Mahonia

Le mahonia, parfois appelé faux-houx, illuminera votre jardin en hiver : sa floraison dorée, odorante et mellifère apporte une touche de couleur pendant la saison froide. Au printemps, les grappes jaunes laissent la place à des petites baies bleu foncé décoratives. Découvrez nos conseils d'entretien.

Mahonia
© apugach/123RF

Quand et comment planter le mahonia ?

Pour une meilleure reprise, privilégiez une plantation soit en automne soit au printemps, en dehors des périodes de gel et de fortes chaleurs.

  • Ajoutez du compost ou du fumier au fond du trou, ameublissez-le pour permettre aux racines de bien s'y implanter. Vous pouvez également ajouter de la corne broyée.
  • Laissez une distance de 0,6 à 1 mètre entre chaque plant dans une haie ou un massif si vous souhaitez un effet resserré ou d'1,5 mètre si vous préférez les mettre en valeur isolés.
  • En bac, utilisez des contenants suffisamment grands pour que le mahonia puisse se développer.

Où planter un mahonia ?

Placez votre mahonia à l'abri du vent. Cet arbuste n'apprécie pas le plein soleil, privilégiez une exposition mi-ombre, voire totalement à l'ombre. Evitez de l'installer sur un lieu de passage car ses feuilles, semblables à celles du houx, peuvent être piquantes.

Quelle terre pour un mahonia ?

Le mahonia supporte certes tout type de sol, même calcaire, argileux ou sableux. Mais votre arbuste s'épanouira mieux dans une terre bien drainée, riche en humus.

Comment entretenir un mahonia ?

Le mahonia ne demande pas beaucoup d'entretien.

  • La taille n'est pas indispensable.
  • L'arrosage doit être régulier la première année, sans être trop abondant. Quand l'arbuste atteint sa taille adulte, arrosez seulement en cas de fortes chaleurs.
  • Vous pouvez pailler le pied de la plante pour éviter le dessèchement en été ou le préserver du gel en hiver.
  • Apportez-lui du compost en printemps.
  • Tuteurez les jeunes plants pour que les nouvelles branches ne ploient pas sous leur poids et ne se cassent pas.
  • Pour certaines variétés aux feuilles plus fragiles, placez un voile d'hivernage.
Attention toutefois : cette plante peut être toxique pour les enfants, notamment en cas d'ingestion.

Tailler un mahonia

La taille du mahonia n'est pas indispensable, elle est surtout nécessaire pour les jeunes plants. Elle permet de les rendre plus vigoureux et de développer les rameaux. Elle doit toujours intervenir après la floraison, à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

  1. Coupez les fleurs à l'extrémité de la tige.
  2. Taillez de seulement 1/3 la longueur des branches, pas plus.
  3. Ôtez les branches malades ou mortes.
  4. Une fois que les mahonias ont bien poussé, la taille n'est plus nécessaire. Veillez tout de même à supprimer les rameaux secs et les fleurs fanées.

Attention : si vous coupez les fleurs, vous n'aurez plus de fruits.

Comment faire des boutures de mahonia ?

Le bouturage est la manière la plus rapide et la plus simple pour multiplier vos plants de mahonia. Effectuez-le à la fin de l'été ou entre août et octobre. Munissez-vous de gants pour ne pas vous piquer avec les feuilles.

  1. Choisissez sur un mahonia sain une pousse de l'année, prélevez un rameau d'environ 10 cm de long.
  2. Ôtez complètement les feuilles près de la base et réduisez de moitié les autres : gardez seulement quelques folioles en haut de la tige.
  3. Trempez dans une hormone de bouturage.
  4. Installez la bouture dans un pot avec du sable et de la tourbe ou du terreau et de la tourbe.
  5. Placez la bouture à l'étouffée, c'est-à-dire enveloppez le pot avec un sac en plastique.
  6. Installez le pot dans un endroit chaud (entre 18°c et 20°c idéalement), humide et lumineux mais sans soleil direct.
  7. Une fois que la bouture se développe, repiquez en pépinière avant de planter en pleine terre.

Maladies du mahonia

Le mahonia est sensible essentiellement à des maladies cryptogamiques (dues à l'humidité et la chaleur combinées). La plante peut être infectée par la rouille, l'oïdium, le mildiou. Privilégiez des remèdes naturels, ôtez les feuilles malades et brûlez-les pour que la maladie ne s'étende pas. Vous pouvez traiter les maladies avec des décoctions de soufre, de prêle ou de purin d'ortie et pour l'oïdium une décoction de fougère. En cas d'attaque de pucerons, traitez avec du savoir noir.

Variétés de mahonia

Il existe plus de 70 espèces de mahonia, essentiellement originaires d'Amérique du Nord ou d'Asie. Voici les espèces que vous trouverez le plus sous nos latitudes :

  • Mahonia aquifolium : petit arbuste rustique de 1 à 1,5 m de haut. Son feuillage est vert foncé, brillant, piquant et vire au pourpre en automne. Des fleurs en grappes jaunes de 5 à 8 cm légèrement parfumées apparaissent pendant trois semaines à la fin de l'hiver.
  • Mahonia japonica : cette espèce se caractérise par de longues feuilles vertes, striées de jaune, des fleurs à l'odeur proche du muguet et dont la base est de couleur prune et un port dressé.
  • Mahonia x media : cette espèce est une hybride issue du croisement entre Mahonia japonica et Mahonia lomariifolia. Elle se distingue par son port érigé et sa taille pouvant atteindre 2 mètres et sa longue floraison de décembre à avril. Ses fleurs s'assemblent par groupes de dix ou vingt pour composer un magnifique bouquet.
  • Mahonia repens :  il s'agit d'une variété couvre-sol, sans épines, avec un feuillage dont les couleurs changent aussi : bronze au printemps, vert en été et pourpre en automne.