Figuier

En latin, ficus veut dire figuier. Cette plante que l'on retrouve communément dans nos intérieurs se décline en 800 espèces dont l'arbre fruitier produisant les figues. Selon les espèces, leur taille peut varier d'une dizaine de centimètres à plus de 30 mètres dans la nature. Tous les ficus produisent une sève blanche, appelée latex qui est toxique.

Figuier
© lalalulustock/123RF

Le figuier est l'un des arbres emblématiques de la Méditerranée, il y est cultivé depuis plusieurs millénaires et fait partie des premiers arbres fruitiers à avoir été exploités par l'homme. Cependant, on peut aussi le cultiver dans le nord de la France, tant que sa terre reste toujours bien drainée.

Planter un figuier

Le figuier peut être cultivé dans tous les types de terres tant que celle-ci est légère et bien drainée. Il aura une légère préférence pour les terreaux calcaires.

Bien qu'il résiste bien aux sécheresses, grâce à son système racinaire profond, le figuier aura une croissance bien plus rapide dans une terre fraîche et humifère. Pour cela, ajouter une bonne couche de compost organique dans le fond de son trou de plantation. Vous pourrez renouveler les apports en compost à chaque printemps pour favoriser la floraison puis la fructification de votre figuier. 

La meilleure période pour planter un figuier est à l'automne si vous le plantez dans le sud car cela lui permettra de s'installer convenablement avant les grosses chaleurs. Si vous le plantez dans un climat plus frais, vous pouvez le faire au printemps en lui apportant un arrosage régulier. 

Le figuier aime avoir un bon ensoleillement, vous pouvez donc le placer en plein soleil en évitant les zones trop ventilées. L'idéal est de le planter près d'un mur exposé au sud.

Contrairement à beaucoup d'arbres fruitiers, le figuier fleurit à l'intérieur de la figue, que l'on appelle à tort un "fruit". En réalité, les fruits de la figues sont les petits akènes contenu dans la sycone. Ces fleurs sont pollinisées par des insectes uniquement présents dans le sud de la France. Ce sont des petites abeilles appelées blastophages. Dans le nord de la France, il vaut mieux choisir des variétés dites auto-fertiles, qui n'auront pas besoin d'être pollinisées pour donner des fruits.

Chez le figuier, on distingue deux variétés ;

  • les figuiers unifères, qui ne font des fruits qu'une seule fois d'août à octobre ;
  • les figuiers bifères qui font des fruits deux fois dans l'année, une première fois début juillet et une seconde en août.

Dans le nord de la France, les variétés bifères ne pourront pas toujours faire leur première floraison à cause des gelées tardives, c'est pour cela qu'il est conseillé de choisir les variétés unifères au-dessus de la Loire car celles-ci sont également plus rustiques que les variétés bifères.

Entretenir un figuier

Vous pouvez tailler votre figuier pour favoriser sa fructification à la fin de l'hiver ou au tout début printemps, vers le mois de mars. Retirez les branches qui poussent à la verticale, cela va permettre une meilleure pénétration des rayons du soleil sur ses fruits ce qui va les aider à mûrir plus vite et donc à augmenter vos récoltes. Faites attention car son latex est toxique et peut être irritant ; lavez-vous les mains après la taille.

De manière générale, les figuiers produisent entre 50 et 100 kilos de figues par an et par arbre dans le sud de la France contre seulement une dizaine de kilos dans le nord de la France.

Le temps que votre figuier grandisse et que son système racinaire soit parfaitement autonome, vous pouvez l'arroser toutes les deux semaines pendant sa période de floraison et de fructification. 

Les figuiers sont peu rustiques, pour les aider à passer l'hiver dans les zones au climat froid, vous pouvez pailler leur base et protéger leurs branches avec un voile d'hivernage.

Récolter des figues

La récolte des figues se fait de juin à septembre en fonction de la variété et du climat de la région où votre figuier a été planté. Il faut également savoir que les figues ne mûrissent plus une fois cueillies, attendez donc que celles-ci soient bien mûres avant de les récolter. 

Multiplier un figuier

Le semis de figuier est possible mais il peut donner un figuier mâle dans 50 % des cas et donc votre arbre ne vous donnera pas de figues comestibles... Pour éviter cela, mieux vaut procéder à un bouturage. Il s'effectue en automne quand le figuier aura perdu ses feuilles.