Santoline

La santoline, originaire de la zone méditerranéenne, évoque le soleil du Midi. Très résistante et odorante, mellifère et décorative, elle a de nombreux atouts pour séduire. Elle a en outre de nombreuses vertus médicinales.

Santoline
© barmalini/123RF
Cette fiche traite de la Santolina chamaecyparissus, également appelée "petit cyprès", la plus courante des santolines. Les autres espèces se cultivent généralement de la même manière.

Quand et comment planter la santoline ?

Il est préférable de planter la santoline au printemps, après les gelées ou en automne dans les régions au climat plus chaud. Elle apprécie le plein soleil.

  • Que ce soit en pleine terre ou en pot, la terre doit être bien drainée et légère.
  • Si nécessaire, ajoutez du sable ou des gravillons au fond du trou de plantation.
  • Compte tenu de sa croissance rapide et importante, laissez de l'espace entre les pieds : entre 20 et 50 cm.

Quel entretien pour la santoline ?

La santoline se cultive facilement et ne nécessite pas beaucoup d'entretien : arrosez régulièrement au début puis modérez les apports en eau, pour éviter de noyer les racines. Au printemps, rabattez de moitié les tiges pour une meilleure ramification. Dans les contrées les plus froides, remisez le pot pour l'hiver et ressortez-le à la belle saison. Supprimez les fleurs fanées après leur floraison, ainsi que le bois mort.

Quand et comment bouturer la santoline ?

Le bouturage de la santoline s'effectue en juillet ou août. Privilégiez le bouturage des rameaux simples.

  1. Prélevez des tiges d'environ 10 à 12 cm.
  2. Enlevez les feuilles sur le bas de la tige et n'en laissez que quelques-unes sur la partie supérieure.
  3. Plantez la tige dans un mélange de sable de rivière et de tourbe.
  4. Arrosez régulièrement jusqu'à l'apparition de racines.
  5. Au printemps, pincez les têtes pour aider le plant à se densifier.

Comment couper, tailler ou rabattre la santoline ?

La taille de la santoline diffère selon l'âge du plant.

  • Au printemps, taillez les jeunes pousses et les plantes d'âge moyen aux 2/3 de leur longueur.
  • A la fin de l'hiver, rabattez les plus vieux plants au ras du sol.
  • En mai ou en été, égalisez la touffe. Coupez les bordures au carré et les plantes seules en arrondi.
  • Taillez de nouveau en août ou septembre pour empêcher la formation de vieux bois.
  • Après la floraison, ôtez les fleurs fanées.

Comment utiliser la santoline ?

La santoline s'utilise de différentes manières et a de nombreuses vertus.

Pour une utilisation en cuisine

Les feuilles de la santoline sont assez voisines de celles du thym. Leur amertume et leur odeur de camphre ne les empêchent pas d'être utilisées en cuisine, en petite quantité. Elles peuvent par exemple servir de condiment dans un plat mijoté ou une poêlée de légumes. Les rameaux de la santoline fraîche peuvent aussi parfumer l'huile d'olive.

Pour une utilisation médicinale 

La santoline est connue pour ses nombreuses propriétés et très courante en phytothérapie, sous forme d'huile essentielle, en utilisation externe ou interne. Vous pouvez dans certains cas utiliser ses fleurs ou graines pour des tisanes. Il faut en revanche l'appliquer en petite quantité et éviter son utilisation pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Voici une liste non exhaustive de ses propriétés :

  • vermifuges (contre les parasites et les vers). On utilise aussi les semences réduites en poudre.
  • antispasmodiques (contre les contractions musculaires).
  • emménagogues (au moment des troubles menstruels).
  • contre la fatigue et l'agitation (huile en usage externe).
  • contre les plaies et piqûres d'insectes.

Comme la lavande, vous pouvez la faire sécher, la mettre dans des petits sachets en tissu et la placer dans des armoires, elle permettra de lutter contre les mites !

Variétés de santoline

Voici quelques variétés de santoline petit-cyprès :

  • Santolina chamaecyparissus 'Edouard Bowles' : son feuillage, aromatique, revêtu d'un duvet argenté, évoque une plume. En été ses petites fleurs d'un joli blanc crème ressemblent à de la dentelle.
  • Santolina chamaecyparissus 'Lemon queen' :  ses feuilles très odorantes, se présentant sous la forme d'un épais coussin, arborent un beau gris argenté, qui s'harmonise bien avec les fleurs jaune citron. Elles apparaissent en juin.
  • Santolina chamaecyparissus 'Lemon fizz' :  cet hybride issu de la Santolina virens se remarque grâce à son feuillage très lumineux, doré, très aromatique. En été des fleurs jaune clair poussent en abondance sous la forme de petits capitules arrondis.
  • Santolina chamaecyparissus 'Nana' :  "nana" vient du latin et signifie "naine". Cette variété se distingue effectivement des autres par sa petite taille. Mais elle est plus compacte, son feuillage est très serré.
  • Santolina chamaecyparissus 'Pretty Carol' : Ce petit cultivar est tout en contraste : ses feuilles parfumées et argentées, qui semblent s'ouvrir plus que dans d'autres variétés mettent en valeur en été des fleurs à pompons jaune vif, Il attire beaucoup les abeilles.

Parmi les autres espèces de santoline, on trouve aussi Santolina corsica (originaire comme son nom l'indique de Corse), Santolina rosmarinifolia (connue sous le nom d'"herbe aux olives"), Santolina pinnata...

santoline-petit-cypres
Santoline petit-cyprès ou santoline grise ou santoline argentée (Santolina chamaecyparissus) © barmalini/123RF
santoline-a-feuilles-de-romarin
Santoline à feuilles de romarin ou santoline verte (Santolina rosmarinifolia) © apugach/123RF