Mon enfant a peur des monstres : comment le rassurer ?

La peur des monstres chez les enfants est fréquente. Comment le rassurer et l'aider à surmonter ses craintes avant d'aller dormir ? Conseils.

Mon enfant a peur des monstres : comment le rassurer ?
© © olly

Le sommeil a toujours préoccupé les parents de jeunes enfants. Mais en grandissant, dès l'âge de 2-3 ans, le moment du coucher devient parfois sensible : place à la peur du noir, à la hantise de faire des cauchemars, mais aussi à la crainte des monstres ! Votre enfant ne veut pas aller dormir parce qu'il y a un loup dans son placard, une sorcière sous le lit et des monstres terrifiants derrière son bureau, prêts à surgir à tout moment quand il entrera dans la pièce ou qu'il fermera les yeux ? Pour le rassurer, voici quelques pistes pour mieux comprendre les peurs de votre enfant. 

Une manière de faire part de ses inquiétudes ? De manière générale, lorsqu'un tout-petit a peur de quelque chose, il a tendance a traduire ses craintes en mentionnant la présence d'un "monstre". Pour autant, quand on lui demande de décrire ce monstre ou de le dessiner, on se rend compte qu'il n'a pas réellement d'image précise en tête, notamment avant l'âge de 3 ans. "Faute de réponses suffisantes ou satisfaisantes à toutes ses interrogations, l'enfant imagine. Or, l'imaginaire exagère souvent ce que l'on appréhende sans savoir exactement de quoi il s'agit... Mais ce qui est certain, c'est que, pour l'enfant, la peur est bien réelle !", explique Patricia Chalon dans son livre "Les peurs de l'enfant : comprendre et rassurer", aux éditions Eyrolles. Ce n'est que vers 5-6 ans que l'enfant projette sa peur sur un personnage plus distinct, car à cet âge, les livres et dessins animés lui permettent de nourrir son imagination. 

Comment le rassurer ? Les parents ne doivent pas laisser leur enfant seul face à ses peurs. L'inciter à se confier à vous en mettant des mots sur ce qui le préoccupe vous permettra de mieux le comprendre et de lui montrer que vous le prenez au sérieux. Expliquez-lui que les monstres ne sont pas dans sa chambre, quitte à vérifier avec lui que personne ne se cache dans le placard ou sous son lit, sans pour autant rentrer dans son jeu... Restez factuels et rassurants  en lui disant par exemple :"les sorcières, les fantômes et les monstres n'existent que dans les livres, les tigres ne vivent que dans la jungle et toi, tu es en sécurité dans ta chambre". Dans son livre "Elever son enfant" (édition Hachette 2015), Marcel Rufo conseille aussi de l'aider à apprivoiser ce qui l'entoure : "Vous pouvez lui apprendre à regarder la nuit, à reconnaître ce qui l'entoure et l'emmener main dans la main faire une promenade nocturne à travers la maison, si besoin avec une lampe de poche".

Aidez-le à prendre le pouvoir sur les monstres. Pour Patricia Chalon, l'une des solutions efficaces consiste à aider son enfant à dominer ses peurs, en créant par exemple "des objets magiques "anti-monstres", ou en élaborant des scénarios dans lesquels les monstres sont tellement ridicules ou fragiles qu'ils en deviennent seulement grotesques (ou navrant de vulnérabilité)", explique-t-elle dans son ouvrage. 

Vous pouvez également vous appuyer sur des livres pour enfants ou des contes qui traitent de ce thème. Une bonne manière d'aborder la peur des monstres et de lui faire prendre conscience qu'à la fin de l'histoire, le personnage principal auquel il pourra s'identifier, n'a plus peur de personne. Il se sentira alors moins seul, et plus fort face à ses craintes, qu'il finira par dominer de lui-même.

Lire aussi