjà eu un comportement imprudent en présence de leur enfant, 58% estiment ne pas percevoir de danger lorsqu'ils sont chez eux*. Cet excès d'imprudence est principalement dû à un manque d'inattention pour la moitié des parents. Et les endroits risqués du domicile ne sont pas toujours clairement identifiés. Salle de bain, cuisine, escaliers, couloirs... Aucune pièce ne doit être négligée. Pour éviter tout risque d'accidents domestiques, voici les bons gestes à adopter pièce par pièce. 

Comment sécuriser la chambre de bébé ?

La chambre de votre enfant est peut-être l'un de ses lieux préférés ! Il adore y jouer, y inviter des amis, s'y reposer et bien sûr y dormir. Elle doit donc être sûre et sereine.

Son lit 

Choisissez un lit qui respecte les normes Afnor et un matelas adapté. Préférez une turbulette plutôt que des draps ou des couvertures car, en dormant, l'enfant a tendance à s'enfoncer dans le lit et les risques d'étouffement sont réels. Attendez qu'il ait 36 mois avant de lui mettre une couette. Enfin, n'utilisez pas d'oreiller. 

Ses meubles 

Ne les disposez jamais sous une fenêtre pour éviter une chute très grave. Si vous ne pouvez pas faire autrement, pensez à équiper vos fenêtres d'un système de blocage permettant juste l'aération.

Ses jouets 

Si votre enfant a moins de 3 ans, bannissez totalement les objets de petite taille et notamment les jouets comportant la mention "ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois". Passez l'aspirateur très régulièrement afin d'éliminer tous les objets dangereux qui tombent parfois par inadvertance (agrafes, punaises, clous...). De manière générale, méfiez-vous de ceux qui ont des extrémités pointues ou coupantes et des objets arrondis de la taille d'une pièce d'un euro (car ils peuvent se coincer dans l'œsophage).

Les règles de sécurité pour la cuisine

Les petits gourmands adorent venir voir leurs parents qui s'activent devant les fourneaux. Pourtant, c'est un endroit qui peut s'avérer dangereux de mille façons : brûlures, coupures, étouffement. Surveillez votre enfant lorsqu'il y entre.

Les placards et tiroirs : 

Ils doivent être verrouillés avec des systèmes d'ouvertures sécurisés afin d'éviter que les enfants s'emparent d'objets coupants ou des produits d'entretiens. Ces derniers devant être entreposés en hauteur.

La table de cuisson et le four 

Veillez à ne pas laisser vos casseroles à leur portée et le four toujours fermé. Faites attention aux manches des casseroles, ces derniers ne doivent pas dépasser du plan de travail. Vous pouvez bien sûr opter pour des plaques à induction qui limitent les risques de brûlures. Il existe aussi des protège-plaques sous forme de grille à apposer devant la table de cuisson.

Le salon, à aménager sans risque pour les enfants

A défaut de jouer dans sa chambre, votre enfant passera sûrement beaucoup de temps dans le salon, à vos côtés. Faites donc de cet endroit un lieu accueillant et sans risques. 

Les objets de décoration : remisez-les pour un temps surtout les plus petits et les plus fragiles pour devancer une possible ingestion ou coupure.

Les bouteilles d'apéritifs : disposez-les dans un placard fermé ou hors d'atteinte.

Les prises de courant : installez des cache-prises pour prévenir un risque d'électrocution.

Les plantes : malheureusement, nombre d'entre elles sont toxiques pour les enfants. Il convient ainsi de s'abstenir notamment  du Poinsettia, du Bégonia, du Philodendron ou encore du Laurier-Rose mais également des arbustes et fleurs à baies (du type houx, chèvrefeuille, muguet...).

La salle de bains 

Votre enfant va forcément y passer du temps tous les soirs pour son bain, moment privilégié pour se détendre, se relaxer et même jouer ! Mais attention, on dénombre chaque année plusieurs dizaines d'enfants morts par noyade. Prenez vos précautions car un bébé peut même se noyer dans 20 cm d'eau.

La baignoire : dans tous les cas, restez près de votre bébé pendant son bain et ne le quittez pas des yeux même si vos deux enfants y jouent ensemble. Optez pour un modèle de baignoire pour bébé, puis plus tard, pour un tapis antidérapant. Évitez de trop la remplir et videz-la rapidement après le bain.

L'armoire à pharmacie : fermée à clef, elle doit toujours rester hors de portée de votre enfant ! 

Le jardin

Rien de tel qu'un grand jardin pour s'amuser seul ou avec les copains ! On court, on joue au toboggan ou à la balançoire, on observe la nature et les insectes... Pour s'y aventurer en toute sécurité, quelques règles sont à respecter.

Le barbecue : les risques de brûlures étant importants, mieux vaut interdire à vos enfants de s'en approcher.

La piscine : la loi du 3 janvier 2003 oblige les particuliers à doter les piscines privées d'un dispositif de sécurité. Elles doivent donc être entourées d'une barrière de protection, d'un accès fermé à clé et éventuellement d'un volet hermétique solide. 

Les produits et outils de jardinage : ils doivent être entreposés dans un placard fermé à clé et inaccessible des enfants. Veillez également à opter pour une tondeuse à gazon équipée d'un allumage sécurisé.   

* Etude de l'association Attitude Prévention de novembre 2018

Développement du bébé