Catalpa : plantation, entretien et maladies du Catalpa bignonioides

Connu aussi sous les noms de catalpa de Caroline, arbre aux haricots ou catalpa boule, le catalpa commun (Catalpa bignonioides) est un arbre impressionnant, autant pour son feuillage caduc évasé que ses larges fleurs blanches ou ses fruits, des gousses en forme de haricots. Précieux compagnon d'ombre aux beaux jours, l'arbre ornemental, originaire du sud des Etats-Unis, se cultive sans être trop exigeant tant qu'il a un grand espace pour s'épanouir.

Catalpa : plantation, entretien et maladies du Catalpa bignonioides
© laur7410/123RF
  • Nom scientifique :  Catalpa bignonioides
  • Famille :  Bignoniacées
  • Variétés :  Catalpa Aurea, Catalpa Pupurea, Catalpa Panaché, Catalpa Ovata, Catalpa Nana, Catalpa Bungei, Catalpa Purpurea, Catalpa speciosia, Catalpa de Chine, Catalpa de Farges, Catalpa Fargesii, Catalpa Hochei,
  • Couleur des fleurs :  Fleurs blanches, Fleurs roses
  • Plantation : Plantation en septembre, Plantation en octobre, Plantation en novembre
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Humifère, profond, drainé
  • Utilisation : Dans la pelouse, Isolé
  • Floraison : Floraison en juin, Floraison en juillet
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Oïdium, verticilliose, chlorose, cochenilles
  • Arrosage : Moyen
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Vivace
  • Longueur/Hauteur : Jusqu'à 15 mètres de haut
  • Récolte : Récolte en octobre
  • Symbolique : Chance
  • Vertus médicinales : sédatives, anti-sceptiques,vermifuge, laxatives

Où planter un catalpa ?

Réputé pour sa croissance très rapide, notamment avec des variétés aux racines très développées (Catalpa nana), le catalpa commun a besoin d'espace. En effet, vous verrez rapidement vos catalpas à feuilles cordées (variété la plus courante à l'image du Catalpa speciosa), à port arrondi (Catalpa Bungei) ou encore à feuilles étalés (Catalpa de Chine), riches en ramifications et, dès l'été, parés d'une floraison magnifique avec de grandes fleurs blanches teintées de jaune et de pourpre. Un magnifique spectacle végétal. Votre catalpa sera donc à son aise s'il est planté dans un grand jardin, isolé des autres arbres.

Choisissez aussi une zone bien ensoleillée, parfois traversée par l'ombre. Robuste, l'arbre aux haricots supporte le froid, même les températures allant jusqu'à -20 °C. Évitez les endroits ventés car le bois de l'arbre est cassant.

Quand et comment planter un catalpa ?

Afin de laisser le temps à votre catalpa boule de bien se développer, notamment son système racinaire, très fertile, mieux vaut le planter durant l'automne, avant les gelées.

Le sol peut être de toute nature mais il faut qu'il soit bien drainé : veillez toujours à lui éviter la sécheresse, à garder le sol humide sans excès.

  1. Réalisez un large trou de 80 cm au moins et profond (pour les racines).
  2. Positionnez votre motte ou conteneur au centre.
  3. Ajoutez-lui un tuteur sur lequel il s'appuiera pour sa croissance.
  4. Recouvrez de terreau sans recouvrir le collet.
  5. Arrosez généreusement.

Entretenir un catalpa

Durant la première année suivant la plantation de votre catalpa, l'arrosage doit rester régulier afin de stimuler l'enracinement. Au cours de l'hiver, coupez les bois morts et les bois mal formés. En période estivale et sous une forte chaleur les trois premières années, arrosez régulièrement, notamment le soir pour éviter l'évacuation trop rapide de l'eau. Hormis ces gestes simples mais fort utiles pour votre arbre aux haricots, son entretien n'est pas contraignant, l'apport d'engrais ou de compost n'étant même pas indispensable.

fleurs-de-catalpa
Fleur de catalpa © Iva Villi/123RF

Comment faire une bouture de catalpa ?

Le catalpa boule peut être multiplié par bouturage. Cette technique est rapide mais vous aurez une chance sur deux de la faire aboutir. L'idéal est de mener cette bouture durant l'été car vos rameaux ne sont pas encore ligneux :

  1. Choisissez un pot volumineux.
  2. Remplissez de terreau et de sable en quantité égale.
  3. Coupez des rameaux pourvus d'un talon et ligneux cette fois.
  4. Plantez vos boutures aux 2/3 en leur laissant assez d'espace.
  5. Tassez bien de façon à ce que vos boutures soient en contact avec la terre.
  6. Mettez votre pot dans une serre non chauffée.
  7. Une fois vos boutures pourvues de racines, séparez-les et les plantez-les chacune dans des pots.
  8. Durant l'automne, plantez-les en pleine terre en faisant attentions aux racines qui se seront développées.

Vous pouvez bien sûr procéder également en semant vos graines de catalpa. Ces dernières se récoltent en octobre quand les fruits, les gousses en forme de haricots longilignes, sont séchés.

  1. Effectuez votre semis sous châssis chauffé en mélangeant votre terre avec du compost et du sable.
  2. Vous devriez voir les premiers résultats de votre semis au printemps, quand les graines se mettent à germer.
  3. Récoltez les graines en automne quand les gousses sèches commenceront à s'ouvrir.

Tailler un catalpa

Arbre ornemental magnifique, mieux vaut laisser ce joyau végétal se déployer naturellement. Aucune taille n'est vraiment indispensable. Néanmoins, vous pouvez mener une taille d'entretien avant la montée de la sève. Cela qui consiste à tailler votre catalpa de Caroline quand les feuilles sont tombées ; couper les bois se trouvant en bas ; retirer les branches mortes et enfin, rabattre votre arbre de façon à préserver son port selon la forme souhaitée : en général, c'est une forme arrondie et touffue.

Maladies du catalpa

Arbre ornemental résistant, le catalpa peut toutefois être touché par des maladies telles que l'oïdium, la verticilliose ou encore la chlorose.

L'oïdium entraîne le blanchissement des feuilles de votre catalpa qui finissent par se dessécher. Pour en venir à bout, vous pouvez réaliser une décoction de prêles ou de purin d'ortie et en vaporiser sur les zones touchées. Vous pouvez aussi mixer quelques gouttes d'huile essentielle d'ail avec du savon noir, de l'argile et un peu d'eau. Le lait écrémé, mélangé à de l'eau, semble aussi efficace pour traiter cette maladie cryptogamique fréquente.

Autre mal courant, la verticilliose qui s'en prend au collet et aux racines volumineuses, voire à des branches. Ce champignon entraîne un jaunissement en bloquant la circulation de la sève. Vous devez déjà couper les endroits touchés et désinfecter votre matériel de jardinage. Le mieux est de retirer le plant en entier et de refaire votre sol en veillant bien à le rendre le plus léger possible. Là aussi, des traitements naturels à base de d'ortie, d'ail et de prêle peuvent être efficaces en prévention.

La chlorose, quant à elle, a pour conséquence la décoloration du feuillage de votre catalpa. Sans pour autant être une maladie, elle traduit une carence importante en fer. Le traitement est donc simple : un apport en fer, notamment grâce au chélate de fer. Mieux encore, amendez votre sol grâce à des engrais et compost dédiés.

Arbres