33 semaines de grossesse / 35 SA

En ce huitième mois de grossesse, l'envie d'uriner est fréquente. Cette 33e semaine de grossesse, soit 35 SA (semaines d'aménorrhée, pour celles qui comptent de cette façon), marque aussi souvent le début de votre congé maternité. Il est temps de commencer à vous organiser pour accoucher sereinement le jour J.

33 semaines de grossesse / 35 SA
© Fotolia

Vous êtes toujours dans votre huitième mois de grossesse 

33 semaines de grossesse ou 35 SA (semaines d'aménorrhée) : votre corps, enceinte

En ce huitième mois de grossesse, votre ventre continue encore et encore de s'arrondir. Si vous avez tout le temps envie de faire pipi, c'est normal : votre bébé appuie sur votre vessie !

Apprivoisez votre corps

Votre ventre n'a jamais été aussi rond, et vos seins aussi volumineux. Pour vous sentir bien, n'hésitez pas à adopter des vêtements confortables et amples. N'oubliez pas également de prévoir quelques soutiens-gorge adaptés : les soutiens-gorge d'allaitement, par exemple, sont parfaits si vous prévoyez d'allaiter votre bébé. Enfin, n'oubliez pas que malgré vos formes et vos kilos, il reste indispensable de pratiquer un minimum d'activité physique chaque jour. Profitez de votre congé maternité pour aller vous promener un peu dans la journée. Ou, pourquoi pas, pour aller à la piscine ?

Vous avez souvent envie de faire pipi

En ce huitième mois de grossesse, vous pouvez avoir des envies fréquentes d'uriner. C'est tout à fait normal, car votre bébé, de plus en plus gros, a tendance à appuyer sur votre vessie. Ne vous retenez surtout pas d'aller aux toilettes, allez-y dès que l'envie se présente. Ce problème est tout à fait bénin en fin de grossesse. En revanche, si vous avez des sensations de brûlure en urinant, prudence : il peut s'agir d'une infection urinaire. Dans ce cas, ne tardez pas à en parler à votre médecin ou à la sage-femme qui vous suit.

33 semaines de grossesse : le développement du foetus

Alors que votre huitième mois de grossesse se termine tranquillement, votre bébé est maintenant quasiment prêt à sortir. Il lui faut encore quelques jours ou semaines pour peaufiner les derniers détails...

Votre bébé est presque prêt

À ce stade de la grossesse, votre bébé pèse maintenant plus de 2 kg et mesure environ 42 cm. Son petit corps est bien potelé, sa peau lissée et bien rose, le vernix caseosa qui recouvre sa peau commence à disparaître. Son cerveau est désormais arrivé à maturité, tout comme son système immunitaire, pratiquement opérationnel, et son système digestif. Ses intestins continuent à accumuler le méconium, les déchets de la digestion, qui sera éliminé dans les premières selles, à la naissance. Votre bébé continue à boire le liquide amniotique, et à faire pipi. Ses mouvements sont maintenant bien restreints, car il n'a quasiment plus de place pour bouger.

Son système respiratoire doit encore se développer un peu

Si votre bébé naissait maintenant, il serait encore considéré comme prématuré. En clair, il serait encore assez fragile. Son système respiratoire, en effet, n'est pas encore totalement mature. Votre bébé devrait être placé quelques jours en couveuse afin de s'assurer qu'il respire bien et pour éviter la détresse respiratoire. Mais rassurez-vous : en cette fin de huitième mois de grossesse, ses chances de survie sont quasiment de 100 % !

33 semaines de grossesse : pratiques et démarches

Votre huitième mois de grossesse touche bientôt à sa fin. Vous êtes maintenant en congé maternité. L'occasion de prendre le temps de passer en revue les détails pratiques du jour de votre accouchement.

Votre congé maternité débute

Cette 33e semaine de grossesse marque généralement le début du congé maternité. Si tel est votre cas, vous n'avez aucune formalité particulière à accomplir. C'est votre employeur qui fera parvenir directement à l'Assurance maladie une attestation de salaire dès le premier jour de votre congé maternité. Celle-ci permettra de calculer le montant des indemnités journalières de maternité auxquelles vous avez droit pendant toute la durée de votre congé. Ce montant est calculé sur la base de vos trois derniers mois de salaire si vous avez une activité régulière, et sur les douze derniers mois si votre activité est saisonnière ou discontinue.

Préparez les détails pratiques de votre accouchement

Plus que quelques semaines, voire jours, avant la naissance de votre bébé. Pour être sereine le jour J, mieux vaut avoir pensé à tout. Si vous avez d'autres enfants, vous devrez peut-être les confier à leurs grands-parents ou à un voisin le jour de votre accouchement. Prévoyez également la sortie d'école ou de crèche des plus grands. Veillez aussi à ce que votre compagnon se rende rapidement disponible le jour J. Réfléchissez au mode de transport le plus pratique pour vous rendre à la maternité : voiture, taxi voire, pourquoi pas à pied si la maternité est à deux pas et que vous ne souffrez pas trop ?